Traductions françaises des paroles des chansons de James Bond [1/3]

On les fredonne parfois, mais ne savons pas toujours ce que leurs paroles signifient : ce n’est pas que le propre des chansons des films de James Bond, mais de manière plus générale celles des chansons en langues étrangères. CJB vous donne la possibilité de remédier en partie à cela puisque nous proposerons chaque mercredi sur cet article des traductions françaises des chansons de 007. L’occasion de découvrir en les comprenant qu’elles ne furent pas toujours de bonne facture…

Les traductions proposées n’ont pas pour vocation d’être harmonieuses (et avec des rimes et tout ça), seulement celle d’être fidèles par rapport aux paroles originales histoire que chacun puisse les découvrir/comprendre. On ne va pas les chanter non plus, mais si vous sentez que vous avez un minimum de talent et un sens de l’adaptation (et pas peur du ridicule) on serait ravis d’entendre la voix de nos lecteurs les interpréter (voir partager les interprétations).

Avant de commencer, précisons d’abord qu’il existe des divergences (au sein même de la communauté anglophone) sur la simple transcription des paroles. Effectivement : pour la plupart des cas aucune parole écrite officielle dévoilée par les artistes ou EON n’est trouvable, du coup chacun les écrit comme il semble les entendre et cela pose quelques problèmes (exemple pour The Living Daylights certains écrivent que les paroles contiennent « Hundred thousand people, I’m the one they blame » tandis que d’autres écrivent « […], I’m the one they frame »). Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Dernière précision pour finir cette intro qui commence à s’étendre en longueur : il y a souvent plusieurs manières de traduire une phrase, en plus de quelques annotations vous trouverez dans nos traductions des variantes d’une même phrase d’un refrain à un autre (exemple pour le « So hold on tight » de All Time High vous trouverez « Alors accroche-toi bien » et « Alors tient-toi bien » selon les paragraphes dans notre traduction). On remercie pour cette chronique Revelator, Max_The_Parrot et notre ami Justin, tous de la communauté MI6, pour leur précieuse aide pour la compréhension/traduction de certains passages qui nous étaient difficiles.

Dr No

Kingston Calypso (Calypso de Kingston)

Dr No s’ouvre avec les « Three Blind Beggars » (« trois mendiants aveugles », c’est comme ça que les appellent le script) marchant dans les rues de Kingston et allant assassiner Strangways. Au moment de composer la musique (qui s’étend sur le générique), Monty Norman a visiblement été inspiré par une comptine anglaise remontant aux années 1600 et nommée Three Blind Mice (« Trois souris aveugles »). Les paroles modernes de cette comptine sont :

Traduction Paroles originales supposées

Trois souris aveugles,
Voyez comme elles courent,
Elles couraient toutes après la femme du fermier,
Qui leur a coupé la queue avec un couteau à découper,
Avez-vous déjà vu un tel spectacle au cours de votre vie,
Que [ces] trois souris aveugles ?

Three blind mice,
See how they run,
They all ran after the farmer’s wife,
Who cut off their tails with a carving knife,
Did you ever see such a sight in your life,
As three blind mice ?

Voici celles de Kingston Calypso (c’est le nom de la musique du film chantée par Byron Lee et les Dragonaires), jugez plutôt :

Traduction Paroles originales supposées

Trois souris aveugles en rang
Trois souris aveugles les voilà
Marchant dans la rue en une file unique
Sur un rythme de calypso tout ce temps

Elles cherchent le chat
Le chat qui a avalé le rat
Elles veulent montrer au chat ce que pensent
Trois souris aveugles

Trois souris aveugles ici et là
Trois souris aveugles partout
Cherchent le chat tout autour
Partout dans les crépitements de la ville de Kingston

Elles ont le couteau à découper
Pour amputer la vie du minou
Le chat aura le couteau pour avoir négligé*
Trois souris aveugles, alors faites attention

Trois souris aveugles, regardez où vous marchez
Trois souris aveugles, souris mortelles
Trois souris aveugles, où vont-elles ?
Trois souris aveugles, que font-elles ?
Trois souris aveugles, oh, les souris
Trois souris aveugles, souris mortelles

Three blind mice in a row
Three blind mice there they go
Marching down the street single file
To a calypso beat all the while

They’re looking for the cat
The cat that swallowed the rat
They want to show that cat the attitude
Of three blind mice

Three blind mice here and there
Three blind mice everywhere
Searching all around for the cat
All over Kingston Town pit-a-pat

They got the carving knife
To cut the pussycat’s life
The puss will get that knife for trifling
With three blind mice, so beware

Three blind mice, watch your step
Three blind mice, deadly mice
Three blind mice, where’d they go?
Three blind mice, what they do?
Three blind mice, oh, the mice
Three blind mice, deadly mice

* Dans le sens « sous-estimé », le chat ne les a pas prit au sérieux.

Underneath the Mango Tree (Sous le manguier)

Les paroles sont de Monty Norman qui a lui-même chanté la chanson en plus de l’interprétation de Diana Coupland :

Traduction Paroles originales supposées

Sous le manguier
Mon amour* et moi pouvons regarder la lune
Sous l’arbre à mangue
Mon amour et moi ferons bientôt des boolooloops**

Sous le ciel éclairé par la lune
Mon amour et moi pouvons nous asseoir la main dans la main
Sous le clair de lune
Mon amour et moi pouvons créer un pays enchanté

Mangue, banane et mandarine
Sucre et akée et fève de cacao
Quand nous nous marierons, nous les ferons grandir
Et neuf petits enfants d’affilée

Sous le manguier
Mon amour et moi pouvons regarder la lune
Sous l’arbre à mangue
Mon amour et moi planifions de nous marier bientôt

Sous le ciel éclairé par la lune
Mon amour et moi pouvons nous asseoir la main dans la main
Sous le clair de lune
Mon amour et moi pouvons créer un royaume de fées

Mangue, banane et tangerine
Sucre et akée et fève de cacao
Quand nous nous marierons, nous les ferons grandir
Et neuf petits enfants d’affilée

Sous le manguier
Mon amour et moi pouvons regarder la lune
Sous le manguier
Mon amour et moi ferons bientôt des boolooloops

Sous le manguier
Sous le manguier
Sous le manguier
Sous le manguier

Underneath the mango tree
Me honey and me can watch for the moon
Underneath the mango tree
Me honey and me make boolooloops** soon

Underneath the moonlit sky
Me honey and I can sit hand in hand
Underneath the moonlit sky
Me honey and I can make fairyland

Mango, banana and tangerine
Sugar and ackee and cocoa bean
When we get marry we make them grow
And nine little child in a row

Underneath the mango tree
Me honey and me can watch for the moon
Underneath the mango tree
Me honey and me we plan marry soon

Underneath the moonlit sky
Me honey and I can sit hand in hand
Underneath the moonlit sky
Me honey and I can make fairyland

Mango, banana and tangerine
Sugar and ackee and cocoa bean
When we get marry we make them grow
And nine little child in a row

Underneath the mango tree
Me honey and me can watch for the moon
Underneath the mango tree
Me honey and me make boolooloops soon

Underneath the mango tree
Underneath the mango tree
Underneath the mango tree
Underneath the mango tree

* « Honey » voulant aussi dire miel (d’abeilles) dans d’autres circonstances, « mon sucre d’orge » pourrait être une traduction alternative rappelant ce côté sucré.
** « [Make] boolooloops » : Comme raconté sur son site Monty Norman pensait, après que quelqu’un lui ait dit, qu’il s’agissait d’une expression jamaïcaine voulant dire « faire l’amour » lorsqu’il a écrit cette chanson (ce n’était en réalité apparemment pas le cas puisqu’il n’a plus jamais entendu ce mot après). L’équivalent dans notre traduction serait « [faire des] galipettes ».

Bons Baisers de Russie

From Russia with Love (De Russie, avec amour)

Si vous regardez le film en VF, From Russia with Love interprétée par Matt Monro (et écrite par Lionel Bart) n’est pas une chanson que vous aller entendre. En effet la version française du film la remplace pour une reprise chantée en français par Bob Asklöf. Si la traduction des paroles de la version Asklöf est loin d’être fidèle à la chanson originale (on devrait plutôt parler d’adaptation), reconnaissons-lui peut-être de meilleures paroles ? Quoi qu’il en soit, voici une vraie traduction des paroles de Lionel Bart :

Traduction Paroles originales supposées

De Russie avec amour, je vole vers toi,
Beaucoup plus sage depuis mon au revoir à toi
J’ai parcouru le monde pour apprendre,
[Que] je dois rentrer de Russie avec amour.

J’ai vu des lieux, des visages et j’ai souri un instant,
Mais oh, tu me hantais tellement
Mon orgueil de jeunesse à la langue toujours liée,
[Fait que je ne] laisserais pas mon amour pour toi se montrer
Au cas où tu dirais non.

Vers la Russie, j’ai volé mais ici et maintenant,
J’ai soudainement su que tu serais intéressée à nouveau
Ma course dans tous les sens* est arrivée à son terme,
Je vole vers toi, de Russie avec amouuur.

From Russia with love, I fly to you
Much wiser since my goodbye to you
I’ve travelled the world to learn
I must return from Russia with love

I’ve seen places, faces and smiled for a moment
But oh, you haunted me so
Still my tongue-tied young pride
Would not let my love for you show
I case you say no

To Russia I flew but there and then
I suddenly knew you’d care again
My running around is through*
I fly to you, from Russia with love

* « My running around » peut être aussi traduit par « ma course dans les parages ». Ce passage peut avoir aussi la signification de tromper son compagnon : le chanteur promettrait alors qu’il va être fidèle maintenant.

Goldfinger

Goldfinger (Goldfinger)

Pour le mythique Goldfinger de Shirley Bassey, Leslie Bricusse et Anthony Newley (les auteurs des paroles) ont l’idée de faire une chanson sur le méchant. Si vous avez lu notre dossier Try another day sur les musiques recalées, démos et reprises françaises, vous savez déjà que suite à la sortie du film deux adaptions françaises sont sorties. Mais que ce soit celle de John William ou de Catherine Elia on s’éloigne des paroles originales pour proposer quelque chose de plus harmonieux et avec des rimes (hé oui vous l’aurez compris à ce stade de ce dossier, comme le dit le dicton, les traductions c’est comme les femmes : plus elles sont fidèles, moins elles ont tendance à être belles).

Traduction Paroles originales supposées

Goldfinger
Est l’homme
L’homme avec le touché de Midas*
Un touché d’araignée
Un doigt si froid
Vous invite à entrer dans sa toile de péchés
Mais n’y allez pas

Il versera des mots dorés dans votre oreille
Mais ses mensonges ne peuvent pas masquer ce que vous craignez
Car une fille dorée sait quand il l’a embrassée
[Que] c’est le baiser de la mort de monsieur Goldfinger

Jolie fille, méfie-toi de ce cœur d’or
Ce cœur est froid

Il versera des mots dorés dans votre oreille
Mais ses mensonges ne peuvent pas masquer ce que vous craignez
Car une fille dorée sait quand il l’a embrassée
[Que] c’est le baiser de la mort de monsieur Goldfinger

Jolie fille, méfie-toi de ce cœur d’or
Ce cœur est froid

Il aime seulement l’or
Seulement l’or
Il aime l’or
Il n’aime que l’or
Seulement l’or
Il aime l’oooooor

Goldfinger
He’s the man
The man with the Midas touch*
A spider’s touch
Such a cold finger
Beckons you to enter his web of sin
But don’t go in

Golden words he will pour in your ear
But his lies can’t disguise what you fear
For a golden girl knows when he’s kissed her
It’s the kiss of death from Mr. Goldfinger

Pretty girl, beware of this heart of gold
This heart is cold

Golden words he will pour in your ear
But his lies can’t disguise what you fear
For a golden girl knows when he’s kissed her
It’s the kiss of death from Mr. Goldfinger

Pretty girl, beware of this heart of gold
This heart is cold

He loves only gold
Only gold
He loves gold
He loves only gold
Only gold
He loves goooooold

* Midas est un roi mythologique grec qui a eu la capacité de transformer tout ce qu’il touchait en or (la matière). (Il la regrettera vite ce pouvoir qui lui fut accordé par un Dieu puisqu’il ne pouvait plus boire et manger : la nourriture qu’il touchait se transformant en or).
Note : Goldfinger est le nom propre d’un personnage, on ne s’amusera donc pas à la traduire. Les moins anglophones d’entre vous devraient toutefois savoir qu’il sonne comme les mots « Gold finger », qui veulent littéralement dire « Doigt [d’]or ».

Opération Tonnerre

Thunderball (Opération Tonnerre)

« Thunderball », un mot de l’argot militaire désignant le nuage en champignon qui se forme lors d’une explosion atomique, n’est pas facile à caser dans une chanson. C’est pourquoi John Barry et le parolier Leslie Bricusse avaient à la base enregistré avec Dionne Warwick une chanson intitulée Mr. Kiss Kiss, Bang Bang. Cependant pour la production il était impératif que chanson du générique s’intitule comme le film, et Bricusse était indisponible, John Barry a fait appel au parolier Don Black pour rapidement écrire une nouvelle chanson qui serait donc intitulée « Thunderball ». Black se souvient : « J’ai cherché dans le dictionnaire le mot Thunderball. Et il n’était pas dedans. […] Je ne savais pas ce que ça voulait dire. Je l’ai utilisé comme une sorte de mot de code (code word) ». Bon on ne peut pas dire que ses explications nous aident vraiment pour la traduction des paroles… Puisque Thunderball est le nom de code d’une opération dans le film (et le roman) (traduit d’ailleurs par Opération Tonnerre dans la VF), nous avons choisi d’opter pour une traduction dans ce sens :

Traduction Paroles originales supposées

Il court toujours* alors que d’autres marchent
Il agit alors que d’autres hommes ne font que parler
Il regarde ce monde et veut le tout
Alors il frappe, comme l’Opération Tonnerre**

Il connaît la signification de la réussite
Il a besoin de plus*** alors il offre moins
Ils l’appellent le gagnant qui rafle tout
Et il frappe, comme l’Opération Tonnerre

Toutes les femmes qu’il voudra, il obtiendra
Il brisera n’importe quel cœur sans regret
Ses jours où il pose des questions sont tous révolus****
Son combat continue encore et encore et encore
Mais il pense que le combat en vaut totalement la peine
Alors il frappe, comme l’Opération Tonneeeeeerre

He always runs while others walk
He acts while other men just talk
He looks at this world and wants it all
So he strikes, like Thunderball**

He knows the meaning of success
His needs are more so he gives less
They call him the winner who takes all
And he strikes, like Thunderball

Any women he wants he’ll get
He will brake any heart without regret
His days of asking are all gone
His fight goes on and on and on
But he thinks that the fight is worth it all
So he strikes like, Thunderbaaaaaall

* Dans le sens courir en permanence.
** Puisque « Thunderball » est un mot qui veut basiquement ne rien dire, qu’il sonne comme les deux mots « Thunder Ball », qu’un nom de code peut être n’importe quoi, (et qu’elle fait sens) ; une traduction plus littérale serait tout à fait envisageable : « [Alors/Et] il frappe comme une boule de tonnerre ». On imagine que vous pouvez aussi tenter le « [Alors/Et] il frappe comme [un nuage en champignion/une bombe atomique] » si vous voulez rester proche du sens militaire.
*** De plus que les autres.
**** Peut aussi se traduire « Ses jours où il demande sont tous finis ».

Casino Royale (1967)

The Look of Love (L’expression de l’amour)

Il y a sans doute un tas de choses que l’on pourrait reprocher à Casino Royale de 1967, mais sa bande-son n’en fait pas partie. La chanson The Look of Love chantée par Dusty Springfield et dont les paroles sont signées Hal David a notamment été nominée aux Oscars en 1968 (avant de perdre contre Talk to the Animals de L’Extravagant Docteur Dolittle). Une chanson dont toutefois tout le monde n’a pas plus profiter de par chez nous puisque la version française doublée la remplace par une reprise en français chantée par Mireille Mathieu et intitulée Les yeux de l’amour (…Mireille Mathieu qui chante également la chanson en allemand dans la version allemande du film ; elle l’a aussi chantée en italien). L’occasion de découvrir qu’on s’est éloigné des paroles originales pour au moins l’adaptation française :

Traduction Paroles originales supposées

L’expression de l’amour
Est dans tes yeux
Une expression, que ton sourire ne peut camoufler
L’expression de l’amour
En dit tellement plus
Que ce que de simples mots ne pourraient jamais dire
Et ce que mon cœur a entendu
Eh bien, ça me coupe le souffle

Je peux difficilement attendre de te tenir [dans mes bras]
Sentir mes bras autour de toi
Combien de temps j’ai attendu
Attendu juste pour t’aimer
Maintenant que je t’ai trouvé

Tu as l’expression de l’amour
C’est sur ton visage
Une expression que le temps ne peut effacer
Sois à moi ce soir
Puisse ceci n’être que le début
De tant de nuits comme ça
Prenons le vœu d’un amoureux
Et puis scellons-le avec un baiser

Je peux difficilement attendre de te tenir
Sentir mes bras autour de toi
Combien de temps j’ai attendu
Attendu juste pour t’aimer
Maintenant que je t’ai trouvé
Ne pars jamais
Ne pars jamais
Je t’aime tellement

The look of love
Is in your eyes
A look, your smile can’t disguise
The look of love
Is saying so much more
Than just words could ever say
And what my heart has heard
Well it takes my breath away

I can hardly wait to hold you
Feel my arms around you
How long I have waited
Waited just to love you
Now that I have found you

You’ve got the look of love
It’s on your face
A look, that time can’t erase
Be mine tonight
Let this be just the start
Of so many nights like this
Let’s take a lover’s vow
And then seal it with a kiss

I can hardly wait to hold you
Feel my arms around you
How long I have waited
Waited just to love you
Now that I have found you
Don’t ever go
Don’t ever go
I love you so

Casino Royale (Casino Royale)

Pour le générique de fin du film, c’est Mike Redway qui chante des paroles burlesques écrites par Hal David. Il existe plusieurs versions légèrement différentes de la chanson, celle entendue dans le film ne possède pas les deux premiers couplets qui sont présents dans celle ci-dessous :

Traduction Paroles originales supposées

Attention, méfiez-vous,
Il y a du danger dans l’air !
N’ayez pas peur, Bond est là !

Il joue pour sa vie au Casino Royale.
Là, un espion !
Il y a le mal dans ses yeux,
N’ayez pas peur, Bond est là !

La formule est en sécurité avec l’ancien double zéro sept,
Il a une rousse dans ses bras,
Bien qu’il soit un amant,
Quand vous avez des ennuis,
N’ayez pas peur
Regardez qui est là : James Bond !

Ils nous ont mis en fuite,
Avec des armes à feu,
Et des couteaux.
Nous nous battons pour nos vies !
N’ayez crainte, Bond est là !

Il va sauver le monde au Casino Royale.
Au Casino Royale !

La formule est en sécurité avec l’ancien double zéro sept,
Il a une rousse dans ses bras,
Bien qu’il soit un amoureux,
Quand vous avez des ennuis,
N’ayez pas peur
Regardez qui est là : James Bond !

Ils nous ont mis en fuite,
Avec des armes à feu,
Et des couteaux.
Nous nous battons pour nos vies !
N’ayez crainte, Bond est là !

Il va sauver le monde au Casino Royale.
James Bond est là
Donc n’ayez : paaaas peur

Beware, beware,
There’s danger in the air!
Have no fear, Bond is here!

He’s gambling for his live at Casino Royale.
There goes, a spy!
There’s evil in his eye,
Have no fear, Bond is here!

The formula is safe with old double-O seven
He’s got a red-head in his arms,
Though he’s a lover,
When you are in trouble,
Have no fear
Look who’s here: James Bond!

They’ve got us on the run,
With guns,
And knives.
We’re fighting for our lives!
Have no fear Bond is here!

He’s gonna save the world at Casino Royale!
At Casino Royale!

The formula is safe with old double-O seven
He’s got a red-head in his arms,
Though he’s a lover,
When you are in trouble,
Have no fear
Look who’s here: James Bond!

They’ve got us on the run,
With guns,
And knives.
We’re fighting for our lives!
Have no fear Bond is here!

He’s gonna save the world at Casino Royale.
James Bond is here,
So have noooo fear.

On ne vit que deux fois

You Only Live Twice (On ne vit que deux fois)

Le second Bond de 1967 possède quant à lui une chanson avec des paroles pour son générique d’ouverture, chantées par Nancy Sinatra. Écrites par Leslie Bricusse, les paroles semblent vouloir donner une explication au titre du film ; toutefois l’explication diffère du celle donnée par Fleming dans son roman que voici :

On ne vit que deux fois :
La première quand on naît
La deuxième lorsque l’on regarde la mort en face

Comme vous le constaterez aussi, la reprise française de Lucky Blondo n’a rien à voir avec les paroles de la version originale que voici :

Traduction Paroles originales supposées

On ne vit que deux fois*, ou du moins il semble
Une vie pour vous-même et une pour vos rêves
Tu dérives à travers les années et la vie semble apprivoisée
Jusqu’à ce qu’un rêve apparaisse et que Amour soit son nom

Et l’Amour est un étranger qui te fera signe
Ne pense pas au danger sinon l’étranger partira

Ce rêve est pour vous, alors payez-en le prix
Faire d’un rêve une réalité, on ne vit que deux fois

Et l’Amour est un étranger qui te fera signe
Ne pense pas au danger ou l’étranger sera parti

Ce rêve est pour vous, alors payez-en le prix
Faire d’un rêve une réalité, on ne vit que deux fois

You only live twice, or so it seems
One life for yourself and one for your dreams
You drift through the years and life seems tame
Till one dream appears and Love is its name

And love is a stranger who’ll beckon you on
Don’t think of the danger or the stranger is gone

This dream is for you, so pay the price
Make one dream come true, you only live twice

And love is a stranger who’ll beckon you on
Don’t think of the danger or the stranger is gone

This dream is for you, so pay the price
Make one dream come true, you only live twice

* Ou « Tu/vous ne vis/vivez que deux fois ».

Au service secret de Sa Majesté

We Have All the Time in the World (Nous avons tout le temps du monde)

Pas de chanson pour le générique du seul Bond de George Lazenby. Toutefois la chanson We Have All the Time in the World (dont le titre fait écho au roman), chantée par Louis Armstrong, vient nous évoquer l’amour qu’il y a entre Bond et Tracy. Voici la traduction des paroles de Hal David :

Traduction Paroles originales supposées

Nous avons tout le temps du monde
Suffisamment de temps pour [que] la vie
Puisse déballer toutes les choses précieuses
Que l’amour a en magasin

Nous avons tout l’amour du monde
Si c’est tout ce que nous avons, tu découvriras
Que nous n’avons besoin de rien d’autre

Chaque étape du chemin
Nous trouvera
Avec les soucis du monde
Loin derrière nous

Nous avons tout le temps du monde
Juste pour aimer
Rien de plus, rien de moins
Seulement aimer

Chaque étape du chemin
Nous trouverons
Avec les soucis du monde
Loin derrière nous, oui

Nous avons tout le temps du monde
Juste pour l’amour
Rien de plus, rien de moins
Seulement l’amour

Seulement l’amour

We have all the time in the world
Time enough for life
To unfold all the precious things
Love has in store

We have all the love in the world
If that’s all we have you will find
We need nothing more

Every step of the way
Will find us
With the cares of the world
Far behind us

We have all the time in the world
Just for love
Nothing more, nothing less
Only love

Every step of the way
Will find us
With the cares of the world
Far behind us, yes

We have all the time in the world
Just for love
Nothing more, nothing less
Only love

Only love

Do You Know How Christmas Trees Are Grown? (Savez-vous comment poussent les arbres de Noël ?)

Au service secret de Sa Majesté marque aussi la fin d’une pratique, en effet ce sera la dernière fois qu’un film de James Bond possède une reprise française notable, ainsi que le dernier à la faire figurer dans la VF doublée du film. Effectivement en plus de la version originale chantée par Nina (et écrite pat Hal David), la reprise Savez-vous ce qu’il faut au sapin de Noël ? d’Isabelle Aubret est audible dans la VF. Les paroles de cette reprise, bien que différentes de la version originale, restent néanmoins fidèles à l’esprit de celle-ci.

Traduction Paroles originales supposées

La la la la la la la
La la la la la la la

Savez-vous comment poussent les arbres de Noël ?
Ils ont besoin de [lumière du] soleil
Le soleil ne peut pas faire pousser à lui seul les arbres de Noël
Ils ont besoin de gouttes de pluie
Les gouttes de pluie ne peuvent pas faire pousser les arbres de Noël
C’est la raison pour laquelle
En hiver la pluie gèlera
Et les arbres mourrons

Savez-vous comment poussent les arbres de Noël ?
Ils ont besoin de soleil et de gouttes de pluie
De l’amitié et de la gentillesse
Et plus que tout : ils ont besoin d’amour

Savez-vous comment le père Noël se déplace ?
Il a besoin de flocons de neige
Les flocons de neige ne peuvent pas tout faire, j’ai trouvé
[Qu’]il a besoin de rennes
Les rennes même s’ils essaient
Ils ont besoin d’autres choses
Une fois par an, ils doivent voler
Et ils n’ont pas d’ailes

Savez-vous comment le père Noël se déplace ?
Il a besoin de flocons de neige et de rennes
De soleil et des gouttes de pluie
De l’amitié et de la tendresse
Et par-dessus tout : il a besoin d’amour

Savez-vous comment sont faites les cartes de Noël ?
Elles ont besoin d’images
Les images ne peuvent pas les terminer, j’en ai bien peur
Elles ont besoin de vœux
Les vœux disent ce qui est dans votre cœur
C’est ce à quoi ils servent
Mais quand les proches sont séparés
Les cartes de Noël ont besoin de plus

Savez-vous comment sont faites les cartes de Noël ?
Elles ont besoin d’images et de vœux
De lumière du soleil et des gouttes de pluie
Des flocons de neige et des rennes
De l’amitié et de la tendresse
Et plus que tout : elles ont besoin d’amour

La la la la la la la
La la la la la la la

La la la la la la la
La la la la la la la

Do you know how Christmas tree are grown?
They need sunshine
Sunshine can’t grow Christmas trees alone
They need raindrops
Raindrops can’t grow Christmas trees
Here’s the reason why
In the winter rain will freeze
And the trees will die

Do you know how Christmas tree are grown?
They need sunshine and raindrops
Friendship and kindness
And most of all : they need love

Do you know how Santa gets around?
He needs snowflakes
Snowflakes cannot do it all, I found
He needs reindeer
Reindeer, even tho’ they try
They need other things
Once a year they have to fly
And they don’t have wings

Do you know how Santa gets around?
He needs snowflakes and reindeer
Sunshine and raindrops
Friendship and kindness
And most of all : he needs love

Do you know how Christmas cards are made?
They need pictures
Pictures can’t complete them, I’m afraid
They need greetings
Greetings say what’s in your heart
That’s what they are for
But, when loved ones are apart
Christmas cards need more

Do you know how Christmas cards are made?
They need pictures and greetings
Sunshine and raindrops
Snowflakes and reindeer
Friendship and kindness
And most of all : they need love

La la la la la la la
La la la la la la la

Et puis petite anecdote gratuite qui n’a rien à voir : selon l’excellent livre The Music of James Bond de Jon Burlingame, Nina van Pallandt a chanté une autre chanson de John Barry et David intitulée The More Things Change qui se trouve sur le single de Do You Know How Christmas Trees Are Grown? édité par CBS Records (UK) en 1969.

Les diamants sont éternels

Diamonds Are Forever (Les diamants sont éternels)

En 1971, Sean Connery revient, tout comme la chanteuse Shirley Bassey et le parolier Don Black. Les paroles sont volontairement provocantes, John Barry ayant admis à plusieurs reprises que son conseil à Black et Bassey était d’écrire/chanter comme si la chanteuse parlait d’un pénis (à la place de diamants), ce qui se ressent particulièrement au second couplet :

Traduction Paroles originales supposées

Les diamants sont éternels
Ils sont tout ce qu’il me faut pour me satisfaire
Ils peuvent me stimuler et me titiller
Ils ne partiront pas dans la nuit
Je n’ai pas peur qu’ils puissent m’abandonner

Les diamants sont éternels
Tenez-en un, puis caressez-le
Touchez-le, caressez-le et déshabillez-le
Je peux voir chaque partie
Rien ne se cache en son cœur pour me blesser

Je n’ai pas besoin d’amour
Qu’est-ce l’amour pourrait me faire de bon ?
Les diamants ne me mentent jamais
Car lorsque l’amour s’en va
Ils brilleront [encore]

Les diamants sont éternels
Brillants autour de mon petit doigt
Contrairement aux hommes, les diamants persistent
Les hommes sont de simples mortels qui
Ne valent pas la peine de finir dans votre tombe pour [eux]*

Je n’ai pas besoin d’amour
Qu’est-ce l’amour pourrait me faire de bon ?
Les diamants ne me mentent jamais
Car lorsque l’amour s’en va
Ils brilleront [encore]

Les diamants sont éternels, éternels, éternels
Les diamants sont éternels, éternels, éternels
Éternels, à tout jamais

Diamonds are forever
They are all I need to please me
They can stimulate and tease me
They won’t leave in the night
I’ve no fear that they might desert me

Diamonds are forever
Hold one up and then caress it
Touch it, stroke it and undress it
I can see every part
Nothing hides in the heart to hurt me

I don’t need love
For what good will love do me?
Diamonds never lie to me
For when love’s gone
They’ll lustre on

Diamonds are forever
Sparkling round my little finger
Unlike men, the diamonds linger
Men are mere mortals who
Are not worth going to your grave for

I don’t need love
For what good will love do me?
Diamonds never lie to me
For when love’s gone
They’ll lustre on

Diamonds are forever, forever, forever
Diamonds are forever, forever, forever
Forever and ever

* « Ne valent pas la peine de mettre un pied tombe pour [eux] » serait peut être plus élégant. « Qu’est-ce l’amour pourrait m’apporter de bon ? » à la place de « me faire de bon ? » pourrait être également plus élégant.

Leave Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :