Des têtes connues de retour

La première rumeur nous vient du Daily Mail et plus précisément du journalise Baz Bamigboye que le fans de James Bond savent fiable. Bamigboye nous dit que le réalisateur du prochain film, Cary Joji Fukunaga, lui aurait dit de sa propre bouche que Léa Seydoux, qui jouait le rôle de Madeleine Swann dans Spectre, sera de retour dans Bond 25 dans la mesure où Daniel Craig et Fukunaga voulaient son retour. Le réalisateur aurait également confirmé au journaliste le retour de Ralph Fiennes (M), Ben Whishaw (Q) et Naomie Harris (Moneypenny). De son coté, Ralph Fiennes dit au Washington Post qu’il n’a toujours pas vu la couleur du script.

Blofeld pour compléter la famille ?

Avec ce retour de Léa Seydoux, on pourrait se poser la question de celui de Christoph Waltz (Franz Oberhauser, Blofeld). Il y a un an, l’acteur avait déclaré qu’il ne reviendrait pas mais depuis, le film a changé de réalisateur (et les fans se souviennent des faux semblants de Waltz lorsqu’il déclarait que son personnage dans Spectre ne serait pas Blofeld). D’ailleurs Cary Joji Fukunaga n’excluait pas dans une interview le mois dernier le retour de Waltz en se refusant de le confirmer ou de le nier.

Variety ajoute que, selon une source, la production aurait déjà commencé à construire des décors pour le film et qu’elle cherche deux autres actrices en plus de Léa Seydoux : une pour jouer une agent du MI6 qui travaillerait avec Bond, et une autre pour jouer une femme mystérieuse. Variety ajoute également que Rami Malek se serait vu offert le rôle du méchant mais que son emploi du temps fait qu’il est cependant peu probable de le voir dans Bond 25.

Daniel Craig froid007 vers la Norvège

Pour cette troisième rumeur le quotidien norvégien Bergens Tidende nous dit que le prochain film de Bond pourrait être en partie tourné dans l’ouest de la Norvège. En effet, sur les onze projets inscrits au programme d’encouragement pour l’investissement norvégien figure un certain « B25 » que le journal aurait eu la confirmation que celui-ci est bien lié à Bond 25. Mais au fait : qu’est-ce que sont les « incentives » ? En gros il s’agit de primes ou d’avantages fiscaux qui sont offerts par un pays, pour un film ou une série, afin d’encourager les producteurs à venir les tourner chez eux plutôt qu’ailleurs (pour la Norvège on parle d’un remboursement jusqu’à 25% des coûts de production, avec un plafond maximal de 3,3 millions d’euros, selon l’article). Rappelons que la Norvège (et la Suisse) avaient été envisagés pour les scènes alpines de Spectre mais que l’Autriche leur fut préférée pour des raisons fiscales qui impliquaient notamment ces avantages fiscaux. On se souvient d’ailleurs qu’à l’époque la production cherchait une actrice scandinave pour le rôle Madeleine, personnage qui pour la petite anecdote n’était pas encore nommé ainsi mais qui répondait au nom de « Kaja » selon un script.

Se pourrait-il que la Norvège et le Canada se disputent une même place pour le film ?

Enfin selon un journaliste de Variety, Linus Sandgren (La La Land, First Man) pourrait participer au prochain Bond (probablement comme directeur de la photographie). Quelque heure plus tard, Indiewire dit avoir reçu la confirmation de Sandgren lui-même qu’il sera bien le directeur de la photographie de Bond 25.

About the author

Clément Feutry
Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

3 Comments

  1. Ce qui est quand même inquiétant , c’est qu’on en est aujourd’hui à la … Troisième version du script !
    Et surtout qu’on laisse donc au réalisateur en titre toute liberté pour écrire ‘ son ‘ scénario à lui .
    Deux hypothèses : soit les producteurs se déchargent de toute responsabilité sur le dos du ‘ petit jeune ‘ qu’ils viennent d’engager ( par manque d’interet actuel pour la franchise ? )
    Soit le petit Cary va piocher allègrement dans les deux versions précédentes qui existent déja ( ce qui , d’un point de vue réaliste , serait la meilleure explication . On n’écrit pas un scénar d’un Bond en trois mois … )

  2. Clément Feutry

    Et même plus inquiétant est que le script finale ne soit toujours pas là après tout ce temps… Yep il semble logique que ça pioche ici et là (après tout pourquoi gâcher de bonnes idées), mais après vue l’état des scénarios des derniers Bond bourrés de stupidités, on peut se dire ce ne serrait peut être pas si mal que le petit nouveau ait le champs libre pour écrire son truc… ?

  3. Ce Bond 25 va-t-il concrétiser ce qui n’avait pu aboutir il y a presque 50 ans avec le départ anticipé de Lazenby ? Soit la fin de Spectre (proche de ce que Broccoli et Saltzman avaient imaginé pour Au Service Secret de Sa Majesté) où Bond convole avec Miss Swann en toute quiétude avant que le drame ne s’abatte sur elle (originellement Tracy) au début de l’opus suivant ? Tout semble bien parti pour corriger le tir manqué « Les Diamants sont éternels » qui marquait le retour de Sean Connery en 007 pigiste et créait ainsi le grand écart de ton le plus manifeste entre deux films dans toute la saga (avec sans doute Moonraker et Rien que pour vos Yeux)… Mais ce n’est bien sûr qu’une supposition.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

[Bond 25] Confirmation de la team MI6, Paul Haggis ?, et retour sur 2018

CJB espère que ses lecteurs ont passés de