Casino Royale : Unscripted

Unscripted Casino Royale

Unscripted’ est une émission proposée par Moviefone où les acteurs et le réalisateur d’un film se posent des questions envoyées par diverses personnes ou des questions personnelles. Dans cette vidéo, nous retrouvons Daniel Craig et le réalisateur de Casino Royale : Martin Campbell.

L’interview eu lieu dans le cadre de la promotion du film, en 2006 et voici ce que les deux hommes se racontent :

Martin Campbell : Quelle est la pire blessure que vous ayez eu sur le tournage de Casino Royale et vous sentiez vous mal pour les cascadeurs ?

Daniel Craig : En effet, je me suis blessé. D’ailleurs, c’était entièrement de ta faute. Dés le premier jour, je me suis cassé une dent.
MC : Je me souviens que la première semaine nous avons tourné beaucoup de scènes d’action à l’intérieur de l’ambassade. Nous avons été vraiment très loin, nous avons fait plus de 18 prises et on continuait encore et encore.
DC : Je m’en souviens Martin…
MC : Je me suis dit qu’il faudrait probablement 2 prises pour que Daniel arrive à ce que je désirais.
DC : Il faut continuer et montrer aussi, d’une certaine façon, à l’équipe que le niveau de la première semaine de tournage sera celui à maintenir tout du long.

DC : Quand il s’agit de tourner une scène d’amour, est-ce difficile ou est-ce juste une journée ordinaire ? Quel est l’aspect le plus difficile du tournage dans une chambre ?

MC : Tout d’abord il faut se dire que les Bonds ont souvent une classification ‘PG 12 ou 13’ (Déconseillé aux moins de 12-13 ans) et de ce fait, les scènes de ‘sexe’ n’en sont pas vraiment. Il y a cette scène avec Catherina (Murino) qui commence par un orgasme et que nous avons dû couper pour la classification. Il y a des éléments qui doivent figurer dans un Bond. Ce genre de scène repose beaucoup sur les acteurs et l’alchimie qu’il y a entre les deux. Je trouve qu’il y avait une bonne alchimie entre toi et Eva Green, ça se reflète bien à l’écran. Et dans un sens, mon travail est beaucoup plus facile grâce à cela.

Caterina Murino dans le rôle de Solange

MC : Dans la franchise, il y a une pléiade de femmes en bikini. Dans Casino Royale, c’est vous (Daniel Craig) qui êtes en maillot seyant. Étiez-vous conscient de ce moment et pensiez-vous à la scène de Ursula Andress ?

DC : Je ne me souviens pas que tu étais à cette réunion avec Barbara (Broccoli, la productrice) et Lindy (Hemming, la costumière du film) où nous avons discuté du fait que Bond ne devait pas porter de bermuda. Pour ce qui est de sortir de l’eau, ça a été décidé sur un coup de tête.

DC : Sur un film de cette ampleur, nous avons une équipe principale, une seconde équipe, une troisième équipe et bien sûr l’équipe qui s’occupe des effets spéciaux. Est-ce que tu planifies tout ou alors tu y vas directement ?

MC : Non, je planifie le tout. Tout est storyboardé. Et je crois que si tu regardes les storyboards, tu verras que ce que nous avons tourné est presque identique.
DC : C’est inhabituel sur un film de cette ampleur, souvent on change des éléments, parfois des pages entières du script.
MC : Non, nous n’avons rien changé ici. Si ce n’est peut-être un dialogue par-ci, par-là.
DC : Même dans les scènes d’action, tout était minutieusement préparé.

MC : Quand je travaille avec les différentes équipes, ils ont les storyboards et filment. Ensuite, ils me montrent les rushes (vidéos de tournage) et j’ai le droit de leur dire de recommencer ou non. Les budgets des Bond permettent ce genre de choses. Mais quand vous avez des hommes comme Alexander Witt (réalisateur de la seconde équipe) vous savez qu’il s’en tiendra aux storyboards.
DC : Il faut faire confiance à ceux qui vous entourent et tous les réalisateurs n’y arrivent pas, pas vrai ?
MC : Non, en effet. Même Steven Spielberg a une seconde équipe et il lui fait entièrement confiance.

poker

MC : Comment étaient vos compétences au poker avant le film ? Quelle sorte d’entraînement avez-vous suivi ? Comment pensez-vous que vous vous en sortiriez dans une compétition de Poker maintenant ?
-En fait, il était très doué !
DC : Je n’ai jamais eu l’occasion de voir à quel point j’étais bon au Poker avant cela et je n’y jouerai peut-être jamais plus. Michael Wilson (le producteur) est vraiment très doué par contre. Je n’avais jamais joué au Texas Hold’em avant.
MC : Moi non plus.

DC : Ce n’est pas un jeu très difficile à comprendre, mais la clé de la réussite de la scène, à côté bien sûr de ton travail lors du montage, c’est que Michael a préparé le tout soigneusement grâce aux mathématiques. Nous avions une quarantaine de paquet de cartes préparés pour qu’on ait toujours la bonne carte quelque soit le moment de la partie où nous commencions. C’était assez laborieux à préparer.
MC : Oui, surtout pour les accessoiristes.

DC : Quelle serait la chose la plus drôle que vous ayez à raconter sur le tournage du film ?
MC : Je ne me souviens pas qu’il y eu des moments vraiment drôles.
DC : Quand ils ont conduit l’Aston Martin DBS la première fois, je pense toujours que c’est assez drôle…même si c’était dangereux. Adam, qui est ma doublure pour les scènes de conduite, conduit l’Aston Martin à plus de 100 km/h sur la route et ils avaient mis une rampe pour que l’Aston la prenne et effectue les tonneaux. Seulement, vous ne pouvez pas faire se retourner une Aston Martin aussi facilement. Elles sont merveilleusement bien conçues. La voiture a pris la rampe et au lieu de se retourner, elle est retombée correctement sur la route. Nous avions 6 caméras, il me semble, pour filmer la scène et tout ce qu’on a vu c’est l’équipe de cameramen courir parce que la voiture était en train de tourner sur la route dans leur direction.

astonbreakin

Prochainement : Quantum of Solace Unscripted ! 
Pour plus de vidéos unscripted, rendez-vous sur le site de Moviefone

Gregory Bertrand

Gregory Bertrand

Rédacteur en chef de Commander007.net. Réalisateur de court-métrage et montages en tout genre à ses heures perdues. Il a découvert 007 sous les traits de Timothy Dalton il y a maintenant une dizaine d'années et n'a jamais cessé d'accroître sa collection bondienne depuis. Sa quête ultime s'est récemment achevée avec la découverte du Teaser préventif de "Tuer n'est pas jouer" !

Une pensée sur “Casino Royale : Unscripted

  • 9 octobre 2013 à 17 h 14 min
    Permalink

    Bravo pour la traduction et le contenu très intéressant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.