Casino Royale – Les scènes coupées

Vous ne seriez pas amateur de cricket par hasard ?

[DVD] Le prégénérique de Casino Royale reste l’un des plus marquants de la franchise. Premièrement parce qu’il est entièrement en noir et blanc, mais aussi parce que l’on peut voir Bond devenir un agent Double-0. Il est aussi marquant parce que de nombreux plans ont été coupés. Si dans le film, une violente scène de bagarre dans des toilettes sont montrées juste après le « Deux fois », dans la première version, Dryden avait le droit à une phrase supplémentaire « You aren’t a cricket fan, by any chance, are you ? », et nous étions transportés aussitôt après au Pakistan, à un match de cricket, où Bond était sur les traces de l’homme de main de Dryden avant que celui-ci ne le repère et s’enfuit en courant, suivit calmement par Bond. Toute cette scène vient alors à manquer dans la version finale, probablement pour conserver un certain rythme. C’est dommage car on y perd un beau moment de filature, et une touche d’exotisme pakistanais (bien que filmé à Eton College, une école que 007 a côtoyé dans sa jeunesse).

Le cricket, quel beau sport…

On remarquera également qu’un plan de l’arrivée de Dryden à son bureau, visible dans un trailer, a disparu du montage final.

Casino Del aout 1

Plus de détails sur la scène

Acrobaties coupées

[V/BA/P] Les documentaires et making of nous révèlent quelques plans croustillants et non utilisés de la poursuite à Madagascar entre Bond et Mollaka. On notera notamment que Mollaka sautait par dessus un “tuyau” dans la “jungle” (Bond faisait aussi de même), tirait sur des policiers avant de monter aux poutres, qu’il se bagarrait avec des ouvriers, faisait se retourner une échelle pendant qu’il était dessus à cause d’un ouvrier qui l’agressait, qu’il tirait sur 007, lequel se réfugiait alors derrière une plaque, Bond qui courait dans le chantier, des ouvriers sautaient par dessus une table lors de l’explosion (TV spots), Mollaka qui s’arrêtait pour regarder derrière lui durant sa course à l’ambassade, etc… Dans l’ambassade, il existait aussi un plan où Bond frappait un garde avec “son” arme juste en sortant du bureau (visible dans la premiére bande annonce et dans plusieurs spots, on peut apercevoir la conséquence de cette scéne sur les écrans des caméras de surveillance dans le film).

[T] Sur une vidéo nous voyons Mollaka qui crachait aussi par terre avant que Bond ne l’exécute, le fripon, ce qui suggère que des dialogues ont été coupés (voir notre article sur le script). Sebastien Foucan, qui joue Mollaka dans le film, le confirme d’ailleurs en interview :

Dans le script original, ils avaient prévu un petit monologue de méchant avant que Daniel Craig ne te flingue…

SF : Oui, oui, oui. J’ai du jouer très mal car ils l’ont couper (rires).

Ça a été tourné en tout cas ?

SF : Oué ça a été tourné. […] Je crois que [dans ce monologue] je disait quelque chose sur les gens que j’avais tué, […] que je ne savait qui c’était et que je n’avait pas besoin de connaître leurs noms. Quelque chose comme ça. […] C’est là où il me tire dessus. […] [Au final] ils ont préféré que je lui crache dessus.

Crachat qui fut également coupé au montage...
Crachat qui fut également coupé au montage…

Sous l’océan

[BA/P] Si dans le film la petite amie de Le Chiffre, Valenka, remonte l’échelle du yacht après une baignade, on aurait dû la voir nager sous l’eau comme le montre la bande-annonce.

Un article consacré à cette scène avait même été écrit sur le blog officiel du film, dans lequel Ivana Milicevic disait ne pas avoir apprécié le tournage de cette séquence : « Toute cette expérience a été très froide parce que j’avais beaucoup de plans sous l’eau, nageant en apnée dans mon maillot de bain de Bond Girl. Rappelez-vous, je suis en maillot de bain et le reste de l’équipe qui est sous l’eau porte d’épaisses combinaisons de plongée, donc ce fut une expérience glaciale, surtout lorsque je devais aller dans l’eau à 6h00 du matin ». Heureusement pour elle, le yacht de luxe du Chiffre possède l’eau chaude, avec laquelle l’actrice fut arrosée par l’équipe.

Saddam et Le Chiffre

[V] L’une des premières vidéos Behind the scenes du film nous montrait qu’une référence à Saddam Hussein, l’ex-dirigeant de l’Irak, a été filmée. Elle intervenait aux Bahamas : lorsque M briefait Bond sur Le Chiffre, elle ajoutait que : « Saddam l’a pris en grippe après l’opération Tempête du Désert et l’a fait décapiter ».

Nous n’avons aucune idée de pourquoi cette scène n’est pas visible dans le film, peut-être à t-elle était jugée trop politique (le film est sorti environ un mois avant l’exécution de Hussein). Selon le script, lorsque que Bond consultait le dossier du Chiffre, il était écrit que ce dernier était mort, exécuté en 1998 en Iraq.

Cliquez ici pour voir et entendre la vidéo en HD.

La demi-carte du Chiffre

[BA/P/T] Un extrait de cette séquence fut montré dans le teaser. On y voit Le Chiffre déchirer une carte en deux. Cette scène intervenait après que Alex Dimitrios se soit fait remonter les bretelles par Le Chiffre pour avoir choisi un homme (Mollaka) surveillé par le MI6.

Après que Dimitrios disait au Chiffre qu’il n’avait que faire de sa réputation et que tout ce qui l’intéressait c’était l’argent, Le Chiffre prenait donc une carte qu’il déchirait en deux, pour que son prochain homme de main puisse collecter son paiement. Il donnait une moitié à Dimitrios et gardait l’autre en lui disant que l’argent attendrait avec l’autre partie de la carte déchirée.

Dans le script, cette demi-carte avait de “l’importance” pour la suite. À l’aéroport, Carlos allait voir un caissier et lui remettait la moitié de la carte. Le caissier rassemblait les deux parties et lui tendait alors un sac d’argent. Le terroriste confiait le sac à une mystérieuse blonde avant d’attaquer sa mission. Le site officiel du film comportait d’ailleurs une petite référence à cette scène puisqu’il nous expliquait que les cartes déchirées étaient notamment un symbole de reconnaissance pour deux conspirateurs qui ne se seraient jamais rencontrés :

nnbbn

Martin Campbell dit égallement dans un des commentaires du DVD qu’il avait filmé une scène plus longue de l’arrivée de Dimitrios sur le yacht du Chiffre. Celle-ci a été coupée au montage dans la mesure où elle était superflue.

Plus de détails sur la scène

Panique à l’aéroport

[V/T/P] Certains plans d’un making-of nous montrent quelques prises de vue alternatives et non conservées de la course-poursuite à l’aéroport, dont Carlos plaçant la bombe directement dans le réservoir, un dialogue où un policier ordonne à ses hommes de tirer dans les pneus, le camion-citerne traversant un Boeing 727 (jugé trop redondant avec le bus, et pourtant, quel panache ! Une émission nommée Film 2006 montrait notamment les dessous de cette cascade) ou encore le terroriste mort (jugé inutile car Bond devait être la vedette selon Martin Campbell)…

Anecdote intéressante, lorsque le camion-citerne traverse le bus, celui-ci n’est pas rempli que de mannequin, il y a aussi de vrai personnes. Une caméra avait été placée à l’intérieur pour les filmés mais le plan ne fut pas utilisé dans le montage final.

Mr Bliss

[R] Pour participer au tournoi de Poker, James Bond prend la place d’un autre joueur, John Bliss. Si le film ne nous explique pas comment on l’a “convaincu” de laisser sa place, le script si. Dans celui-ci, la scène se passait dans le train, 007 entrait dans le compartiment de Bliss suivi de trois autres hommes qui asphyxiaient Bliss avec du chloroforme. Cette scène a-t-elle été filmée pour autant ? Sur certains sites vous pouvez trouver la liste des acteurs qui ont participé au film, dont un certain Con O’Neill qui incarne John Bliss ! Pour confirmé la chose, nous avons demandé à l’acteur sur son twitter s’il y avait bien une « scéne coupée dans le train » et celui nous a répondu que c’était « effectivement » le cas. Hélas nous n’en saurons pas plus de la bouche de l’acteur, ce qui est problématique puisqu’il nous dit pas si cette scène a bien été filmée ou si son tournage a juste été annulé…

Le jeu vidéo Quantum of Solace inclut un niveau où Bond doit éliminer Bliss dans le train allant au Monténégro. Dans les bonus de ce jeu il est possible de lire que « ce niveau a été inspiré d’une scène qui a été filmée mais qui ne fut pas incluse à Casino Royale, dans laquelle Bliss était sorti du train par le MI6 ».

Balade avec Vesper

[DVD/V/P] Cette séquence a lieu avant que Bond et Vesper ne montent dans un taxi qui les amène à l’Hôtel Splendid. Bond et Vesper arrivent à la gare du Monténégro et engagent la conversation en marchant sous les colonnes d’un bâtiment. Une discussion tout en légèreté où ils échangent des plaisanteries sur le ton de l’ironie, jusqu’à arriver au taxi.

Bond : Bonjour, bien dormi ?
Vesper : Bien merci. Juste dérangée de temps en temps par quelques cauchemars sur la dilapidation des fonds du gouvernement.
Bond : C’est bon de savoir que vous vous faites tant de soucis pour nos impôts.
Vesper : (ironiquement) Les agents secrets payent-ils des impôts ?
Bond : C’est injuste n’est-ce pas ?
(Vesper sourit pour elle même)
Vesper : On vous dédommage pour les balles et les lames empoisonnées ?
Bond : Bien sûr, dans la catégorie “frais professionnels”.

Bien que cette scène existe dans les DVD, un documentaire et une photo laissent penser qu’elle commençait plus tôt dans la gare (et non directement sous les colonnes), à moins qu’il ne s’agissait d’une scène où Vesper montait dans le train (comme dans le script) ?

Plus de détails sur la scène

L’Aston pour le plaisir des yeux

[V/P] Dans les documentaires du DVD, nous voyons que Bond a apparemment profité des plaisirs de la campagne du Monténégro pour faire rouler sa DBS. Si aucun détail sur la scène n’est fourni dans ce documentaire, l’émission En cinquième vitesse (Fifth Gear) nous en donne dans cette vidéo. La scène devait nous montrer Bond au volant, accompagné de Vesper à ses côtés ; ils se rendaient ou repartaient du rendez-vous avec Mathis comme le suggère les tenues des acteurs et des doubleurs.

Réductions

[T/P] Martin Campbell avoue avoir raccourci la scène de la première rencontre avec Mathis, celle où Bond est empoisonné, ainsi que celle où Bond et Vesper font des choses pas très catholiques par temps de pluie. Il y a eu aussi des coupures lorsque Bond suit Vesper dans les rues de Venise.

Alors James, trop drogué pour réussir à prendre les escaliers ? Pour la peine, ce passage n’apparaitra pas dans le film.

À la tienne, James !

[V/BA] D’autres plans coupés nous montrent un James Bond dans une chambre avec un verre, scrutant ce qu’il se passe au-dehors.

Perte de contrôle

[BA/T] Des plans de type motion-control sont passés à la trappe durant la séquence du casino. On peut notamment en apercevoir un à 0:51 de cette bande-annonce.

On ne suce que deux doigts

[T] Si dans la scène de la douche, Bond suce deux doigts de Vesper dans un geste romantique, à l’origine il en suçait quatre. Cela ayant déplu au public féminin qui jugeait ce geste un peu trop “fétichiste” durant l’avant-première, ce passage fut modifié via des effets spéciaux (la scène ayant été filmée en un seul plan) pour que Bond n’en suce que deux au lieu de quatre.

Secours et guérisons

[DVD/P] Cette scène s’enchaînait directement après la mort de Le Chiffre. Tout de suite après ce temps fort de l’histoire, on se retrouvait directement devant l’hôpital de la ville du Monténégro. On sortait avec les secours de l’ambulance, portant Bond sur un lit roulant, salement amoché et mis sous masque à oxygène. Et à peine rentré dans l’hôpital, on voit Mathis (le traître Mathis comme on le croit à ce moment) qui rentre à la suite de l’équipe des secours dans la clinique, en tirant une tronche pas possible (disons les choses comme elles sont).

Casino del aout 12
16-1

Mais l’heure n’est pas à se demander s’il est coupable, les ambulanciers accélèrent le rythme et emmènent Bond au bloc opératoire où il perd connaissance. On retrouve alors la scène où il ouvre les yeux en voyant flou, et aperçoit Mathis et Vesper. Il se réveille quelques semaines plus tard, dans les draps d’un lit d’hôpital, en face à face avec “son am” Mathis. Bond peut à peine parler et est relié à plein de tuyaux. Mathis se penche sur Bond et lui dit :

« James… Écoutez-moi… Vous êtes en de bonnes mains. On ne connaît pas encore l’étendue des dégâts, mais les blessures ne se sont pas infectées ces dernières semaines. Il y a donc des chances que ça s’améliore. »

Bond, encore mal en point, articule difficilement : « eau… » et Mathis lui répond « Vous n’avez le droit qu’à des glaçons ». Alors que Mathis lui tourne le dos, la caméra laisse voir une paire de ciseaux posée sur la table de nuit. Bond s’élance d’un coup vers l’instrument pour l’attraper, semble-t-il, pour l’utiliser contre l’homme. Mais il perd l’équilibre et tombe par terre violemment, et il s’évanouit… Le film reprend après dans les jardins de la clinique.

16-2

Plus de détails sur la scène

Baignade interdite

[BA/P] Un plan furtif de Bond et Vesper engagés l’un contre l’autre est présent dans l’un des premiers teasers du film. Cette scène fut coupée et n’est pas présente dans les bonus du film. Néanmoins, on peut retrouver quelques clichés du tournage de cette séquence et l’une d’elle est d’aillieurs immortalisée sur une Lobby Card du film.

Plus de détails sur la scène (dont les dialogues probables)

Un petit sourire ?

[P/R] Une photo où Vesper tient un appareil photo dans le lit d’amour à Venise nous laisse penser qu’il y aurait une scéne coupée. Effectivement, dans le script, Vesper prenait une photo de Bond durant ce même passage…

Casino del aout 10

Un ancien petit ami ?

[DVD] Cette scène intervient lorsque Bond et Vesper descendent dans le hall de l’hôtel où ils vivent leur romance. Juste avant que Vesper ne parte pour la banque. Gettler (joué par l’excellent Richard Sammel) est en train de demander des informations au réceptionniste et jette un regard en coin à Vesper. Bond a tôt fait de le repérer et d’aller se renseigner une fois que Vesper est partie pour la banque.

Bond (à Vesper) : Un ancien petit ami ?
Vesper (riant) : Non, je l’ai juste vu sur le canal.
Bond : C’est une petite ville. (longue embrassade) Je te retrouve ici dans une demi-heure ?
Vesper part. Bond tourne alors la tête vers l’homme au bandeau qui quitte la réception, accompagné de ce qui semble être son garde du corps. Bond se dirige vers le réceptionniste.
Bond (l’air de rien) : Le gentleman qui part à l’instant… Il me rappelle un ami qui a perdu un oeil.
Le réceptionniste : Mr Gettler.
Bond : C’est lui. Qu’est-ce qu’il fait maintenant ?
Le réceptionniste : Mr Gettler répare les montres. Il est là pour une conférence.
Bond : Il y a une conférence pour les réparateurs de montres ?
Le réceptionniste : Il y a une conférence pour tout monsieur.
Bond : Merci.
Bond, l’air rassuré, remonte alors dans la chambre.

19-3

Gros plan et étincelles

[BA] Rien de transcendant ici, juste un micro-plan de la bande-annonce qui nous montre un gros plan de Bond alors qu’une balle (ou un câble électrique) provoque des étincelles derrière lui durant la bataille finale.

Casino Del aout 5

Omega. Magnifique.

[R] Certains plans du film laissent penser qu’un plan où Bond devait défaire sa montre Omega pour s’en servir comme poing américain lors du finale dans le bâtiment branlant de Venise, a peut-être disparu du montage finale. Voici ces passages du film (dans laquelle la montre que portait Craig était en réalité en caoutchouc) :

Ordinateurs amphibies

[V/T] À la fin du film, lorsque Bond téléphone à M pour lui dire que son travail est “terminé”, Bond devait jeter le PC de Vesper d’un geste de colère. Ces ordinateurs étaient non seulement pour la plupart fonctionnels, mais aussi très chers ! D’une valeur estimée à près de 1500£ pièce. Cette scène n’aura donc pas été gardée, mais aura en plus bousillé pas moins de cinq ordinateurs. Quel gâchis…

Selon Quantum of Bond, l’un des responsables de la société Spirit Yachts, qui a loué le bateau à la production raconte que : « Les deux répétitions ont été faites avec un faux ordinateur portable en caoutchouc. Les cinq prises suivantes ont été faites avec des portables Sony neufs, hauts de gamme ! Des lancés à 1500 £ ! On m’a expliqué que si le portable était lancé en l’air et que le public se rendait compte qu’il n’y avait pas sur l’écran ce que Bond avait tapé, il n’y croirait plus. Les portables ont été récupérés par des plongeurs, essuyés avec une serviette et une fois la scène mise en boîte, on pouvait admirer une étonnante corde à linge avec des ordis portables s’égouttant au soleil ! »

Un extrait de cette scène est visible dans une vidéo promotionnelle pour les produits Sony.

Casino Del aout 4

 

Plus d’infos sur Casino Royale ?
Découvrez les détails des scènes prévues dans le script qui ont été laissées de côté.

 

 

Les scènes coupées du film en vidéo :

CJB - Commander James Bond

CJB - Commander James Bond

Commander James Bond France (Codename : CJB) vous apporte les nouvelles de part le monde sur notre agent favoris. Actualités en live, traduction, interviews... Aucune nouvelle de 007 n'échappe à son œil acéré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.