Commander James Bond France

Les silhouettes et les ombres de Bond -3-

L’utilisation des ombres dans les affiches des James Bond (pas comme les autres)

bond

Troisième et dernier article sur les ombres et silhouettes de James Bond. Après les introductions des acteurs et les silhouettes féminines, je traite ici des affiches du Monde ne suffit pas, de Casino Royale et bientôt du très attendu Quantum of solace.
Pourquoi ces films là ? Parce que ce sont dans ces affiches que des jeux d’ombres, silhouettes et éclairages sont utilisés de façon très intéressante, et  mettent en valeur 007 sur ces affiches.

Le Monde ne suffit pas

Commençons par Le monde ne suffit pas. Sur l’affiche teaser, on a déjà une utilisation très intelligente de la silhouette féminine (mais j’en ai déjà parlé ). L’affiche intéressante n’est pas celle utilisée mondialement, mais cette variante qu’on a pu voir partout.
Bond émerge de l’ombre (l’ombre où se trouve l’ennemi, Renard), passe devant un monde quasi-transparent pour arriver dans les flammes. Il semble surpris par le spectateur, au lieu de traditionnellement lui faire face. En plus de sortir de l’ombre, deux James Bond girls semblent déjà occuper une place fixe et de premier plan. L’effet final fait que Bond semble être dans une position plus instable que d’habitude, une partie de lui perdue dans l’obscurité (obscurité du doute ?), menacé par derrière par Renard, par devant par les deux James Bond girls qui sont sûres d’elles, et enfin par les structures du monde qui l’enferment avec Londres en feu (et le XXIe siècle qui s’approche).
L’affiche est totalement cohérente avec le film, car c’est un des rares James Bond où 007 tâtonne pendant un bout de temps dans sa mission avant de vraiment mener la danse. Il se trouve trahi, ne comprend pas forcément le but du terroriste, son QG subit une attaque directe, Renard reste un long moment dans l’ombre. Bref, l’affiche répond au scénario moderne, mais plus mouvementé en ce qui concerne les rebondissements, et plaçant l’instabilité du XXIe siècle en avant.

Casino Royale

L’éclairage sombre revient en force pour Casino Royale. La raison première est évidemment le retour aux sources qui se veut plus sombre. Dans l’affiche finale déjà, on a une approche épurée beaucoup plus claire de notre Bond. En ce qui concerne les deux affiches teaser, Bond est totalement dissimulé dans l’ombre. Nous cachant d’une part une face de sa personnalité mystérieuse, et de l’autre semblant menaçant, histoire de prouver qu’avec ce nouveau Bond, on va avoir du sérieux.
Notez que dans toutes les autres affiches de Bond, il est en position de tir. Ici, il est sur le point de prendre son arme, sur le point de tirer… mais il ne le fait pas . Une façon de dire que ce Bond n’est pas encore rentré véritablement en action ?
À cela s’ajoute le fait qu’il ne regarde pas un point en particulier, mais observe son environnement, contrairement à ces prédécesseurs qui dominent habituellement l’espace. Dans la première affiche, il est plongé aussi dans l’univers du casino (qui justifie le titre). On ne sait pas non plus si les jetons empilés sont des signes de victoire, un butin à garder, une arme secondaire de Bond, ou encore une menace, un but auquel il va devoir se confronter. C’est probablement les quatre à la fois. Mais ces effets contribuent à annoncer un Bond nouveau, mystérieux, qui va nous être présenté. C’est ce que l’affiche suivante confirmera brillamment (ainsi que le film).

Quantum of Solace possède aussi des jeux de lumières, de silhouettes, et d’ombres très intéressants. Mais l’analyse que j’en fait est un peu longue, et je préfère y consacrer un article complet.

Jamesbonderies

Commenter

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Sondage du moment :

Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Sondage du moment :

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

%d blogueurs aiment cette page :