Commander James Bond France

Édito : l’attente peut enfin mourir !

Qui a le plus attendu la sortie de No Time to die?

Daniel Craig, soulagé de pouvoir enfin être libéré du rôle qui a dévoré sa carrière ? Les producteurs et studios ayant saigné à blanc leur budget en pariant sur une sortie sans cesse repoussée pour rentabiliser leur film ? Les cinémas à l’agonie faute de spectateurs, espérant voir le public de blockbusters finalement délaisser Netflix pour une séance bondienne ? Ou les spectateurs et fans de James Bond, ayant pris leur mal en pénible patience pour ce film le moins bien nommé de la franchise ?

Commander James Bond France, et c’est peut-être le cas pour certains d’entre vous, ne figure sans doute pas au palmarès des plus impatients. Tel Bond au début de Skyfall, nous nous sommes languis de voir un film sans cesse repoussé.

Le prix de notre place de cinéma est sans doute bien peu comparé aux millions qui ont été investis dans ce film, et aux professionnels qui ont mis tant d’énergie dans la production et la sortie de ce film. Mais ça ne veut pas dire que l’on a été moins investi.

En tant que fan, être loyal, attentif et impliqué dans la venue d’une nouvelle aventure bondienne est presque un emploi à plein temps. Nous ne contribuons pas à la production du film, et soyons honnêtes, ce n’est pas notre petit blog qui pèse sur le trafic incessant des réseaux sociaux. Nous ne sommes même pas le cœur de cible de ces films : le marketing luxueux des produits dérivés vise des porte-monnaies bien plus remplis que les nôtres, et même si nous irons voir plusieurs fois le film en salle, c’est sur le grand public, nostalgique des 007, et habitué à le voir s’inviter à la télévision, qu’il s’agit d’attirer en salle.

Sauf que nous, fans, avons une expertise. Nous avons grandi avec ces 24 films et l’univers qui l’entoure. Nous avons passé des heures à plonger dans l’Histoire riche de la saga. Nous nous sommes échinés à comparer, imaginer et spéculer sur tout ce qui s’est passé et pas passé dans les aventures de l’espion le moins secret de la planète. Bref, notre vie est en grande partie liée à Bond.

Et pendant des mois, nous avons attendu. Nous avons vu les médias dire à tord que Daniel Craig en avait fini avec Bond et prédire des remplaçants, en rageant que personne ne nous écoute quand on essayait de rappeler que Craig n’avait pas dit qu’il se couperait les veines plutôt que de faire un autre film. Nous avons assisté aux affres d’une production gagnant et perdant des réalisateurs, se lançant dans un film sans titre et sans teasing digne de ce nom. Nous avons vu l’ébauche d’un film jouant une nouvelle fois la carte de “la suite de” après l’expérience très mitigée de SPECTRE. Peut-être les réseaux sociaux et la rapidité de l’internet ont augmenté la visibilité sur le bordel qu’est la production d’un film, et enlevé de la magie du marketing. Toujours est-il que l’on en a bavé.

Nous avons vu la sortie de Mourir peut attendre sans cesse repoussée, alors que tous les anciens acteurs et techniciens des Bond passés cessait, eux d’attendre la mort, notre Sean Connery chéri en tête. En l’absence de nouveau film, nous avons vu la franchise se résumer à une longue liste de merdes hors de prix estampillées 007 que l’on essayait de nous vendre. Nous avons vu l’espace des fans de James Bond disparaître au profit des postes putes-à-clic mal informés et des réseaux sociaux auto-promotionnels. On a en fait de la chance d’avoir quelques fans marathoniens comme l’équipe du Club James Bond France, la rédaction de MI6 Confidential, ou les passionnés de Planète 007, pour continuer à produire des contenus dans un monde qui n’a plus le temps de lire ou écouter. Félicitations en particuliers à Clément qui a épluché toutes les news sur ce film, et traduit en français sur le blog !

Nous voici donc à la veille d’un nouveau Bond. Que reste-t-il d’une passion quand celle-ci s’est essoufflée à force de fausses nouvelles, de posters médiocres, de promesses d’une aventure de 007 qui s’annonce comme peu originale, et d’un monde qui se fiche des Bondmaniaques que nous sommes ?

Pas grand chose. Comme tout bon spectacle, quand on voit trop ses ficelles et ses artifices, on finit par ne plus attendre les acrobaties, aussi réussies soient-elles.

No Time To Die sera-t-il donc un James Bond de plus ? Digne d’être diffusé les dimanches soirs et raillé comme “le 007 qui n’en finissait plus d’arriver” ? Le film woke qui a donné le matricule 007 à une femme noire avant de passer à un nouveau reboot ?

Ou peut-être s’agira-t-il une aventure électrisante, qui nous rappellera que James Bond est un héros qui arrive toujours à dynamiter l’écran et les attentes, par une ingénieuse cascade, une bonne réplique ou un trait d’humour.

Peut-être qu’il s’agira d’une séance de cinéma, dans le confort des salles obscures, pour oublier l’espace de deux heures, une production et une pandémie qui n’en finissaient pas. Peut-être ressortirons nous en nous disant “toute cette attente pour ça”. Ou peut-être ressortiront nous avec cette excitation dans le ventre qui vient quand notre espion favoris a été à la hauteur de nos attentes, et a conduit sa mission comme on ne s’y attendait pas.

Je nous souhaite à tous que cette dernière option se manifeste, et vous souhaite à toutes et à tous, une belle nouvelle mission !

Commenter

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Nos amis du groupe Facebook Planète 007

Actuellement en salles

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Nos amis du groupe Facebook Planète 007

%d blogueurs aiment cette page :