[Interview] Le Club James Bond France présenté par son président

À l’occasion du prochain évènement organisé par le Club James Bond France pour la fin d’année, le président du Club, Luc Le Clech, discute avec nous de l’actualité et de la façon dont ils font vivre la bondmania à la française.

Commander James Bond :  Pouvez-vous nous présenter votre évènement au Château de Vaux-le-Vicomte ? Est-ce que ça a été dur à mettre en place ?

Luc Le Clech : Nous allons organiser une journée sur les lieux du tournage de Moonraker, là où ont été filmées les scènes du château de Drax. Cela va marquer le 35e anniversaire du film, mais c’est surtout l’occasion de réunir les actrices qui ont participées aux films : les Drax Girls, depuis Corinne Cléry qui interprète la malchanceuses Corinne Dufour, jusqu’aux filles qui peuplent à l’Arche de Drax.

Drax Girls

C’est une idée qui revenait souvent dans différents événements bondiens, et ce dès avant la fusion des deux clubs français en 2005. Les différentes actrices étaient souvent très enthousiastes quand on émettait l’idée, parce que personne ne l’a fait, et certaines ne se sont pas vues depuis le tournage en 1978.

Rassembler les Bond girls et leur permettre d’échanger leur souvenir toutes ensemble au même moment est vraiment l’idée importante qui nous a motivé à organiser cela : l’événement prend sens parce qu’elles sont toutes là !

Moonraker

Alors il nous a fallu 15 jours pour contacter chacune d’entre elles qui ont presque toutes répondues ‘oui’ immédiatement ! Le reste de l’événement est plus lourd à organiser avec les déplacements de chacun, et la réservation du château et du restaurant. C’est surtout à cause de cela que nous avons un nombre de place limité. Mais depuis que nous organisons chaque année ce type d’événement, l’équipe du Club commence à être bien habituée à ce genre d’exercice.

CJB : En quoi cet événement est-il différent de ceux organisés précédemment par le Club ?

affiche festivalLLC : Il ressemble assez à celui que nous avons organisé au Château de Chantilly pour l’anniversaire de Dangereusement Vôtre. C’était un moment très important qui nous avait permis de faire une projection publique devant 1200 personnes, avec en prime une visite guidée des lieux du tournage par John Glen (le réalisateur) en personne.

Nos autres événements sont assez différents. En 2011, nous avons organisé le Festival à Paris avec le premier film de chaque acteur incarnant James Bond, et avec de nombreux invités (dont John Glen, Guy Hamilton Richard Sammel, Sébastien Foucan et Steven Saltzman entre autres). Il y a aussi eu l’Assemblée Générale du Club pendant la British Week au Touquet qui nous avait été proposé par la ville, et nous ne pouvions absolument pas manquer cette occasion. Ça nous a permis de réunir Maryam D’Abo (Kara Milovy) et John Glen pour un échange unique de 2 jours.

Cette fois-ci, nous avons plus d’invitées, mais aussi une atmosphère plus conviviale puisque nous l’avons monté de toute pièce et pas à l’occasion d’un événement particulier.

CJB : Et un rassemblement de tous les acteurs actuels ? Ce serait possible pour l’avenir ou est-ce que vous vous concentrer sur le côté français de James Bond ?

Archives 007 JB et la FranceLLC : Célébrer la dimension française des films est particulier à cette année, puisque plusieurs des Bond Girls sont françaises, le lieux du tournage près de Paris, et surtout parce que cela permet de lancer notre Archives 007 spécialement consacrées à James Bond et la France. C’est plus de 80 pages, et vraiment une grosse contribution au monde de James Bond.

On nous pose souvent cette question de rassembler tous les anciens James Bond, mais beaucoup d’entre eux sont juste totalement inaccessibles, indisponibles ou hors de prix. Pour l’avenir, les idées ne manquent pas, mais on garde en mémoire de faire des événements accessibles financièrement. On étudie en ce moment la possibilité d’organiser une sortie au Piz Gloria ; on verra ça avec l’équipe à la prochaine AG.

CJB : Et comment fonctionne-t-elle cette équipe ?

L'AG du Club en 2012LLC : Elle a beaucoup évolué au moment de la fusion des deux précédents clubs, mais on a maintenant une équipe bien stable avec un noyau dur de 13/15 personnes pour l’organisation et chacun avec un rôle bien défini, par exemple pour la rédaction et la publication du Le Bond. On ne change pas une équipe qui gagne pour l’instant, mais on a à cœur de se renouveler pour développer sans cesse nos activités, notamment en actualisant l’Archives 007 l’année prochaine.

CJB :  Pour finir, que diriez-vous à un fan qui n’est pas encore membre pour le convaincre de rejoindre le Club ?

Carte Platinum 2013 VersoLLC : Et bien depuis l’arrivée de Daniel Craig, Casino Royale et Skyfall ont beaucoup contribué à apporter de nouvelles têtes dans le club et c’est tant mieux. On tient à ce qu’être membre du club, ce soit quelque chose qui se vit. Ces dernières années, on a réussi à développer de nombreux partenariat avec EON, Sony et les acteurs.

Ça permet de multiplier les interventions du Club, et de permettre aux fans de se retrouver autour d’une structure qui offre des services aux fans : on a le magazine pour faire le pont entre le passé de la saga, l’actualité et le futur de la franchise. On donne surtout la priorité aux rencontres. Beaucoup de fans se connaissent déjà, et on continue à élargir à tous les vrais fans français : ne restez pas seuls à vivre votre passion !

logoNous proposerons d’autres rencontres avec les membres de l’équipe du Club qui font vivre l’actualité bondienne française. En attendant, n’hésitez pas à rejoindre le Club, consulter leurs publications, et pour les membres, à vous inscrire à l’évènement !

Ci-dessous, nous vous présentons aussi les couvertures des différents Le Bond :

Ytterbium

Ytterbium

Webmaster de Commander007.net Ne reculant devant aucun monologue, aucune traduction et aucun codage de site internet, l'Ytterbium ne vit que pour le plaisir de parler de Jamesbonderies... entre autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.