Adieu à Requin : l’acteur Richard Kiel est décédé

Cher-e-s fans de James Bond,

le Club James Bond France et Commander007.net ont la tristesse de vous faire part du décès de Richard Kiel qui joua le rôle de Requin : sans aucun doute le méchant le plus aimé des fans.
Nos pensées vont bien évidemment à sa famille, et aux formidables films qu’il a laissé à l’histoire du cinéma.
Richard Kiel s’est éteint mercredi à l’âge de 74 ans, apparemment des suites d’une chute et d’une fracture de la jambe, laissant les fans de James Bond un peu orphelins. Car, comme l’écrit Allociné :
Si les agents 007 sont remplaçables, il n’y avait qu’un Requin.
Nous reprenons pour l’occasion la nécrologie de Allociné. Un hommage sera rendu à l’acteur dans le numéro du Le Bond pour la fin d’année, et très prochainement sur CJB.
L’acteur américain Richard Kiel est décédé mercredi à l’âge de 74 ans. Il était célèbre pour son interprétation de Requin (Shark en VO), le géant aux mâchoires d’acier apparu dans L’espion qui m’aimait (1977) puis dans Moonraker (1979). Sa taille colossale de 2,18 mètres l’avait cantonné aux rôles de géants, mais son visage parfois innocent lui permettait de les jouer gentils comme méchants.

 Des débuts surtout télévisés
 Né à Détroit dans le Michigan, Richard Dawson Kiel a commencé sa carrière dans des rôles de géants ou de colosses comme son apparition en cameo dans la salle de gym face à un Jerry Lewis filiforme et mal dans sa peau dans Dr Jerry et Mr Love (1963), et dans quelques films d’aventures préhistorique (Eegah) ou extraterrestre (Les créatures de Kolos). A l’époque, ce sont surtout ses apparitions dans les séries qui le font repérer du grand écran via La quatrième dimension et surtout son rôle de géant aux ordres du nain Miguelito Loveless dans la première saison des Mystères de l’ouest.
Le personnage de Requin… et la gloire
Sa carrière s’envole, et le grand public le reconnaît enfin grâce à deux films James Bond, L’espion qui m’aimait (1977) puis Moonraker (1979) tous deux réalisés par Lewis Gilbert. Il y interprétait Requin, l’homme aux mâchoires d’acier face au 007 joué par Roger Moore. Le film aura une renommée mondiale, comme la majorité des films de la franchise, et la planète connaît désormais le visage (et les battoirs qui lui servent de mains). Ce personnage n’est toutefois pas son préféré, et Kiel préfèrait se souvenir de son interprétation du captaine Drazak dans L’ouragan vient de Navarone, tourné entre les deux Bond.
S’amuser avant tout

Dans les années 80 et 90, Kiel joue de sa taille avec humour, et apparaît dans des films aussi différents que la comédie Terminagolf avec Adam Sandler (en supporter un peu extrême) ou le western Pale Rider de Clint Eastwood (dans lequel il subit un coup de manche de pioche vicieusement placé). Surtout, il s’implique dans un projet qui lui tient à coeur, le film familial qu’il produit, co-écrit et interprète : The Giant of Thunder Mountain (1991). A la fin de la décennie, il accepte de reprendre son rôle de Requin dans Inspecteur Gadget avec Matthew Broderick.

 Récemment, Richard Kiel avait doublé le guerrier Vlad dans Raiponce (2010). Il s’est éteint mercredi à l’âge de 74 ans, laissant les fans de James Bond orphelins. Car si les agents 007 sont remplaçables, il n’y avait qu’un Requin.
Ytterbium

Ytterbium

Webmaster de Commander007.net Ne reculant devant aucun monologue, aucune traduction et aucun codage de site internet, l'Ytterbium ne vit que pour le plaisir de parler de Jamesbonderies... entre autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.