Quand James Bond se jouait en RPG #4 : L’univers (1/2)

Quand James Bond se jouait en RPG #4 : L’univers (1/2)

- in Actualités, Les Livres
0
jdr part 4

Ce mois-ci, CJB intéresse aux jeux de rôles sur table James Bond publiés dans les années ’80 par Victory Games (et traduits en français par Descartes). Aujourd’hui c’est l’univers du jeu qui est à l’honneur. Si vous avez raté les précédents épisodes :

Épisode 1 : Présentation et origines
Épisode 2 : Système de jeu
Épisode 3 : Exemple de partie

Vous trouverez dans cette section une liste (non exhaustive) des choses intéressantes que l’ont peut trouver dans ces livres. Si vous comptez jouer au jeu, vous devriez vous épargner cette lecture pour éviter les « spoilers » et ainsi gâcher votre partie. Enfin le déroulement des aventures dépend des actions des joueurs et de leurs chances aux dés, les résumés proposés ici sont ceux de ces aventures si elles ont été jouées de manière optimale (et avec qu’un seul joueur).

Livre de règles

  • M a rejoint le renseignement militaire au cours de la Seconde Guerre mondiale. Son action a permis de mettre la main sur une machine Enigma. Après la guerre il a été recruté par le MI6 et est devenu un des premiers agents 00.
  • Q ou Goeffrey Boothroyd a montré une extrême affinité avec les sciences dès ses premières années scolaires. Il a rencontré et a travaillé avec M au cours la Seconde Guerre mondiale, période durant laquelle il a notamment créé une machine (considérée comme un précurseur de l’ordinateur) permettant d’aider au décodage de l’Enigma capturé par M. Boothroyd a rejoint la section en 1943, quand M a rejoint le MI6. Il fut promu à la position de « Q » en 1951 (succédant à un certain Peter Evelyn).
  • William Tanner était un des meilleurs agents de terrain du MI6. Durant une poursuite, il fut contraint de tuer un agent ennemi et a de ce fait demandé un job de bureau (car il ne voulait plus jamais avoir à tuer). Compréhensif, M a créé le post de Chef d’État-Major spécialement pour lui.
  • Miss Moneypenny est officiellement Lieutenant dans la Royal Navy. M l’a remarqué alors qu’il était encore un agent de terrain qui travaillait sous couverture dans une base navale : à cette occasion il a découvert qu’elle était la seule personne à qui il pouvait avoir vraiment confiance. Quand M est devenu le chef du MI6, il a recommandé à ce que Miss Moneypenny soit sa secrétaire.
  • Un passage de la biographie de Bond proposé dans ce livre s’inspire de James Bond: The Authorised Biography Of 007 de John Pearson (le « premier » meurtre de Bond, à Berlin).
  • Dans le même ordre idée, le jeu de rôle précise que le PPK n’est plus utilisé par le MI6 à cause d’un problème qui est survenu durant la tentative de kidnapping de la Princess Anne (où un PPK d’un garde du corps s’était enrayé – explication que l’ont retrouve dans le roman Permis renouvelé de John Gardner) et dit qu’il a été remplacé par le H&K VP-70 (arme qu’utilise Bond dans le roman Mission particulière du même auteur). De même on trouve un Browning 9mm et un Ruger Super Blackhawk (notamment dans la boite à gant des autos de 007) dans les armes proposées dans le jeu (autant d’armes que Bond utilise dans Permis renouvelé)… Quelques autres éléments du jeu qui ont été repris des romans de Gardner incluent le fait que Bond ait abandonné sa Bentley à cause de la hausse des prix du carburant, que Felix Leiter a une fille, ou encore certains gadgets de la Saab 900 Turbo (sans que toutefois que le nom de cette voiture soit clairement mentionné dans le jeu). James Bond JdR (62)
  • En revanche pas de Walther P5 (qui apparaît pourtant dans le film Octopussy sortie la même année que le jeu).
  • Sa mère étant morte en lui donnant naissance et son père étant trop pris dans son travail dans l’armée soviétique, Anya Amasova fut élevé dans un foyer de l’État.
  • Milos Colombo a passé quelques mois dans un camp de concentration à la fin de la Seconde Guerre mondiale (il suspecte son second pendant la guerre, Kristatos, de l’avoir donné aux Nazi).
  • Dans le jeu, Alexei Kronsteen est passé à l’Ouest. Sa biographie laisse penser qu’il a aidé à planifier l’invasion des îles Malouines par les Argentins.
  • « Les invités surprises tirés de films de James Bond sont divertissants. […] Vous pourriez aussi obtenir un franc succès avec l’apparition d’une guess star tel que Napoléon Solo, John Steed ou Emma Peel », peut-on lire.
  • Comme dans la plupart des suppléments et modules subséquents, beaucoup des illustrations de la VF différent de celles-là VO. En général les VF préfèrent des photos des films (dont étrangement Jamais plus jamais) au lieu des dessins de la VO.

Manuel de la section Q

  • En dehors du major Boothroyd, les membres principaux de la section Q sont : Dr Elaine Turner (chimie), Dr Walther Cobbet (véhicules), Jonathan Maclean (cryptographie), Dr Lawrence Powell (spatial) et le Captain Michael Roberts (conseillé technique). La plupart d’entre eux forment le « Harrow Club » (car il ont étudiés à l’école du même nom), ils se réunissent pour jouer au bridge toutes les trois semaines.
  • Après sa rencontre avec 007, Pussy Galore est retourné à ses acrobaties aériennes. Elle serait aussi liée a des activités illégales, certains pensent qu’elle a participé à des trafics d’armes.
  • L’arme signature de 004 est un parapluie-épée.

Pour votre information

  • Aki à une sœur prénommée Amiko.
  • Andrea Anders est persona no grata dans divers pays, elle a notamment été impliquée dans un trafic d’héroïne sortant du Cambodge. Alors qu’elle voyageait en Inde, on lui a proposé de devenir la doublure d’une reine de la contrebande locale à qui elle ressemblait beaucoup : une certaine Octopussy. Elle a refusé et a rencontré plus tard Scaramanga alors qu’elle était en croisière avec Hai Fat (sa biographie est différente dans le module d’aventure The Man With The Golden Gun).
  • Bibi Dahl a 17 ans et est d’origine canadienne. Ses parents sont morts dans un accident de ski. Un de ses surnoms est « Dallying Dahl ».
  • Le nom de famille de Magda est « Gurdin ».
  • Mélina Havelock a récemment été diplômée de l’Université de Pennsylvanie (États-Unis).
  • La vraie identité de la comtesse Lisl Von Schlaf est « Laurie Lisa Mannerheim ».
  • Irma Bunt est une ancienne membre des Jeunesses Hitlériennes. Depuis la fin de la guerre, elle a essayé à plusieurs reprises de faire revivre le parti Nazi de ses cendres. Elle travaille actuellement pour TAROT.
  • Un des rivaux de Hai Fat a été éliminé par Chang (avant que ce dernier ne rejoigne Hugo Drax).

Thrilling Locations

  • Dans la table de rencontre dans les casinos, hôtels et restaurant il y a une chance pour que le joueur rencontre Plenty O’Toole et le shérif J. W. Pepper dans chacun de ces lieux. La première sera généralement un pot de colle pour le joueur (surtout s’ils ont de l’argent) tandis que Pepper pourra aider le joueur (tout en n’étant pas subtil et pouvant griller la couverture de l’agent). À cet effet il est précisé que Pepper et sa femme (Maybelle) sont de grands voyageurs (même si la seule « plainte que Pepper formule envers les autres pays que le sien est qu’ils sont juste pleins d’étrangers »).
  • Après que 007 ait raconté sa rencontre avec Tanaka, M a essayé de convaincre le Ministère de la Défense pour avoir son propre train secret. Le Parlement a refusé.
  • Un billet de 50$ est encadré dans le bureau de Felix Leiter (Bond lui avait parié cette somme en lui disant qu’il ne trouverait pas de blanc de poulet gruyère à New York aussi bon qu’à Sussex ; Leiter l’a amené diné au Tavern on the Green).
  • Une des rencontres/événements aléatoires se passant dans un train suggéré par le livre semble être une référence à Le Crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie (Hercule Poirot). On nous dit que si un crime a été commis dans un train et que le corps a été découvert, le conducteur va convoquer les passagers, l’un d’eux (« petit », « une moustache cirée », « l’accent français ») va offrir son aide au conducteur et commencer à poser des questions aux passagers pour mener l’enquête.

Le supplément « Thrilling Locations » montre bien à quel point Victory ne s’est pas contenté du minimum syndical.

Adversaires

Ce supplément présente de nouveaux ennemis :

  • Cartesia (Johann Friedrich Heligmann) est un scientifique qui souhaite contrôler toutes les recherches technologiques du monde. Il veut aussi que des hommes académiquement supérieurs, dirigés par lui, administrent le monde. Cartesia possède un certain nombre de scientifiques infiltrés dans de grandes compagnies qui lui rapporte les avancés de celles-ci et en kidnappe certains autres pour extraire des informations sur les projets sur lesquels ils travaillent. L’un des scénarios suggérés par le livre est d’ailleurs que Bond doit retrouver Q qui a été kidnappé par cette organisation. La gigantesque base de Cartesia est sous-marine.
  • Etienne Buonvisi/Torento souhaite contrôler l’économie mondiale (la richesse n’est pas son seul but, il veut aussi le pouvoir) ; son entreprise est Legion S.A., dont le siège est à Lyon. Il a une certaine aversion pour la violence et ses opérations reflètent cela. Buonvisi est aussi un avide joueur d’échecs et ses intérêts actuels sont plutôt tournés vers la politique du Moyen-Orient.
  • Feolina Vandemere est une ancienne membre de la CIA, spécialisée dans les missions de séduction. Son père, un savant, était un traître qui produisait un virus pour le compte des Soviétiques : il a été tué par James Bond (ou le personnage du joueur). Depuis Feolina est devenue espionne pour son compte, cherchant à la fois à s’enrichir et à se venger des agences d’espionnage gouvernementales (qui ont aussi causé la mort de mère) et de James Bond. Douée en science, elle s’est intéressée aux phéromones et est parvenue à développer une substance qui provoque une attirance amoureuse.
  • Lyndon Parkhurst est un agent de terrain de la CIA mais il s’avère être aussi un tueur en série sociopathe. Celui n’est pas vraiment intéressé par l’argent (bien qu’il loue ses services tel un mercenaire), mais plutôt par trouver un adversaire de valeur (le personnage du joueur) pour le tuer lors d’un jeu du chat et de la sourie. Parkhurst aime aussi imaginer et tester des nouvelles méthodes pour tuer ; son arme de prédilection est la canne surprise (canne-épée, canne-pistolet, etc..).
  • Franz Kleiner est un néonazi. Son organisation, la Werwolf Force, veut créer un Quatrième Reich où la « race aryenne » dominerait le monde. Son QG est situé aux États-Unis, près de Dallas.
  • Octavia Prosinki est ancienne membre des Brigades rouges. Aujourd’hui il s’agit d’une terroriste mercenaire qui a pour but d’amasser de l’argent tout en créant le chaos au sein des gouvernements. Sans appartenir à un quelconque mouvement, sans revendiquer quoi que ce soit, elle se borne à effectuer des missions à la demande.
  • Pierre Larose est un ancien politicien canadien tombé en disgrâce. Bien que ses intentions sont nobles (il veut la paix mondiale), ses méthodes pour y parvenir sont discutables. Il souhaite notamment entraver le développement militaire pour y parvenir et est décrit comme un individu instable.

SMERSH dans les années 80

Logo SMERSH

Dans les années 60-70, avec le dégel des relations Est-Ouest pendant la Détente, le Politburo démantele SMERSH. Le général Alexis Gogol fut l’une des principales personnes à l’origine de la dissolution. Toutefois, un ancien ami de Gogol qui est maintenant un de ses opposants les plus farouches, Vladimir Orlov, était contre. Orlov parvient toutefois à faire renaître le SMERSH et en devient le chef (le livre précise que s’il trouve la mort dans l’aventure Octopussy comme c’est le cas dans le film, une autre personne que lui dirigera le SMERSH).

Le SMERSH ressuscité par Orlov est divisé en quatre sections :

  • Planning et administration, dirigée par Nikolai Lebedev (qui dirige également officiellement le SMERSH dans son ensemble) : planifie les futures actions et s’assure du bon fonctionnement de l’organisation.
  • Renseignements, dirigée Yuri Shadrin : avoir des dossiers sur toutes les personnes que l’on juge dignes d’avoir un dossier aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’URSS.
  • Opérations, dirigée par Alexander Kreniak : organiser des assassinats, collectes de renseignements.
  • Recherches, dirigée par Ulrich Johann Skoda : création de nouvelles armes et gadgets.

Chacune des sections a des taches officielles (on prépare SMERSH dans le but de le réactiver si un jour le besoin s’en fait sentir), mais dans l’ombre, sans que le Politburo et Gogol ne soit au courant, SMERSH mène déjà des activités non approuvées par ces derniers (ce sont ces taches réelles qui sont indiquées ci-dessus, et non les officielles). Les transactions frauduleuses d’Orlov (notamment avec Kamal Khan) aident à financer secrètement SMERSH.

Six des meilleurs assassins de SMERSH sont présentés dans le supplément Adversaires : Peter Fedisov, George Pimberton, Melody Valentine, Dieter Morgen, Sureyov Malak et Castenada.

Extrait du supplément « Adversaires ».

TAROT

L’intro du livre des règles le précise : « en raison de certains accords contractuels, la mention de certaines organisations ou de personnages issus des films nous est interdite. Nous avons fait de notre mieux pour inventer de quoi les remplacer afin de compléter le vide ». Cela fait bien évidemment allusion à SPECTRE et Blofeld dont les droits étaient à l’époque contestés par Kevin McClory.

Logo TAROT

Le jeu de rôle James Bond inclut donc une nouvelle organisation pour remplacer le SPECTRE : TAROT (Technological Accession, Revenge, and Organized Terrorism). Il s’agit d’une organisation criminelle qui possède de la technologie avancée et qui compte acquérir le plus de pouvoir possible et dominer le monde (ce bon vieux même rêve) en se servant des méthodes les plus impitoyables et modernes à leur disposition. L’organisation est divisée en plusieurs sous-sections :

  • Terrorisme : qui finance notamment divers groupes terroristes du monde. Le leader de cette est sous-section est un certain Achmal Al Korba (un ancien du régime de Kadafi qui a travaillé comme free-lance pour divers groupes terroristes comme l’IRA).
  • Chantage : dans ce domaine TAROT ne demande jamais plus que ce que leurs victimes peuvent se permettre de payer. Le leader de cette sous-section est Giovannia Di Fortelli (un ancien d’une mafia italienne).
  • Assassinat : au cas où vous voudriez faire éliminer quelqu’un que vous n’aimez pas. Le leader de cette sous-section est Marcel Dupre.
  • Kidnapping : kidnapper quelqu’un pour demander une rançon. Section dirigée par Boris Deminovitch (ancien du KGB).
  • Vol : vol et cambriolage (principalement de banques). Section dirigée par Lady Victoria Lynn Richmond (qui a été recruté après avoir essayé de voler un bien appartenant au chef de TAROT).
  • Actions et opérations militaires : pour des sommes énormes TAROT peut accepter d’organiser des escarmouches militaires. Section dirigée par le Major Nicholas Burk (ancien Béret Vert des USA qui a fait le Vietnam).
  • Renseignement : section dirigée par Nsei Mbenga (ancien du régime de Idi Amin).
  • Recherche et développement : TAROT emploie un certain nombre de brillants scientifiques pour créer son équipement sophistiqué. Le leader de cette est sous-section est la Dr. Isa Nakahara.

Chaque section est représentée par une carte de tarot (exemple : Assassinat est représenté par la carte « La mort »). Les membres de TAROT comptent également des personnes qui dans les films travaillent pour SPECTRE, comme Tetsoro Osato, Rosa Klebb, Irma Bunt, Alexei Kronsteen ou encore le Dr No.

Le chef de TAROT est Karl Ferenc Skorpios. Fils de gitans, il apprit vers 14 ans qu’un groupe de trafiquant avait du mal à faire passer sa marchandise à travers la frontière Grèce-Turquie. Skorpios, qui travaillait dans un cirque, a alors commencé à offrir ses services pour passer diverses marchandises sur une base régulière. Il a un peu plus tard appris la guerre que se livrait deux chefs de gang, les a tué, et pris leur empire avant de l’étendre et former TAROT avec. À l’instar de Blofeld et son chat, Skorpios possède un chien greyhound dans le module You Only Live Twice.

Goldfinger

L’aventure diffère beaucoup du film. Le livre commence par un briefing après un diner avec le Colonel Martin Smithers de la banque d’Angleterre. M demande à son agent d’enquêter sur Goldfinger que l’on soupçonne de faire dans la contrebande d’or. Il a notamment récemment placé de l’argent dans des mines en Afrique (Auric Mining). Smithers avait demandé à l’un de ses amis (Mark Halliwell) d’enquêter sur les activés de Goldfinger et ce dernier a été retrouvé mort en Floride (après avoir notamment découvert que Goldfinger trichait aux cartes), son cadavre gisant près de la secrétaire de Goldfinger (recouverte d’or). M informe son agent que Goldfinger se trouve actuellement en Angleterre où il joue au golf.

Goldfinger est né en Union soviétique ; il s’est échappé de là-bas en 1963. Contrairement film, il ne veut pas irradié Fort Knox mais les champs aurifères des régions productrices d’or en plaçant des engins atomiques dans ses mines. Il se trouve Chambre des mines d’Afrique du Sud veut faire une inspection de sa mine, mais celle-ci ne produit pas d’or (on creuse juste des tunnels pour les engins atomiques), du coup Goldfinger y fait importé de l’or sous la forme de sa Rolls Royce.

James Bond JdR (63)

Le déroulement logique de l’aventure est une partie de golf avec Goldfinger, puis une visite à sa mine en Afrique du Sud (celui-ci s’y rend après avoir joué au golf). Goldfinger y fera fondre sa Rolls en or et il y a deux choses importantes à découvrir : que la mine est fausse et que la prochaine destination de Goldfinger est la Suisse (Gstaad). C’est à Auric Entreprises en Suisse que le Dr Sung Hi Ling fabrique les bombes atomiques destinées aux mines, le joueur peut l’apprendre en s’introduisant dans les lieux. Si le joueur ne se fait pas repérer et qu’il sort du complexe, il pourra tomber sur Tilly Masterson qui cherche à tuer Goldfinger pour venger sa sœur. Si les personnages sont capturés (après une poursuite en DB5 par exemple), Bond pourra soit être placé sur la table laser ou dans une pièce où un tonneau de plutonium sera ouvert. Le joueur devra réussir à persuader Goldfinger pour s’en sortir et sera drogué avant d’être amené au ranch de Goldfinger au Kentucky.

S’il s’échappe de sa cellule, le joueur pourra entendre Goldfinger expliquer son Opération Midas Touch (étrangement traduite Opération Grand Chelem dans la VF) à des gangsters (avant que Goldfinger ne les fasse tuer). Si le joueur est recapturé, il sera amené à la salle du contrôle du ranch d’où Goldfinger s’apprête à activer ses bombes. Le joueur doit alors empêcher les détonations avant la fin du compte à rebours tout en affrontant Oddjob. La finale devrait se faire dans un jet privé comme dans le film.

  • Goldfinger a trouvé Oddjob alors qu’il cherchait du personnel en Corée. Les histoires sur lui l’ont intéressé (Oddjob a notamment tué un prédateur à mains nues). Comme dans le roman, un de ses plats préférés est le chat domestique.
  • La vielle femme qui garde la porte d’Auric Entreprises (vraisemblablement celle qui mitraille l’Aston de Bond dans le film) s’appelle Marta Krimmins.

Octopussy

Pour supporter les jeunes artistes d’URSS, le général Gogol a été autorisé de vendre des objets ayant appartenu aux Tsars de Russie. Le premier objet à vendre est la Sphère d’émeraude (Emerald Sphere) : un œuf de Fabergé. Toutefois, le général Orlov a remplacé le vrai œuf par un faux contenant une bombe à neutrons miniature. Celui-ci sera acheté par Kamal Khan pour le compte d’Octopussy, afin qu’il soit la toute dernière attraction du cirque de cette dernière (Octopussy ignore cependant que l’œuf contient une bombe). La bombe, devant explosé lors d’une représentation du cirque à Belgrade, Orlov pense que cela devrait aider à déstabiliser l’OTAN, Orlov révélant des « preuves » que la bombe était d’origine américaine (ce qui devrait aussi l’aider dans son projet de convaincre ses supérieurs de lancer une attaque-surprise sur l’Europe).

James Bond JdR (58)

Durant le briefing dans le bureau de M, il est expliqué le Dr James Fanning (expert en joaillerie) trouve étrange que les Russes vendent un tel objet et bien qu’ils affirment que les fonds seront reversés pour la culture, il est préférable de s’assurer que c’est bien le cas et que les Russes ne s’apprêtent pas à financer autre chose. Il se trouve aussi que 009, mort deux semaines plus tôt, possédait un dessin de l’œuf dans sa main. M donne pour ordre au joueur de photographier les enchérisseurs qui iront au-delà d’une d’une certaine somme et de suivre celui qui l’achètera, surtout si s’agit de Kamal Khan (ils savent qu’il le veut, et selon les fichiers du MI6, Khan aurait peut-être été impliqué dans une affaire d’espionnage avec les Russes il y a cinq ans). Pour se faire, la section Q a créé un faux œuf dans lequel se trouve un traceur, le joueur pourra ainsi faire l’échange avec le « vrai » lors de vente et suivre l’acheteur discrètement. Le reste est assez similaire au film.

  • Selon ce module, les parents d’Octopussy sont morts lorsqu’elle était encore un bébé, assassinés par les serviteurs de son palais. Toutefois la mort du père d’Octopussy est différente dans le supplément Pour Votre Information (dans lequel sa mort est plus proche du film : suicide après sa rencontre avec Bond).
  • Les motivations de Kamal Khan (assez dur à comprendre dans le film) sont ici l’argent et le pouvoir. Il est né à Marseille et a utilisé le commerce de son père pour faire de la contrebande (Kamal a tué son père lorsque ce-dernier à découvert ce qu’il faisait, ainsi que le partenaire d’affaire de son père, qui se trouvait être le papa de Vijay). Il utilise un bâton de marche en ivoire (qui contient un pistolet). La biographie de Kamal Khan est différente le supplément Pour Votre Information (dans lequel il est un membre de la famille de l’ancien gouvernement afghan en exil).
  • Magda a une dépendance à la drogue.

Dr No

Le joueur est assigné par M en Jamaïque pour élucider la disparition du Major John Strangways. Ce dernier enquêtait sur un trafic de drogue avec Felix Leiter et ses investigations l’ont mené sur l’île du Dr No (qui s’appelle Grand Island dans ce RPG et non pas Crab Key). Sur celle-ci le mythe du dragon du film/roman a été remplacé par celui d’un dieu-araignée : l’Anansi ; un véhicule déguisé en araignée renforce le mythe. Le plan du Dr No est de dérégler des missiles de croisière testés par les Américains non loin pour les faire se crasher sur la résidence dans laquelle le Premier ministre britannique séjourne pour une visite et ainsi que sur le siège du gouvernement cubain. Le Dr No profitera du chaos pour renverser le gouvernement de Cuba et prendre la tête du pays. Les tensions qui résulteront des explosions profiteront aussi à TAROT (dont le Dr No est un agent) : les superpuissances seront tellement occupées à se surveiller entre elles qu’elles relâcheront leurs efforts sur l’organisation.

James Bond JdR 25

Une certaine Liat Lee Wong est chargée d’amener depuis la Jamaïque de quoi approvisionner et construire les installations de Grand Island. Pour se faire elle a kidnappé les filles d’un certain Colonel Percival Porter afin que celui-ci l’aide dans cette tache (il possède notamment un bateau). Lorsque Wong a appris que No avait besoin d’aide pour son ordinateur, elle lui a recruté le professeur Jonathan Dent (qui croulait sous les dettes de jeux). Si l’île du Docteur No ne possède pas de drogue, en revanche sur une autre île assez proche de la sienne (North Island), des contrebandiers (de mèche avec un certain M. Big de New York) y cultivent de la marijuana.

Suite à la mort de Strangways et par mesure de précaution, Wong fait photographier (par une certaine Annabel Chung) les personnes qui arrivent à l’aéroport. Cassoleah Jones, déguisé en chauffeur, essayera de kidnapper le joueur.

Ultimement si les joueurs finissent par se faire capturé au cours de l’aventure (qui pour le reste suit l’intrigue du film), le Dr No les ferra passer une épreuve d’endurance à l’image du roman. Parmi les obstacles on peut citer du métal chauffé, une grille électrifiée, etc… (en revanche pas de calamar géant !).

James Bond JdR (47)

You Only Live Twice

Une navette spatiale russe dans laquelle se trouvait un laboratoire a disparu, les Russes accusent les Américains. M a des raisons de penser que les Russes développaient un virus dans la navette et que l’expérience à mal tourné (ce qui est vraiment le cas). M envoie son agent au Japon (où l’on pense que la navette s’est échouée) pour trouver le laboratoire avant que les Soviétiques ne le fassent. Enfaîte TAROT et son leader (Numéro 1, Skorpios, qui tient un rôle similaire à celui de Blofeld dans le film) ont déjà mis la main dessus (ils sont à l’origine du détournement de la navette, mais ils ne savaient pour le virus qui était développé à l’intérieur) et la garde dans une forteresse sous-marine, près de leur base dissimulée dans un volcan. Skorpios veut accroître les tensions Est-Ouest. En parallèle il prévoit aussi d’éliminer Tiger Tanaka (car ce dernier a trop interféré dans les opérations de TAROT par le passé) et pour ce faire il a remplacé Richard Henderson par un imposteur (« Kangaroo »).

James Bond JdR (60)

L’imposteur essayera de tuer le joueur et Tanaka un peu après les avoir rencontrés. Une fois débarrassé de lui, le joueur pourra trouver des indices qui relient Kangaroo à Osato Industries et s’infiltrer dans le siège de l’entreprise. Les choses qu’il y a trouver pourront rendre le joueur suspicieux à propos du volcan (ce qui l’amènera plus tard à le survoler avec la Petite Nellie). Le joueur peut aussi visiter le port où il aura des chances d’être capturé et remis à Helga Brandt. Dans le volcan, Skorpios s’en ira, laissant le joueur avec ses hommes. Si le joueur parvient à suivre Skorpios, il le mènera dans la forteresse sous-marine. Là le joueur devra empêcher la Dr. Isa Nakahara (de la section Recherche et développement de TAROT) d’ouvrir la navette (pour ainsi empêcher que le virus soit relâché).

  • Le personnage de Hans n’existe pas, il a été remplacé par un certain Kushido.

Restez connectés pour la suite de la chronique !
Épisode 5 : L’univers (2/2)

About the author

Clément Feutry
Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

Quand James Bond se jouait en RPG #5 : L’univers (2/2)

Ce mois-ci, CJB intéresse aux jeux de rôles