Commander James Bond France

{Poisson d’avril} NTTD : avant-première mondiale avec annonce d’une sortie en VOD

[notification type=”notification_info”]C’était en réalité notre poisson d’avril / April fool’s day[/notification]

Hier, mardi 31 mars avait lieu la Première de la vingt-cinquième aventure de 007 : No Time To Die au Royal Albert Hall de Londres. Tenue de soirée exigée, strass et paillettes à volonté, plongez avec nous au cœur de la soirée la plus glamour de ce début d’année 2020.

Paillettes et strass

Quand on organise l’avant-première mondiale d’un James Bond, il est nécessaire de respecter certaines règles : affiches géantes, rappelant ce que l’on est venu voir, tapis rouge sans un seul pli, décor et animation dans le thème de 007, accessoires du film en vitrine et bien sûr, des stars. Pleins de stars.
Et on peut vous rassurer tout de suite : toutes ces règles furent respectées à la lettre. Le décor, parsemé d’écrans géants où les personnages du film étaient présentés, donnait une impression de profondeur éblouissante. Au milieu de ce décor se trouvait une scène, où les deux présentateurs britanniques (David Walliams et Susanna Reid) tentaient de meubler avant l’arrivée de 007 lui-même, à savoir Daniel Craig. L’attrait de ce début d’avant-première était sans doute l’Aston Martin DB5, flamboyante sous les projecteurs, et qui devrait l’être tout autant dans sa scène dans le film à Matera.

Et en meublage, ils sont forts ! Musique des anciens films en arrière-plan et présentation des bandes-annonces. C’est que ce cher Daniel se fait attendre. Petite interruption momentanée de l’image sur le Streaming Live de YouTube et nous voilà parés : Daniel Craig arrive enfin, dans un smoking nettement moins cintré que celui qu’il portait il y a 5 ans pour la première de Spectre. Il semble également beaucoup plus à l’aise et se prête volontiers au jeu des autographes et autres selfies pendant de longues minutes.

L’arrivé de nos Bond girls vient ajouter du glamour, Ana de Armas était en effet superbe (mais de toute manière, elle est toujours superbe !), dans une robe d’un noir très scintillant ; Léa Seydoux n’était pas en reste niveaux paillettes. Lashana Lynch quant à elle avait choisi d’arborer une tenue beaucoup plus tape-à-l’œil, avec une robe rose fluo qui a fait détourner tous les regards. À côté Naomi Harris paraissait plus sobre dans sa robe orangée.

Viennent ensuite (en Ranger Rover Defender 2020, s’il vous plaît) les autres vedettes masculines du film : Rami Malek, Raplh Fiennes (M), Ben Wishaw (Q) qui avait choisi de se laisser pousser la barbe et les cheveux, Rory Kinnear, Billy Magnussen, Christoph Waltz, David Dencik, sans compter la ribambelle de membres de l’équipe technique et les stars du grand et du petit écran venus voir le film et qui se sont succédés (comme Dame Shirley Bassey, Chris Evans, Idris Elba, et bien d’autres).

Et nous avons là la force de cet évènement : si nous avons eu le droit à des questions classiques avec les membres du casting (“C’est votre dernier Bond, quel bilan tirez-vous de cette aventure ?” “Vous êtes sûr que c’est bien le dernier cette fois ?”, “Vous avez déjà choisi quelqu’un pour succéder à Daniel ?” (Dont la réponse fut le classique “nous n’avons pas encore commencé le prochain, pour l’instant on se concentre sur celui-ci”), plus bateau que ça, tu meurs…), ils ont essayé de faire la part belle à ceux qui sont derrière la caméra, comme le superviseur des effets spéciaux Chris Corbould, les scénaristes dont la petite nouvelle Phoebe Waller-Bridge et bien entendu, Cary Funkunaga himself, le réalisateur de No Time To Die. On y apprend entre autres que les cascades de Bond sont faites avant tout en vrai (sauf évidemment celles où le risque de décès serait trop grand), et que cela donne un certain cachet aux films là où d’autres se complaisent dans des fresques dégoulinantes d’effets numériques…

Mais la surprise de la soirée pour les fans de Billie Eilish qui étaient là davantage pour la chanteuse que pour le film c’était de la voir arriver aux bras de Jeffrey Wright (Felix Leiter). En effet le mois dernier le site TMZ lançait la rumeur comme quoi Eilish et Wright sortaient ensemble. Mais la chanteuse n’est pas que venue révéler sa vie de couple, puisque pour la première fois dans l’histoire des Premières de Bond, la chanson fut apparemment interprétée en live avec un orchestre dirigé par Hans Zimmer durant la projection (au moment du générique).

Première royale

Il n’y a pas que le Royal Albert Hall qui fut royal durant cette première puisqu’un des temps forts de la soirée fut l’arrivé de la voiture transportant la famille royale, escortée par un Dali Benssalah en moto (la même Triumph qu’il conduira dans le film). Cette année elle était représentée par le Prince Harry, le Prince William et son épouse, la Princesse Kate Middleton, ainsi que par le Prince Charles. Pandémie de COVID-19 oblige, le Prince Charles qui était infecté revêtait toute une combinaison anti-bactériologique pour éviter de propager le coronavirus aux autres ; ce qui ne l’aura tout de même pas empêché de dire à Billie Eilish qu’il « kiffe grave » ce qu’elle fait.

La grosse surprise qui fait plaisir

N’avons-nous oublié personne ? Bien sûr que si. Nous avons oublié ceux sans qui la franchise 007 n’existerait probablement plus depuis quelques décennies déjà, à savoir Barbara Broccoli et Michael G. Wilson, les deux producteurs de la franchise. Et c’est qu’ils avaient une grosse annonce à faire ! En effet vous n’êtes pas sans savoir que la date du film fut bougée d’avril à novembre (et toutes les autres Premières annulés) à cause du COVID-19. Si les producteurs et le réalisateur ont à nouveau confirmé hier que la date de sortie en salle visait bien novembre, ils ont toutefois annoncé une nouvelle fracassante : le film, à l’instar de nombreux films d’Universal qui bénéficie en ce moment d’une sortie cinéma-VOD parallèle, sera disponible en vidéo à la demande dès vendredi ! L’opération aura lieu sur la plateforme Disney+ et le film sera proposé à environ 20$ pour une location de 48h00.

Ainsi les fans n’auront pas à attendre jusqu’à novembre pour voir le film, sauf ceux qui souhaitent se le réserver pour une découverte en salle de cinéma plutôt que dans leur installation de salon (cela permettra aussi d’éviter les spoilers qui après cette Première londonienne magistrale vont sûrement pleuvoir). Que vous attendiez vendredi ou novembre pour le regarder, quoi qu’il en soit : restez chez-vous en ces temps de pandémie, respectez le confinement : c’est important pour vous-même et les autres. Les producteurs se sont dit très ravis du partenariat avec Disney et disent vouloir pour le futur étendre cette collaboration pour que la prochaine ère de Bond (sans Craig donc) soit au moins aussi bonne que le dernier Star Wars du studio de Mickey Mouse !

Et en bonus si vous avez loupé l’avant-première sur YouTube, vous pouvez toujours la regarder en replay :

Maj : poisson d’avril

Si la photo du Prince Charles en combinaison Hazmat ne vous avait encore pas mis la puce à l’oreille : oui, l’article d’hier était un poisson d’avril ! Pas de sortie en VOD de prévue, ni de Première hier (de toute façon, comme chez nous, un confinement est de vigueur en Angleterre, mais nous aurons l’occasion d’en reparler dans un article cette semaine). Le photo montage de Billie Eilish non recadré par Instagram pour ceux que ça intéresserait :

Clement Feutry

Clement Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Commenter

Bienvenue sur CJB

S’il n’est pas repoussé une 5e fois…

Translate the page with Google Translate :


Sondage du moment :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Bienvenue sur CJB

S’il n’est pas repoussé une 5e fois…

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Sondage du moment :


Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :