Commander James Bond France

No Time To Die repoussé pour la quatrième fois !

(Remarque, en regardant cette image qui date d’il y a quelques mois, ils pourront toujours recycler ces veilles affiches marquées « in cinemas april 2 » si elle n’ont pas été jetées).

Fool me once, fool me twice
No Time To Die par Billie Eilish

2020 sera définitivement une année de merde jusqu’au bout : même James Bond ne pourra pas la sauver !

Le 2 octobre, le couperet tombe via ce communiqué qui se veut plus court que n’importe lequel de leurs articles sur des produits dérivés d’un intérêt discutable :

MGM, Universal et les producteurs de Bond, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, ont annoncé aujourd’hui que la sortie de No Time To Die, le 25e film de la série James Bond, sera reporté au 2 avril 2021 afin d’être vu par un public mondial au cinéma. Nous comprenons que le retard sera décevant pour nos fans, mais nous avons maintenant hâte de partager No Time To Die l’année prochaine.

Et encore, qui sait si la sortie française accusera un retard significatif ou non par rapport à la sortie au Royaume-Uni ? Dans tous les cas on aurait peut-être aimé que la sortie d’un Bond ne se fasse pas si proche d’un premier avril et ses blagues annuelles…

La possibilité d’un report par les cinéastes, bien que toujours possible, semblait pourtant (à 5 semaines de la sortie) de moins en moins probable dans la mesure où depuis septembre EON et ses partenaires avaient entamé un véritable blitz avec une seconde campagne de promotion qui battait son plein.
À à peine quelques heures avant l’annonce, DHL ne publiait-il pas sa pub Bondienne que EON relayait avec les mots « Ahead of No Time To Die’s release in November » et « In cinemas November » ? Billie Eilish n’avait-elle pas lancé son clip un jour plus tôt ? Ne devait-elle pas apparaître aux côtés de Craig chez Jimmy Fallon trois jours plus tard ?

Le côté semblant « précipité » de cette décision s’illustre aussi dans un Tweet d’un journaliste du Telegraph : « Pour ce que cela vaut, les gens des relations publiques de Bond au Royaume-Uni ont tenté d’organiser une interview avec moi aussi récemment que cet après-midi. Cela est une surprise pour beaucoup de gens ».

Puisque que tous presque tous les studios décalent leurs films en 2021, l’année à venir semble du coup un peu engorgée. Et justement en repoussant le film au second avril, No Time To Die prend la place de Fast & Furious 9 (d’Universal aussi) qui avait précédemment été repoussé au 31 mars 2021. Du coup Fast & Furious 9 a lui aussi également été repoussé (au 28 mai 2021) pour faire place net à Bond qui l’entraîne dans son sillage.

Alors comment expliquer ce report qui semble avoir été pris du jour au lendemain (?) alors que la promotion (sans doute coûteuse) bâtait son plein, que 2020 permettait une quasi-absence de concurrence (la plupart des blockbusters ayant été décalé à 2021), et que le monde ne semblait pas se porter davantage plus mal qu’il ne l’était déjà hier ?

Pour ça il semble intéressant de faire un nouveau « Point COVID-19 » comme on en avait déjà fait un le 2 avril.

Point COVID-19 #2

La dernière fois qu’on avait parlé de la COVID, près de la moitié de la population mondiale était « confinée » à divers degrés par leurs dirigeants. Mais alors, pour les archéologues Bond du futur qui essayeront de comprendre notre période, que s’est-il passé dans le monde depuis le 2 avril ?

La plupart des habitants du monde sont sortis de leurs confinements depuis, en France le déconfinement a eu lieu le 11 mai 2020 (après un confinement d’un mois et 25 jours). Les Français peuvent désormais se déplacer sans motifs et sans le papier « attestation de déplacement dérogatoire » (mais pas à plus de 100km) et des commerces peuvent rouvrir, selon des règles sanitaires plus ou moins contraignantes.

Le 2 juin la limite des 100 km est levée et le 22 juin les cinémas (encore fermés jusque là) peuvent rouvrir avec un protocole sanitaire à respecter, qui demande notamment à ce qu’il y ait au moins un siège d’écart vide entre chaque groupe de spectateurs. Le 20 juillet le port du masque devient en France obligatoire dans les lieux clos recevant du public (depuis le masque est aussi obligatoire en extérieur sur certaines parties du territoire). Les spectateurs de cinémas qui étaient en partie épargnés par cette mesure se voient vers le 26 août obligés de porter un masque eux aussi durant les projections.

Malgré leur réouverture en France et dans d’autres pays du monde (notamment en Europe), l’absence de spectateurs en salles inquiète les exploitants de cinémas. Cette absence peut s’expliquer par un manque de nouveaux films à l’affiche pour attirer du monde (la plupart des films et blockbusters étant inlassablement repoussés par les studios), la peur des spectateurs d’attraper le COVID dans les salles obscure, (ainsi que les décès liés au coronavirus, une personne décédée ne pouvant se rendre au cinéma).
Devant ce manque du public en salle, certains cinémas sont menacés de devoir mettre la clé sous la porte (on se souvient notamment que devant la baisse de fréquentation et l’offre de film trop faible, le Grand Rex parisien avait préféré rester fermé temporairement que de rester ouvert).

Le 26 août 2020, après moult reports, sort Tenet de Christopher Nolan. Premier blockbuster à sortir au cinéma depuis le début de la pandémie, il est décrit par la presse comme « le film pouvant sauver les cinémas ». Après un démarrage encourageant en Europe (qui coïncident avec le moment où NTTD a décidé de reprendre sa promo), le box-office américain du film s’avère décevant. Le film a tout de même rapporté pour le moment récolté plus de 285 millions de dollars au box-office mondial (malgré des critiques pas toujours flatteuses, indiquant au spectateur un film incompréhensible) (et a sans doute permis à des exploitants de cinémas de ne pas mettre la clef sous la porte, bien que ses résultats ont conforté certains studios à l’idée de reporter leurs films).
Toujours dans l’industrie du cinéma, le tournage des certains films (comme Mission Impossible 7 et Batman) ont repris.

Si pendant un temps la situation sanitaire en Europe s’est améliorée (tandis qu’au États-Uni, pays le plus touché par la pandémie, c’est une autre histoire), on assiste depuis septembre à une « 2e vague » en Europe. Les gouvernements prennent de nouvelles mesures plus ou moins drastiques de jour en jour pour tenter de contenir la reprise de l’épidémie et dans ce contexte il est difficile de savoir si les cinémas ne vont pas devoir refermer bientôt par ordre de leur gouvernement dans certains pays (et si la population de ceux-ci va être (re)confinée). On voit notamment des mesures visant à fermer en partie les restaurants et les bars en France ou en Angleterre ; Israël a reconfiné sa population, d’où l’intro du Point Promo #14. Si cette évolution était chaque jour anxiogène pour les fans (« les cinémas de mon pays seront-ils encore ouverts d’ici mi-novembre ? »), on imagine que pour les cinéastes qui ont plusieurs centaines de millions en jeu avec ce film, ça devait être aussi le cas. C’est peut-être par là qu’il faut chercher une des raisons à ce report.

Les chiffres de l’épidémie dans les 5 pays qui ont le plus contribué au box-office mondiale de Spectre (le % est la part du pays dans le box-office) :

Mondial

(100%)

États-Unis

(22,7 % avec CA)

Royaume-Uni

(14,1 %)

Chine

(9,5 %)

Allemagne

(8,3 %)

France

(4,5 %)

Infections (4 mars 2020) 93 091 108 51 80 422 196 212
Infections (2 avril) 896 450 187 302 29 478 82 724 73 522 56 261
Infections (2 octobre) 34 161 721 7 160 476 460 182 91 082 294 395 552 249
Nouveaux cas

ces dernières 24h

315 628 6 347 6 914 21 2 673 13 959
Morts (4 mars 2020) 3 198 6 0 2984 0 4
Morts (2 avril) 45 526 3 846 2 532 3 327 872 4 019
Morts (2 octobre) 1 016 986 205 666 42 202 4 746 294 395 31 808
Nouveaux décés

ces dernières 24h

6 347 1 024 59 0 8 62

Chiffres de l’OMS. Le taux de décès du virus chez les infectés est d’environ 3%.
(Les méthodes de comptages sont variables d’un pays à l’autre et parfois imprécises (par exemple en France a pendant un temps pas comptabilisé des décès survenus en Ehpad tandis chez nos voisins belges on a comptabilisé toutes les morts dites « suspectes » en plus du nombre de morts testés positifs au COVID-19, pour ne citer que ces deux exemples). Chiffres à également ramené au nombre de la population mondiale, qui s’élèverait à environ 7,7 milliards d’habitants).

À l’heure actuelle, toujours aucun vaccin ou traitement de fond ayant réellement fait ses preuves n’existe face au COVID-19. La bonne nouvelle est que des essais/évaluation cliniques de candidats de vaccins sont actuellement en cours…

En ce 3 octobre les cinémas sont toujours ouverts dans un certain nombre de pays dont la France (où le masque y est toujours obligatoire ; et ceux qui portent des lunettes savent à quel point la buée formée sur les verres à cause de celui-ci est particulièrement gênante pour voir les films). Les exploitants comptaient énormément sur No Time To Die pour, comme Tenet avant lui, « sauver [également] les cinémas [désertés par les spectateurs] » dans leur lutte pour leurs survies alors que la crise économique liée au COVID se profile.

On imagine aussi que les marques partenaires du film (Omega, Nokia, …) devaient fondés de grand espoir sur novembre, comment ce nouveau report va-t-il les impacter ? Autres questions : les podcasts initiés par EON cette semaine vont-ils continuer ? Comment EON va organiser sa troisième campagne promotionnelle alors que les bandes-annonces jusque là semblent en avoir déjà trop montré ? Quels cartouches leur restent-ils en réservent à part la BO, les vlog DHL et des extraits du film pour une troisième campagne ? Ce nouveau délai sera-t-il utilisé pour livrer une nouvelle affiche décente au film, travaillier sur des éditions DVD/Blu-ray avec des bonus décents, et pour avancé sur le script de Bond 26 ?

Et enfin la question à 100 balles : que faire si en avril 2021 la situation n’est pas satisfaisante ? Rapportera-t-il plus d’argent en avril qu’il en aurait rapporté en novembre ? Car personne ne sait à quoi ressemblera le monde d’ici là et il n’y a pas de grande raison à ce qu’il n’y ait pas des troisièmes puis quatrièmes vagues après la seconde que l’ont vit actuellement en Europe. Même s’il arrivait qu’on ait vaccin efficace prochainement, on imagine que cela prendra du temps à le produire et distribuer a des quantités mondiales. Après tout n’est-ce pas parce qu’en mars l’on n’avait aucun moyen de prédire la situation en novembre que l’on décale à nouveau le film aujourd’hui ?

Espérons que NTTD ne soit pas coincé dans un boucle temporelle qui fait que à chaque fois que se film se rapproche il est repoussé….

En tout cas, même si un certain nombre fans prônent une sortie VOD devant ce décalage qu’ils ne comprennent pas vraiment (un peu plus de transparence de la part des cinéastes serait apprécié), le cas pas très clair de la rentabilité de Mulan, la volonté de EON à ce que ses films soient vus au cinéma et le fait que le film serait trouvable gratuitement dans l’heure sur tous les bons sites de téléchargements et de streaming illégaux, doivent être des facteurs qui font que cette solution de VOD n’a pas été adaptée.

En ce 3 octobre le monde n’est pas redevenu comme avant et n’est pas d’y revenir… Les habitants du monde les nerfs à vif par cette pandémie et les restrictions qu’elle entraîne qui auraient apprécié ce petit moment de détente que leur aurait procuré No Time To Die, devront attendre avril 2021 (au mieux).

Il sera bon de refaire un troisième point COVID-19 le 11 novembre (date à laquelle le film était supposé sortir) et un quatrième en avril 2021. Histoire de voir comment la situation a évolué.

Et parce-que vaut mieux en rire que en pleurer, je vous envois vers les deux articles hilarant de mon collègue : Univers Parallèles et futurs : des nouvelles du prochain James Bond et Mourir peut attendre peut attendre : Pourquoi la sortie en 2021 est une chouette nouvelle.

Clement Feutry

Clement Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Commenter

Bienvenue sur CJB

S’il n’est pas repoussé une 5e fois…

Translate the page with Google Translate :


Sondage du moment :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Bienvenue sur CJB

S’il n’est pas repoussé une 5e fois…

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Sondage du moment :


Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :