Commander James Bond France

[Divertimento] Interview avec Ola Rapace

À l’occasion de la promotion du nouveau court métrage du réalisateur Keyvan Sheikhalishahi, Divertimento (avec Kellan Lutz, Torrey DeVitto, Ola Rapace et Götz Otto), Commander James Bond France a notamment eu l’occasion d’interviewer Götz Otto (Stamper dans Demain ne meurt jamais) et Ola Rapace (Patrice dans Skyfall). L’occasion idéale pour revenir avec les deux acteurs sur leurs James Bond respectifs, et parler un peu de ce nouveau film non-Bond avec son réalisateur.

La semaine dernière nous avons publié notre entretien avec Götz Otto (que vous pouvez retrouver ici), cette semaine c’est au tour de Ola Rapace de se confier à nous :

Interview avec Ola Rapace

CJB : Bonjour M. Rapace. Comment choisissez-vous les films dans lesquels apparaître parmi tous ceux que l’on vous propose ? Qu’est-ce qui vous a poussé à dire « oui » à Divertimento ?

OR : Je recherche des artistes talentueux et intéressants. Keyvan était évidemment super talentueux et le scénario très intéressant.

CJB : Je sais que c’est un court-métrage de 31 minutes et que de ce fait ça risque d’être peut-être difficile pour vous de répondre à ma question sans spoiler : mais que pouvez-vous nous dire au sujet de votre personnage dans Divertimento ?

OR : Mon personnage refuse de lâcher prise et de tourner la page vis-à-vis de défaites du passé. Il est puissant et intelligent, ce qui fait de lui un adversaire dangereux.

CJB : Comment était le tournage ?

OR : J’ai apprécié chaque seconde du tournage. L’un des plus grands cadeaux de Keyvan est son extrême présence, ce qui a rendu le processus très enrichissant. Il y avait aussi beaucoup de personnes talentueuses parmi les autres acteurs.

Götz Otto et Ola Rapace dans Divertimento.

CJB : Vu que notre site s’appelle Commander James Bond France, comme vous pouvez l’imaginer nous avons aussi quelques questions sur un certain film sorti en 2012… Parfois il arrive que des scènes soient mises de côté durant le montage. Vous souvenez-vous avoir filmé des scènes qui furent ultimement coupées dans Skyfall ? Que contenaient-elles ? Peut-être une ligne de dialogue (votre personnage est muet dans le film) ? (Il y a en a notamment une dans laquelle Bérénice Marlohe vous remet une mallette (?) à l’aéroport de Shanghai, filmée en réalité à l’hippodrome d’Ascot, il me semble).

OR : Rien de ce qui a été filmé avec moi n’a été véritablement coupé ou supprimé. Mon personnage n’avait pas une seule ligne de dialogue dans le script.

CJB : Les réécritures sont monnaie courante sur les James Bond, y a-t-il eu des réécritures concernant vos scènes et votre personnage ? Si oui : comment vos scènes et votre personnage ont-ils évolué ?

OR : Il n’y a pas eu de réécriture concernant mes scènes. Comme il s’agissait de scènes d’action assez compliquées, elles ont été planifiées dans les moindres détails.

CJB : Avez-vous plus emporter quelque chose du tournage ? (Comme un costume ou autre chose ?)

OR : Je devais en fait garder mon costume. J’ai apprécié ça !

CJB : Vous apparaissez également sous les traits de Patrice dans la section Skyfall du jeu vidéo 007 Legends sortie en parallèle du film. Comment s’est déroulé le processus qui a permis de vous modéliser dans un jeu vidéo ? Ils vous ont scanné en 3D, non ?

OR : Oui, on m’a appelé pour me scanner en 3D, ce qui était très intéressant puisque c’était la première fois que faisais ça.

CJB : Si vous y avez joué : ça fait quoi de jouer contre « soi-même » ? On ressent quand même de la satisfaction à finir le niveau alors que ça implique de se tuer « soi-même » dans le jeu ?

OR : Je ne me tuerais jamais ! J’ai beaucoup trop d’instinct de survie.

CJB : Dans la suite de Skyfall, Spectre, une photo de vous apparaît très brièvement sur l’écran d’un ordinateur. Comment ça se passe ? Ils vous contactent pour vous demander s’ils peuvent utiliser votre image dans ce film ? Ou est-ce que quand vous signez pour Skyfall il y a une clause comme quoi ils peuvent utiliser votre image dans les Bond suivants ? Avez-vous touché un peu d’argent pour ce « caméo » ?

OR : Je n’ai pas reçu d’argent, malheureusement !

CJB : Qu’est ce que vous aimez le plus dans la profession d’acteur ? Et qu’est-ce que vous détestez le plus ?

OR : J’adore rencontrer des gens intéressants, et je déteste les petits matins.

CJB : Je ne sais pas si je devrais poser celle-ci : ne vous sentez pas obligé d’y répondre si vous n’êtes pas à l’aise avec. Est-ce financièrement avantageux de jouer dans un film (et un jeu) de James Bond ? Paient-ils bien, (au-delà de la normale), ou la grille salariale est-elle à peu près la même que sur les autres productions en général ?

OR : L’offre pour Bond était bien meilleure que celles que je recevais habituellement.

CJB : Quels sont vos futurs projets ? En ces temps où les dates de sorties et de tournages de nombreux films sont reportées, comment la COVID-19 impacte-t-elle votre carrière en ce moment ?

OR : Je viens juste de terminer l’écriture d’un livre sur ma vie d’acteur, je ne supporte pas d’être sans travail.

CJB : Pour conclure, une anecdote sur Divertimento et Skyfall que vous aimeriez raconter ?

OR : Lors de mon premier jour sur le plateau de Skyfall, Daniel Craig a frappé à la porte de ma caravane/loge et m’a offert une bouteille d’un excellent vin rouge.

J’ai failli tomber amoureux de la mère de Keyvan pendant le tournage de Divertimento. C’est une femme adorable qui a pris soin de nous tous de manière absolument fantastique.

CJB : J’aimerais vous remercier de nous avoir accordé de votre temps précieux pour cette interview, ce fut un honneur de vous accueillir sur notre site. Nous vous souhaitons un succès avec Divertimento et le meilleur pour l’avenir.

OR : Merci !

Interview avec Keyvan Sheikhalishahi (2/2)

CJB: Qu’est-ce qui fait qu’un film est réussi ou non selon toi ?

KS : Le plus important en voyant un film, selon moi c’est de pouvoir oublier son quotidien et de se plonger dans un univers particulier au film, même si celui-ci est réaliste. Pour cela, je travaille très dur avec chaque chef de département pour créer une atmosphère qui immerse le spectateur. J’aime aussi faire un film d’action grand public qui propose un contenu poussé et qui demande de la réflexion. Enfin, je pense qu’un film réussi est un film qui n’est pas ennuyeux.

CJB : Quels sont tes futurs projets ? En ces temps où les dates de sorties/tournages de nombreux films sont reportées, quel est l’impact du COVID-19 sur ta carrière actuellement ?

KS : J’étudie la possibilité de faire un long-métrage aux États-Unis. Cela demande beaucoup d’énergie et d’exigence. Ce serait superbe de pouvoir concrétiser cette possibilité.

CJB : En parlant de COVID, une idée pour le moment de où (cinémas, VOD, DVD ?) et quand on pourra voir Divertimento (la date de sortie) ?

KS : Normalement, j’avais prévu l’avant-première le lendemain de celle du James Bond à Paris car Ola Rapace, Götz Otto et moi-même nous y étions invités. L’avant-première est pour le moment bouleversé. Mais je vais sûrement rendre le film disponible pour les fans des acteurs et tous ceux qui veulent le voir soit mi-août soit après l’été.

CJB : Pour finir : une anecdote sur Divertimento (ou sur autre chose) ?

KS : Le film prend une tournure inattendue durant la dernière partie, centrée autour de la responsabilité et de la justice. Il y a une scène majeure qui est une forme de jugement dans un tribunal. Ce n’était pas du tout volontaire mais la statue qui domine tous les acteurs dans cette pièce est celle de Mathieu Molé. Il y a eu plusieurs Mathieu dans cette famille, ils sont en très grande majorité tous magistrats et deux étaient ministres de la justice au 18ème et 19ème siècles.

CJB : Encore merci à toi pour pour cette opportunité.

Clement Feutry

Clement Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Commenter

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :