Commander James Bond France

Traductions françaises des paroles des chansons de James Bond [3/3]

Suite de notre dossier dans lequel on vous propose chaque mardi et vendredi (sur cet article) des traductions françaises des chansons de 007. L’occasion de découvrir que si certaines chansons nous semblent mythiques, elles ne sont pas toutes sans leur lot d’absurdités avec des paroles ridicules et impardonnables. En même temps que pouvons-nous raisonnablement espérer lorsque les écrivains sont invités à inclure des mots bizarres comme « Thunderball », « Moonraker », ou encore « GoldenEye » ? Si vous avez loupé les premières parties :

Traductions françaises des paroles des chansons de James Bond | Partie 1
Traductions françaises des paroles des chansons de James Bond | Partie 2

GoldenEye

GoldenEye (GoldenEye)

On entre dans l’ère Brosnan avec cette chanson chantée par Tina Turner dans le film, et qui fut plus tard reprise par Nicole Scherzinger pour le jeu vidéo de 2010. Alors que veut dire « GoldenEye », « Goldeneye » ou encore « Golden eye » (après tout l’orthographe est discutable dans la mesure où il n’y a apparemment pas de transcription officielle des paroles) ?

La première idée qui vient à l’esprit après avoir vu le film est que « GoldenEye » ou « Goldeneye » pourrait faire référence à l’arme spatiale à I.E.M. du même nom qui est au cœur de l’intrigue du film. La seconde idée serait une traduction littérale des deux mots « Golden eye » qui donne « Œil doré » (des référence à ce genre de sens littéral sont d’ailleurs présentes dans les visuels du générique ainsi que du clip de Turner ; il fut même totallement embrassé plus tard dans la franchise, avec le jeu vidéo GoldenEye : Au service du mal, dans lequel le personnage a un œil bionique et doré).

Toutefois aucune des deux possibilités ne fait grand sens, seuls les paroliers de la chanson (Bono et The Edge de U2) doivent savoir la signification du/des mot(s) dans la chanson (et encore, je n’y mettrais pas ma main à couper), du coup on évitera de traduire :

Traduction

Paroles originales supposées

Voir des reflets sur l’eau
Plus que de l’obscurité dans les profondeurs
Le voir faire surface et jamais une ombre
Dans le vent je sens son souffle

GoldenEye*, j’ai trouvé sa faiblesse
GoldenEye, il fera ce que je veux
GoldenEye, pas de temps pour la douceur
Mais un baiser amer le mettra à genoux

Tu ne sauras jamais comment je t’ai observé
depuis l’ombre quand j’étais enfant
Tu ne sauras jamais ce que ça fait d’être celui
qui est laissé derrière
Tu ne sauras jamais les jours, et les nuits
Les larmes, les larmes que j’ai pleurées
Mais maintenant mon temps est venu
Et le temps, le temps n’est pas de ton côté

Le voir bouger à travers la fumée et les miroirs
Sentir sa présence dans la foule
Les autres filles se rassemblent autour de lui
Si je l’avais, je ne le laisserais pas sortir

GoldenEye, pas [de] dentelle ou [de] cuir
Des chaînes dorées l’emmènent à l’endroit
GoldenEye, je vais lui montrer à tout jamais
[Qu’] il faudra l’éternité pour voir ce que j’ai

Tu ne sauras jamais comment je t’ai regardé
depuis l’ombre quand j’étais enfant
Tu ne sauras jamais ce que ça fait d’être si proche
Et se voir rejeter
C’est un piège d’or et de miel**
Que j’ai pour toi ce soir
La vengeance est un baiser, cette fois je ne manquerai pas
Maintenant [que] je t’ai dans mon collimateur

Avec un GoldenEye
Dorée***, GoldenEye
Avec un GoldenEye, GoldenEye
[GoldenEye, GoldenEye, GoldenEye]

See reflections on the water
More than darkness in the depths
See him surface and never a shadow
On the wind I feel his breath

GoldenEye*, I found his weakness
GoldenEye, he’ll do what I please
GoldenEye, no time for sweetness
But a bitter kiss will bring him to his knees

You’ll never know how I watched you
from the shadows as a child
You’ll never know how it feels to be the one
who’s left behind
You’ll never know the days and nights
The tears, the tears I’ve cried
But now my time has come
And time, time is not on your side

See him move through smoke and mirrors
Feel his presence in the crowd
Other girls they gather around him
If I had him I wouldn’t let him out

GoldenEye, not lace or leather
Golden chain take him to the spot
GoldenEye, I’ll show him forever
It’ll take forever to see what I’ve got

You’ll never know how I watched you
from the shadows as a child
You’ll never know how it feels to get so close
And be denied
It’s a gold and honey trap**
I’ve got for you tonight
Revenge is a kiss, this time I won’t miss
Now I’ve got you in my sight

With a GoldenEye
Golden, GoldenEye
With a GoldenEye, GoldenEye
[GoldenEye, GoldenEye, GoldenEye]

 

* Voir l’intro de cette section pour ceux qui ne les lisent pas.
** De manière moins littérale, « honey trap » (piège à miel) ou « honey pot », est dans le langage des espions une technique qui consiste à approcher une cible (et obtenir ce qu’on souhaite d’elle) via le sexe ou/et l’amour.
*** Ou « Golden » comme en VO si l’on considère que c’est une pure contraction du mot « GoldenEye ».

The Experience of Love (L’expérience de l’amour)

Éric Serra (compositeur du film) nous chante The Experience of Love pour le générique de fin, avec des paroles signées Rupert Hine dont on a du mal à voir en quoi elles reflétent l’intrigue du film… :

Traduction

Paroles originales supposées

Je sais que tu rêves beaucoup
T’accrochant à des mensonges
Et tu attends
Que quelqu’un sache où tu te caches
Dans tes rêves, tu ressens beaucoup [de choses] 
Mais tu gardes tout à l’intérieur
Et tu fermes tes yeux
Ça aide à te maintenir en vie

L’expérience d’aimer
Ne fera pas partir toute la douleur
Juste [te faire] comprendre pour la première fois
Ce que tu ressens à l’intérieur
L’amour est dans ta vie

(L’expérience de l’amour)
Et étant arrivé jusque là
Chérissant tes rêves
Tu as réalisé maintenant
Comment ils aident à te maintenir seul

L’expérience d’aimer
Ne chassera pas toute la douleur
Juste [te faire] comprendre pour la première fois
Ce que tu ressens à l’intérieur
L’amour est dans ta vie

(Laisse les rêves derrière)
Respirant dans le parfum de l’amour
(Laisse les rêves derrière)
Sentir la vie dans tout
Sous le ciel

L’expérience d’aimer
Ne fera pas partir toute la douleur
Juste [te faire] comprendre pour la première fois
Ce que tu ressens à l’intérieur
L’amour est dans ta vie

(L’expérience de l’amour, sous le ciel)
Sentir la vie
(L’expérience de l’amour, sous le ciel)
Ne fera pas partir toute la douleur
(L’expérience de l’amour)
Pour la première fois (sous le ciel)
L’amour est dans ta vie
(L’expérience de l’amour)
Prends-le dessous, sens le mouvement
Tiens-le près, ne le laisse pas partir
(L’expérience de l’amour, sous le ciel)
Ne chassera pas toute la douleur
(L’expérience de l’amour)
Pour la première fois (sous le ciel)
Quand l’amour est dans ta vie
(L’expérience de l’amour)
Pour la première fois (sous le ciel)
Cherchant éternellement
(L’expérience de l’amour)
Pour la première fois (sous le ciel)
Gardes juste tout à l’intérieur
(L’expérience de l’amour)
Pour la première fois

I know you dream a lot
Holding on to lies
And you wait around
For someone to know where you hide
In your dreams, you feel a lot
But you keep it all inside
And you close your eyes
It helps keep you alive

The experience of loving
Won’t take all the pain away
Just understanding for the first time
What you feel inside
Love is in your life

(The experience of love)
And having come this far
Cherishing your dreams
You have realized now
How they help keep you alone

The experience of loving
Won’t take all the pain away
Just understanding for the first time
What you feel inside
Love is in your life

(Leave the dreams behind)
Breathing in the scent of love
(Leave the dreams behind)
Sensing life in everything
Under the sky

The experience of loving
Won’t take all the pain away
Just understanding for the first time
What you feel inside
Love is in your life

(The experience of love, under the sky)
Sensing life
(The experience of love, under the sky)
Won’t take all the pain away
(The experience of love)
For the first time (Under the sky)
Love is in your life
(The experience of love)
Take it below, feel the flow
Hold it close, don’t let it go
(The experience of love, under the sky)
Won’t take all the pain away
(The experience of love)
For the first time (Under the sky)
When love is in your life
(The experience of love)
For the first time (Under the sky)
Searching forever
(The experience of love)
For the first time (Under the sky)
Just keep it all inside
(The experience of love)
For the first time

 

Demain ne meurt jamais

Tomorrow Never Dies (Demain ne meurt jamais)

C’est Sheryl Crow qui chante la chanson titre du film et du jeu vidéo, qu’elle a écrite elle-même avec l’aide de Mitchell Froom :

Traduction

Paroles originales supposées

Chéri, je suis tuée
Je suis dans une flaque sur le sol
Attendant que tu reviennes
Oh, quelle excitation
Fascination à profusion
Comment tu [me] taquines
Comment tu me laisses brûler
C’est tellement mortel, mon cher
Le pouvoir de t’avoir près [de soi/moi]

Jusqu’à ce jour
Jusqu’à ce que le monde s’effondre
Jusqu’à ce que tu dises qu’il n’y aura plus d’autre « au revoir »
Je le vois dans tes yeux
Demain ne meurt jamais

Chéri, tu as gagné
Ce n’est pas fun
Martinis, filles et flingues
C’est un meurtre dans notre histoire d’amour
Mais tu risques ta vie, toutes les nuits
Pendant que tu chasses la lumière du matin
Tu n’es pas le seul espion là-bas
C’est tellement mortel, mon cher
Le pouvoir de te vouloir à proximité

Mais jusqu’au jour
Jusqu’à ce que le monde disparaisse
Jusqu’à ce que tu dises qu’il n’y aura plus d’« au revoir »
Je le vois dans tes yeux
Demain ne meurt jamais

Jusqu’à ce jour
Jusqu’à ce que le monde disparaisse
Jusqu’à ce que tu dises qu’il n’y aura plus d’autre « au revoir »
Je le vois dans tes yeux

[Jusqu’à ce jour
Jusqu’au jour
Jusqu’à ce jour…]

Darling, I’m killed
I’m in a puddle on the floor
Waiting for you to return
Oh, what a thrill
Fascinations galore
How you tease
How you leave me to burn
It’s so deadly, my dear
The power of having you near

Until that day
Until the world falls away
Until you say there’ll be no more goodbyes
I see it in your eyes
Tomorrow never dies

Darling, you’ve won
It’s no fun
Martinis, girls and guns
It’s murder on our love affair
But you bet your life, every night
While you’re chasing the morning light
You’re not the only spy out there
It’s so deadly, my dear
The power of wanting you near

But until that day
Until the world falls away
Until you say there’ll be no more goodbyes
I see it in your eyes
Tomorrow never dies

Until that day
Until the world falls away
Until you say there’ll be no more goodbyes
I see it in your eyes

[Until that day
Until that day
Until that day…]

 

Surrender (Capitule / Rends-toi / Abandonne)

Après Tomorrow Never Dies dont les paroles nous font penser à Paris Carver, voici Surrender dont les paroles (écrites par Don Black) nous rappellent que Elliot Carver a l’habitude de déformer la vérité dans son journal nommé Tomorrow. Et c’est bien sûr k.d. lang qui chante la chanson sur le générique de fin du film (et la vidéo de fin du jeu vidéo) :

Traduction

Paroles originales supposées

Ta vie est une histoire
[Que] j’ai déjà écrite
Les nouvelles c’est que je suis aux commandes

Et j’ai le pouvoir
De te faire capituler
Pas seulement ton corps mais [aussi] ton âme

Demain ne meurt jamais, capitule
Demain arrivera, à l’heure
Je vais titiller et tourmenter, avec chaque ligne
Jusqu’à ce que tu sois à moi
Demain ne meurt jamais

Quoi que vous cherchiez
Croyez-moi, je [le] livrerais
Vous vous délecterez du monde que je créer

Demain ne meurt jamais, rends-toi
Demain arrivera, à l’heure
Je vais titiller et allécher, avec chaque ligne
Jusqu’à ce que tu sois à moi
Demain ne meurt jamais

La vérité est maintenant ce que je dis
Je me suis occupé d’hier

Demain ne meurt jamais, capitule
Demain arrivera, à l’heure
Je vais titiller et tourmenter, avec chaque ligne
Jusqu’à ce que tu sois à moi
Demain ne meurt jamais
Demain ne meurt jamais
Demain ne meurt jamaaaais

Your life is a story
I’ve already written
The news is that I am in control

And I have the power
To make you surrender
Not only your body but your soul

Tomorrow never dies, surrender
Tomorrow will arrive, on time
I’ll tease and tantalize, with every line
Till you are mine
Tomorrow never dies

Whatever you’re after
Trust me, I’ll deliver
You’ll relish the world that I create

Tomorrow never dies, surrender
Tomorrow will arrive, on time
I’ll tease and tantalize, with every line
Till you are mine
Tomorrow never dies

The truth is now what I say
I’ve taken care of yesterday

Tomorrow never dies, surrender
Tomorrow will arrive, on time
I’ll tease and tantalize, with every line
Till you are mine
Tomorrow never dies
Tomorrow never dies
Tomorrow never dieeees

 

Le monde ne suffit pas

The World Is Not Enough (Le monde ne suffit pas)

Garbage chante sur des paroles écrites par Don Black qui ne sont pas sans rappeler Elektra King, la méchante du film :

Traduction

Paroles originales supposées

Je sais comment blesser
Je sais comment guérir
Je sais quoi montrer
Et quoi cacher

Je sais quand parler
Et je sais quand toucher
Personne n’est jamais mort
Pour en avoir voulu de trop

Le monde ne suffit pas
Mais c’est un endroit si parfait pour commencer,
mon amour
Et si tu es assez fort
Ensemble nous pouvons mettre le monde en morceau,
mon amour

Les gens comme nous
Savent comment survivre
Ça ne sert à rien de vivre
Si on ne peut pas se sentir vivant*

Nous savons quand s’embrasser
Et nous savons quand tuer
Si nous ne pouvons pas tout avoir
Alors personne ne le pourra

Le monde ne suffit pas
Mais c’est un endroit si parfait pour commencer,
mon amour
Et si tu es assez fort
Ensemble nous pouvons désosser le monde,
mon amour

(Je…) Je me sens en sécurité
(Je…) Je me sens effrayée
(Je…) Je me sens prête
Et pourtant non préparée

Le monde ne suffit pas
Mais c’est un endroit si parfait pour commencer,
mon amour
Et si tu es assez fort
Ensemble nous pouvons mettre le monde en morceau,
mon amour

Le monde ne suffit pas
Le monde ne suffit pas
Non, [il est] loin d’être suffisant
Le monde ne suffit pas

I know how to hurt
I know how to heal
I know what to show
And what to conceal

I know when to talk
And I know when to touch
No one ever died
From wanting too much

The world is not enough
But it is such a perfect place to start,
my love
And if you’re strong enough
Together we can take the world apart,
my love

People like us
Know how to survive
There’s no point in living
If you can’t feel alive*

We know when to kiss
And we know when to kill
If we can’t have it all
Then nobody will

The world is not enough
But it is such a perfect place to start,
my love
And if you’re strong enough
Together we can take the world apart,
my love

(I…) I feel safe
(I…) I feel scared
(I…) I feel ready
And yet unprepared

The world is not enough
But it is such a perfect place to start,
my love
And if you’re strong enough
Together we can take the world apart,
my love

The world is not enough
The world is not enough
No, nowhere near enough
The world is not enough

 

* « There’s no point in living if you can’t feel alive » phrase qui apparait dans le film en VO, et qui fut traduite dans la VF doublée de celui-ci par : « la vie ne vaut pas d’être vécue si on ne la vit pas comme un rêve ».

Meurs un autre jour

Die Another Day (Meurs un autre jour)

Meurs un autre jour contient de bonnes idées. Prenons par exemple la séquence du générique du début : pour la première (et dernière) fois de la saga celle-ci participe à la narration du film, en nous montrant un aperçu de la captivité de Bond dans les geôles inhospitalières de la Corée du Nord. Devrait-on alors penser qu’en plus des images, les paroles que l’on entend sur le générique devraient elles aussi participer à cette narration (surtout dans la mesure où le clip de Madonna montre le même genre d’images) ? On vous laisse juger par vous-même avec cette traduction des paroles de la chanson de Madonna :

Traduction

Paroles originales supposées

Je vais me réveiller, oui et non
Je vais embrasser une certaine partie de
Je vais garder ce secret
Je vais désormais fermer mon corps

Je suppose, meurs un autre jour
Je suppose, meurs un autre jour
Je suppose, meurs un autre jour
Je suppose, meurs un autre jour

Je suppose que je mourrai un autre jour (un autre jour)
Je suppose que je mourrai un autre jour (un autre jour)
Je suppose que je mourrai un autre jour (un autre jour)
Je suppose que je mourrai un autre jour

Sigmund Freud
Analyse ça
Analyse ça
Analyse ça, ça, ça, ça, ça

Je vais briser le cycle
Je vais secouer le système
Je vais détruire mon ego
Je vais maintenant fermer mon corps

Uh ! Uh !

Je pense que je trouverai un autre moyen
Il y a tellement plus à savoir
Je devine que je mourrai un autre jour
Ce n’est pas le moment où je pars
Pour chaque péché, je devrai payer
Un temps pour travailler, un temps pour jouer
Je pense que je trouverai un autre moyen
Ce n’est pas le moment où je pars

Je vais éviter le(s) cliché(s)
Je vais suspendre mes sens
Je vais retarder mon plaisir
Je vais fermer mon corps maintenant

Je devine, meurs un autre jour
Je devine que je mourrai un autre jour
Je devine, meurs un autre jour
Je devine que je mourrai un autre jour

Je pense que je trouverai un autre moyen
Il y a tellement plus à savoir
Je suppose que je mourrai un autre jour
Ce n’est pas le moment où je pars

Uh ! Uh !
J’ai besoin de m’allonger

Je devine, meurs un autre jour
Je devine que je mourrai un autre jour
Je devine, meurs un autre jour
Je devine que je mourrai un autre jour

Un autre jour
Un autre jour
Un autre jour
Un autre jour
Un autre jour
Un autre jour
Un autre jour

I’m gonna wake up, yes and no
I’m gonna kiss some part of
I’m gonna keep this secret
I’m gonna close my body now

I guess, die another day
I guess, die another day
I guess, die another day
I guess, die another day

I guess I’ll die another day (another day)
I guess I’ll die another day (another day)
I guess I’ll die another day (another day)
I guess I’ll die another day

Sigmund Freud
Analyze this
Analyze this
Analyze this, this, this, this, this

I’m gonna break the cycle
I’m gonna shake up the system
I’m gonna destroy my ego
I’m gonna close my body now

Uh! Uh!

I think I’ll find another way
There’s so much more to know
I guess I’ll die another day
It’s not my time to go
For every sin, I’ll have to pay
A time to work, a time to play
I think I’ll find another way
It’s not my time to go

I’m gonna avoid the cliché(s)
I’m gonna suspend my senses
I’m gonna delay my pleasure
I’m gonna close my body now

I guess, die another day
I guess I’ll die another day
I guess, die another day
I guess I’ll die another day

I think I’ll find another way
There’s so much more to know
I guess I’ll die another day
It’s not my time to go

Uh! Uh!
I need to lay down

I guess, die another day
I guess I’ll die another day
I guess, die another day
I guess I’ll die another day

Another day
Another day
Another day
Another day
Another day
Another day
Another day

 

Casino Royale

You Know My Name (Tu connais mon nom / Vous connaissez mon nom)

Chris Cornell écrit et chante les paroles du premier film de l’ère Craig. À noter que l’on a utilisé le « tu » lors de la traduction mais que le « vous » pourrait être plus pertinent à utiliser dans la mesure où il est possible que le personnage de la chanson ne s’adresse pas à une mais plusieurs personnes, et que « vous » a l’avantage de faire écho à la campagne publicitaire de GoldenEye qui disait « Vous connaissez le nom. Vous connaissez le numéro » (You know the name ; you know the number).

Traduction

Paroles originales supposées

Si tu prends une vie
Sais-tu ce que tu donneras ?
Il y a des chances que tu n’aimeras pas ce que c’est
Quand la tempête* arrivera,
voudras-tu être vu avec moi ?
Par les yeux impitoyables que j’ai trompés

J’ai vu des anges tomber
depuis des hauteurs aveuglantes
Mais toi-même tu n’es rien d’aussi divin
[T’es] juste le prochain dans la file**

Arme-toi
parce que personne d’autre ici ne te sauvera
La chance te trahira
Et je te remplacerai
Tu ne peux pas nier le prix
Il pourrait ne jamais te satisfaire
Il aspire vraiment à te tuer
Es-tu disposé à mourir ?

Le sang le plus froid coule dans mes veines
Tu connais mon nom

Si tu viens à l’intérieur
Les choses ne seront pas les mêmes
Quand tu reviendras à la nuit

Si tu penses que tu as gagné
Tu ne m’as jamais vu changer
Le jeu auquel nous avons joué

J’ai vu des diamants transpercer des hommes plus durs
Que toi-même
Mais si tu dois faire semblant
Tu pourrais rencontrer ta fin

Arme-toi
parce que personne d’autre ici ne te sauvera
Les chances te trahiront
Et je te remplacerai
Tu ne peux pas nier le prix
Il pourrait ne jamais te satisfaire
Il désire fortement te tuer
Es-tu prêt à mourir ?

Le sang le plus froid coule dans mes veines

Essaie de cacher ta main
Oublie quoi ressentir
(Oublie quoi ressentir)
La vie est partie en seulement un tour de la roue***
(Un tour de la roue)

Arme-toi
parce que personne d’autre ici ne te sauvera
La chance te trahira
Et je te remplacerai
Tu ne peux pas nier le prix
Il pourrait ne jamais te satisfaire
Il aspire vraiment à te tuer
Es-tu disposé à mourir ?

Le sang le plus froid coule dans mes veines

Tu connais mon nom
(Tu connais mon nom)
Tu connais mon nom
(Tu connais mon nom)
Tu connais mon nom !
Tu connais mon nom !
Tu connais mon nom !

If you take a life
Do you know what you’ll give?
Odds are, you won’t like what it is
When the storm arrives,
would you be seen with me?
By the merciless eyes I’ve deceived

I’ve seen angels
fall from blinding heights
But you yourself are nothing so divine
Just next in line

Arm yourself
because no one else here will save you
The odds will betray you
And I will replace you
You can’t deny the prize
It may never fulfill you
It longs to kill you
Are you willing to die?

The coldest blood runs through my veins
You know my name

If you come inside
Things will not be the same
When you return to the night

If you think you’ve won
You never saw me change
The game that we have been playing

I’ve seen diamonds cut through harder men
Than you yourself
But if you must pretend
You may meet your end

Arm yourself
because no one else here will save you
The odds will betray you
And I will replace you
You can’t deny the prize
It may never fulfill you
It longs to kill you
Are you willing to die?

The coldest blood runs through my veins

Try to hide your hand
Forget how to feel
(Forget how to feel)
Life is gone with just a spin of the wheel
(A spin of the wheel)

Arm yourself
because no one else here will save you
The odds will betray you
And I will replace you
You can’t deny the prize
It may never fulfill you
It longs to kill you
Are you willing to die?

The coldest blood runs through my veins

You know my name
(You know my name)
You know my name
(You know my name)
You know my name!
You know my name!
You know my name!

 

* Peut aussi être un orage, un ouragan, ou encore un assaut.
** « Prochain sur la liste » serait peut-être plus harmonieux.
*** « Wheel » peut aussi se traduire par « volant » ou encore « roulette » (qui semble être adapté pour un film qui possède le mot « casino » dans son titre).

Quantum of Solace

Another Way to Die (Une autre façon de mourir)

Jack White chante avec Alicia Keys cette chanson dont il a écrit les paroles :

Traduction

Paroles originales supposées

Un autre imposteur*
appuyant adroitement son doigt sur la détente
Pour Sa Majesté
Un autre avec la langue dorée
Empoisonnant votre imagination**
Une autre facture d’un tueur
A transformé un thriller en tragédie

Yeah, une porte laissée ouverte
Une femme marchant à travers
Une goutte dans l’eau, une expression dans vos yeux
Un téléphone sur la table, un homme à vos côtés***
Ou quelqu’un en qui vous pensez pouvoir faire confiance
C’est juste une autre façon de mourir

Un autre petit pistolet sournois qui offre réconfort à celui
Qui ne verra jamais le soleil briller
Un autre pouce**** de votre vie sacrifié
pour votre frère
Juste à temps
De l’argent sale supplémentaire
Le ciel a envoyé une jolie femme
Changeant en un clin d’œil*****

Eh bien, une porte laissée ouverte
Une femme marchant à travers
Une goutte dans l’eau, une expression dans tes yeux
Un téléphone sur la table, un homme à vos côtés
Ou quelqu’un en qui vous pensez pouvoir faire confiance
Est juste une autre façon de mourir

(C’est juste une autre)
Hey !
(C’est juste une autre)
Tu n’es rien pour moi, meurs
(C’est juste une autre)
Flinguez-les, bang bang !

Wo-oh-oh-oh-oh-oh !
Oh-oh-oh-oh-oh !
Oh-oh-oh-oh-oh !
Oh-oh-oh-oh-oh !

Une autre fille avec son doigt sur le monde
Vous chantant ce que vous voulez entendre
Un autre pistolet jeté à terre en [signe de] reddition
A balayé votre peur, hé
Un autre homme là-bas
Il se tient juste derrière vous en regardant dans le miroir

Une porte laissée ouverte
Une femme marchant à travers
Une goutte dans l’eau, une expression dans vos yeux
Un téléphone sur la table, un homme à vos côtés
Ou quelqu’un en qui vous pensez pouvoir faire confiance
C’est juste une autre façon de mourir

(C’est juste une autre)
(C’est juste une autre)
C’est juste une autre façon !
Flinguez-les, bang bang

Hey ! Hey !
(C’est juste une autre)
Yeah ! Yeah !
(C’est juste une autre)
(C’est juste une autre)
(C’est juste une autre)
C’est juste un autre jour !
Bang bang bang bang

Another ringer*
with the slick trigger finger
For Her Majesty
Another one with the golden tongue
Poisoning your fantasy
Another bill from a killer
Turned a thriller to a tragedy

Yeah, a door left open
A woman walking by
A drop in the water, a look in your eye
A phone on the table, a man on your side
Or someone that you think that you can trust
It’s just another way to die

Another tricky little gun giving solace to the one
That’ll never see the sun shine
Another inch of your life sacrificed
for your brother
In the nick of time
Another dirty money
Heaven sent honey
Turning on a dime

Well, a door left open
A woman walking by
A drop in the water, a look in your eye
A phone on the table, a man on your side
Or someone that you think that you can trust
It’s just another way to die

(It’s just another)
Hey!
(It’s just another)
You’re nothing to me, die
(It’s just another)
Shoot ’em, bang bang!

Wo-oh-oh-oh-oh-oh!
Oh-oh-oh-oh-oh!
Oh-oh-oh-oh-oh!
Oh-oh-oh-oh-oh!

Another girl with her finger on the world
Singing to you what you wanna hear
Another gun thrown down in surrender
Took away your fear, hey
Another man there
He stands right behind you looking in the mirror

A door left open
A woman walking by
A drop in the water, a look in the eye
A phone on the table, a man on your side
Or someone that you think that you can trust
It’s just another way to die

(It’s just another)
(It’s just another)
It’s just another way!
Shoot ’em up, bang bang

Hey! Hey!
(It’s just another)
Yeah! Yeah!
(It’s just another)
(It’s just another)
(It’s just another)
It’s just another day!
Bang bang bang bang

 

* Interprétation : un espion (tel que Bond) est par définition un imposteur. Certaines transcriptions écrivent « another player » (« un autre joueur ») à la place de « ringer ».
** « Votre fantasme » marche aussi.
*** Peut se traduire dans le sens « un homme à côté de vous » (physiquement proche de vous) ou celui de « un homme de votre côté » (du même camp que vous).
**** L’unité de mesure, 1 pouce (inch) = 2,54 cm.
***** Interprétation : si elle change subitement, c’est peut-être qu’elle est une traîtresse.

Skyfall

Skyfall (Skyfall)

C’est Adele et son producteur Paul Epworth qui écrivent la chanson suivante :

Traduction

Paroles originales supposées

C’est la fin
Retiens ton souffle et compte jusqu’à dix
Ressent la Terre bouger et puis
Entends mon cœur éclater à nouveau

Car c’est la fin
Je me suis noyé et [ait] rêvé de ce moment
J’ai trop tardé, je leur suis redevable
Balayé, je suis dépossédée

Laisse le ciel tomber*
Quand il s’effondre[ra] 
On se tiendra debout
[Et] y ferons face tous ensemble

Laisse le ciel s’effondrer
Lorsqu’il s’effrite[ra] 
On gardera la tête haute
[Et] l’affronterons tous ensemble
À Skyfall*
À la chute du ciel

Skyfall est où nous commençons
[À] un millier de milles** et pôles d’intervalle
Où les mondes entrent en collision
et les jours sont sombres
Tu pourrais avoir mon numéro,
tu peux prendre mon nom
Mais tu n’auras jamais mon cœur

Laisse le ciel tomber (laisse le ciel tomber)
Quand il s’effondre[ra] (quand il s’effondre[ra])
On se tiendra bien droits (on se tiendra bien droits)
[Et] y ferons face tous ensemble

Laisse le ciel tomber (laisse le ciel tomber)
Quand il s’effondre[ra] (quand il s’effondre[ra])
On se tiendra debout (on se tiendra debout)
[Et] y ferons face tous ensemble
À Skyfall

(Laisse le ciel s’écrouler
Quand il s’effondre[ra] 
On se tiendra debout)

(Laisse le ciel s’écrouler
Quand il s’effondre[ra] 
On se tiendra debout)

Où tu vas je vais
Ce que tu vois je vois
Je sais que je ne serai jamais moi
Sans la sécurité
De tes bras aimants
Me tenant à l’écart du danger***
Mets ta main dans ma main
Et nous nous tiendrons

Laisse le ciel s’effondrer (laisse le ciel s’effondrer)
Lorsqu’il s’effrite[ra] (quand il s’effrite[ra])
On gardera la tête haute (on gardera la tête haute)
[Et] l’affronterons tous ensemble

Laisse le ciel tomber (laisse le ciel tomber)
Quand il s’effondre[ra] (quand il s’effondre[ra])
On se tiendra bien droits (on se tiendra bien droits)
[Et] y ferons face tous ensemble
À Skyfall

Laisse le ciel tomber
On se tiendra debout
À la chute du ciel

This is the end
Hold your breath and count to ten
Feel the Earth move and then
Hear my heart burst again

For this is the end
I’ve drowned and dreamt this moment
So overdue, I owe them
Swept away, I’m stolen

Let the sky fall
When it crumbles
We will stand tall
Face it all together

Let the sky fall
When it crumbles
We will stand tall
Face it all together
At Skyfall*
At sky fall

Skyfall is where we start
A thousand miles and poles apart
Where worlds collide
and days are dark
You may have my number,
you can take my name
But you’ll never have my heart

Let the sky fall (let the sky fall)
When it crumbles (when it crumbles)
We will stand tall (we will stand tall)
Face it all together

Let the sky fall (let the sky fall)
When it crumbles (when it crumbles)
We will stand tall (we will stand tall)
Face it all together
At Skyfall

(Let the sky fall
When it crumbles
We will stand tall)

(Let the sky fall
When it crumbles
We will stand tall)

Where you go I go
What you see I see
I know I’d never be me
Without the security
Of your loving arms
Keeping me from harm
Put your hand in my hand
And we’ll stand

Let the sky fall (let the sky fall)
When it crumbles (when it crumbles)
We will stand tall (we will stand tall)
Face it all together

Let the sky fall (let the sky fall)
When it crumbles (when it crumbles)
We will stand tall (we will stand tall)
Face it all together
At Skyfall

Let the sky fall
We will stand tall
At sky fall

 

* Comme c’était le cas pour GoldenEye, il y a deux transcriptions et traductions possibles à chaque fois, d’un coté « Skyfall » en un seul mot qui renverrait à la demeure familiale de Bond que l’on voit dans le film, de l’autre « sky fall » en deux mots qui renverrait à « la chute du ciel » (sachant que The sky is falling = une apocalypse/déluge imminent).
** L’unité de mesure, 1 mille (terrestre) ≃ 1,6 kilomètre.
*** « À l’écart du mal » marche aussi.

Spectre

Writing’s On The Wall ([Les] Écriture[s] sur le mur / Désastre apparent / Inscription[s] sur le mur / Flagrant désastre)

« The writing on the wall » ou « The writing’s on the wall » est une expression anglaise pour désigner qu’il y a des signes clairs que quelque chose échouera ou n’existera plus. Elle peut aussi être utilisée pour déclarer « c’était couru d’avance », « on avait vu les signes ». Elle fait référence à l’épisode de la Bible (Livre de Daniel) où, lors d’un banquet, le Roi Baltazar/Belshazzar voit une inscription s’écrire sur un mur annonçant la fin de son règne et la division de son royaume ; il est assassiné peu de temps après. Cet épisode est resté entre autres connu comme « the writing on the wall » (qui de manière littérale signifie « l’écriture/inscription sur le mur »). Ce qui nous amène à cette chanson écrite par Sam Smith et Jimmy Napes :

Traduction

Paroles originales supposées

J’ai été ici auparavant
Mais [je me suis] toujours écrasé au sol*
J’ai passé le temps d’une vie à courir
Et je m’enfuis toujours
Mais avec toi je ressens quelque chose
Qui me donne envie de rester

Je suis prêt pour ça
Je ne tire jamais pour rater
Mais j’ai l’impression qu’une tempête arrive
Si j’arrive à survivre à cette journée
Alors il n’y a[ura] plus besoin de courir
C’est quelque chose auquel je dois faire face

Si je risque tout
Peux-tu interrompre ma chute ?

Comment je vis ? Comment je respire ?
Quand tu n’es pas là je suffoque
Je veux sentir l’amour, circuler dans mon sang
Dis-moi est-ce là où j’abandonne tout ?
Pour toi je dois tout risquer
Parce que c’est écrit sur le mur**

Un million d’éclats de verre
Qui me hantent depuis mon passé
Alors que les étoiles commencent à se rassembler
Et [que] la lumière commence à s’estomper
Quand tout espoir commence à se briser
Sache que je n’aurai pas peur

Si je risque tout
Peux-tu stopper ma chute ?

Comment je vis ? Comment je respire ?
Quand tu n’es pas là je suffoque
Je veux sentir l’amour, circuler dans mon sang
Dis-moi est-ce là que j’abandonne tout ?
Pour toi je dois tout risquer
Parce que c’est écrit sur le mur

L’inscription sur le mur**

Comment je vis ? Comment je respire ?
Quand tu n’es pas là je suffoque
Je veux sentir l’amour, circuler dans mon sang
Dis-moi est-ce là où j’abandonne tout ?
Comment je vis ? Comment je respire ?
Quand tu n’es pas là je suffoque
Je veux sentir l’amour, courir dans mon sang
Dis-moi est-ce là que j’abandonne tout ?
Pour toi je dois tout risquer
Parce que c’est écrit sur… le mur

I’ve been here before
But always hit the floor
I’ve spent a lifetime running
And I always get away
But with you I’m feeling something
That makes me want to stay

I’m prepared for this
I never shoot to miss
But I feel like a storm is coming
If I’m gonna make it through the day
Then there’s no more use in running
This is something I gotta face

If I risk it all
Could you break my fall?

How do I live? How do I breathe?
When you’re not here I’m suffocating
I want to feel love, run through my blood
Tell me is this where I give it all up?
For you I have to risk it all
Cause the writing’s on the wall

A million shards of glass
That haunt me from my past
As the stars begin to gather
And the light begins to fade
When all hope begins to shatter
Know that I won’t be afraid

If I risk it all
Could you break my fall?

How do I live? How do I breathe?
When you’re not here I’m suffocating
I want to feel love, run through my blood
Tell me is this where I give it all up?
For you I have to risk it all
Cause the writing’s on the wall

The writing’s on the wall

How do I live? How do I breathe?
When you’re not here I’m suffocating
I want to feel love, run through my blood
Tell me is this where I give it all up?
How do I live? How do I breathe?
When you’re not here I’m suffocating
I want to feel love, run through my blood
Tell me is this where I give it all up?
For you I have to risk it all
Cause the writing’s on… the wall

 

* « Mais [je suis] toujours tombé par terre » marche aussi.
** « The writing’s on the wall », compliqué à traduire. Ici on a choisi une traduction assez littérale comme si quelque chose (un présage ? L’avenir ? Un avertissement ? Autre chose ?) été déjà écrit (sur un mur). N’oubliez pas comme expliqué plus haut, le sens de l’expression qui désigne un désastre visible : qu’il y a des signes avant-coureurs que quelque chose échouera ou n’existera plus.

Mourir peut attendre

No Time To Die (Pas le temps pour mourir / Pas le moment de mourir)

On conclu cette grosse chronique avec la dernière chanson en date, écrite par Billie Eilish et son frère Finneas O’Connell :

Traduction

Paroles originales supposées

J’aurais dû savoir
[Que] je partirais seul
Ça ne fait que prouver
Que le sang que vous saignez
N’est que le sang que vous devez [payer] 
Nous étions une paire*
Mais je t’ai vu là-bas
Trop à supporter
Tu étais ma vie, mais la vie est loin d’être juste
Étais-je stupide de t’aimer ?
Étais-je imprudent d’aider ?
Était-ce évident pour tous les autres ?

Que je suis tombé [amoureux] d’un mensonge
Tu n’as jamais été de mon côté
Dupe-moi une fois, dupe-moi deux fois**
Es-tu la mort ou le paradis ?
Maintenant tu ne me verras jamais pleurer
Il n’y a juste pas le temps pour mourir

Je l’ai laissé brûler
Tu n’es plus ma préoccupation***
Des visages de mon passé reviennent
Une autre leçon à encore en tirer

Que je suis tombé [amoureux] d’un mensonge
Tu n’as jamais été de mon côté
Trompe-moi une fois, trompe-moi deux fois
Es-tu la mort ou le paradis ?
Désormais tu ne me verras plus jamais pleurer
Ce n’est juste pas le moment pour mourir****

Pas le temps de mourir
Pas le temps de mourir*****

Dupe-moi une fois, dupe-moi deux fois
Es-tu la mort ou le paradis ?
Maintenant tu ne me verras jamais pleurer
Il n’y a juste pas le temps pour mourir

I should’ve known
I’d leave alone
Just goes to show
That the blood you bleed
Is just the blood you owe
We were a pair
But I saw you there
Too much to bear
You were my life, but life is far away from fair
Was I stupid to love you?
Was I reckless to help?
Was it obvious to everybody else?

That I’d fallen for a lie
You were never on my side
Fool me once, fool me twice
Are you death or paradise?
Now you’ll never see me cry
There’s just no time to die

I let it burn
You’re no longer my concern
Faces from my past return
Another lesson yet to learn

That I’d fallen for a lie
You were never on my side
Fool me once, fool me twice
Are you death or paradise?
Now you’ll never see me cry
There’s just no time to die

No time to die
No time to die

Fool me once, fool me twice
Are you death or paradise?
Now you’ll never see me cry
There’s just no time to die

 

* « Nous étions un couple », marche aussi.
** Interprétation possible : trompe-moi une fois, tu me tromperas une seconde fois. (« Tromper » ne devrait pas seulement être vu dans le sens cocufiage, mais dans une interprétation plus large).
*** « Tu n’es plus mon souci », marche aussi.
**** On peut aussi voir cette phrase comme « Il n’y a pas de [bon] moment pour mourir ».
***** Il pourrait être intéressant de s’éloigner du texte original pour placer le titre français du film, « Mourir peut attendre ».

_______________________________________
C’est enfin la fin de ce dossier. Encore merci à Revelator et mon ami Justin pour leur précieuse aide pour la compréhension/traduction de certains passages qui m’étaient difficiles.

Et en bonus, les traductions des paroles des chansons des jeux vidéo Bond !

Clement Feutry

Clement Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Commenter

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :