Bond 25 dans un tourbillon de rumeurs

Bond 25 dans un tourbillon de rumeurs

- in Actualités, Bond 25, Les Films
2
image002-1

Mes yeux saignent ! EON Production annonçait mardi le départ de Danny Boyle de Bond 25 pour raison de « différences créatives », et avec un communiqué fait à l’arrache, arriva ce qui devait arriver : des rumeurs pour répondre à toutes les interrogations laissées en suspend par un communiqué si sommaire. Alors préparez-vous à lire TOUT ET SON CONTRAIRE, mais surtout rappelez-vous qu’il s’agit de rumeurs, alors n’allez pas les prendre pour argent comptant…

On commence par Justin Kroll de Variety (qui a eu quelques scoops sur Bond 25 plus tôt dans l’année) qui quelques heures seulement après le communiqué officiel écrivait sur Twitter :

Prenez ceci avec des pincettes, mais un nom qui flotte déjà pour remplacer [Boyd] est [Christopher] McQuarrie. Ceci est juste une rumeur et n’a pas de fondement mais c’est un choix évident après son Mission Impossible 6: Fallout. Je ne sais pas s’il serait intéressé dans la mesure où il a déclaré qu’il voulait à présent faire du matériel original.

Dans un article qui a suivi on peut lire que « des sources ont dit à Variety qu’EON et Boyle étaient au début de la phase visant à caster la nouvelle Bond Girl et le méchant ».

Le 21, Archivo 007 et ainsi qu’un membre du forum MI6-HQ ajoutent tous deux tenir d’une « source » que des répétions pour les scènes d’action du film doivent commencer le 3 septembre 2018.

Le 22, The Telegraph ajoute son grain de sel en disant :

Des rumeurs selon lesquelles le scénario du film était à l’origine du désaccord entre Boyd et EON ont été rapportées, les producteurs étant mécontents de la décision de se concentrer sur les tensions politiques contemporaines avec la Russie et sur une « guerre froide moderne ».

Cependant, une source de l’industrie a déclaré au Telegraph que la scission était due au fait de caster Tomasz Kot pour le rôle du méchant principal. L’acteur polonais de 41 ans joue dans Cold War, une histoire d’amour qui se déroule dans l’Europe des années 50.

Tomasz Kot

« Craig a son mot à dire dans toutes les décisions de casting. Aucune des Bond girls n’a été choisie sans qu’il ait eu son mot à dire », a déclaré cette source.

Un affrontement direct entre Craig et Boyle aurait pu être la cause de la rupture qui a jeté la franchise Bond dans le chaos.

« J’ai entendu dire qu’ils voulaient intégrer cet élément de la guerre froide, mais l’actualiser à de nos jours. […] Danny Boyle était là pour ça. Ce n’était pas le problème. Le problème est survenu quand ils ont pris les décisions finales concernant le casting ».

Boyle est connu pour son style non-conformiste mais les producteurs étaient tellement désespérés de le recruter qu’ils ont accepté de mettre en attente un script déjà complété par les auteurs de longue date Neal Purvis et Robert Wade.

L’instance de Boyle pour amener une équipe entièrement nouvelle, y compris son partenaire d’écriture John Hodge, a rendu la productrice Barbara Broccoli furieuse, a déclaré une autre source de l’industrie au Telegraph.

En réponse à cela, un porte-parole de Tomasz Kot aurait déclaré :

À propos des report des médias sur les tensions entre Danny Boyle et Daniel Craig, qui seraient la conséquence de différentes visions artistiques des deux hommes, et qui concerneraient la possible participation de M. Tomasz Kot au prochain James Bond, nous affirmons à ce sujet que nous ne savons pas ce qui a désuni les deux hommes. Cependant, il est vrai que le réalisateur a demandé à Tomasz Kot de préparer plusieurs scènes dans lesquelles il interprétait ses derniers rôles de méchants, ce qu’il a fait avec beaucoup de plaisir. Les questions de casting ne concernent que les producteurs et le réalisateur, nous n’avons reçu aucune informations de leur part.

Le 22, le Mirror annonce qu’un porte-parole parole du scénariste John Hodge leur aurait déclaré que Hodge avait aussi quitté le projet en même temps que Boyd, le porte-parole disant : « Non, il ne travaille pas dessus [Bond 25] ».

L’auteur de cet article n’ayant pas le courage de le traduire, il vous passera (ou épargnera) l’article de The Sun dans lequel on peut lire que des tensions et des clashs entre Boyd et Craig seraient à l’origine du départ du premier.

Dans un article daté du 23, Variety ajoute « Boyle et John Hodge ont livré un script qui n’a pas rencontré l’approbation de Wilson/Broccoli et Craig » et que non seulement les producteurs seraient à la recherche d’un nouveau réalisateur, mais aussi d’un nouveau scénariste.

Le même jour le Hollywood Reporter ajoute que : « Il est possible que Bond 25 ne soit pas dans les salles obscures avant la fin 2020, selon des sources. Aucun film récent de Bond n’est jamais sorti en été. Avant même le départ de Boyle, il était question de repousser la sortie du film au début de 2020 ».

Toujours le 23, Deadline publie un article dans lequel on peut lire :

J’ai entendu que Jean-Marc Vallée a été approché, il a notamment réalisé Dallas Buyers Club. J’ai entendu dire que sa participation est improbable en raison de son emploi du temps. Un autre nom que j’ai entendu comme une vraie possibilité est celui d’Edgar Wright, le réalisateur de Baby Driver, qui a dit qu’il aimerait faire un James Bond. Les deux autres noms qui ont figuré sur une courte liste sont David Mackenzie et Yann Demange. Donc, il y a de bons cinéastes qui sont disponibles et si certains acceptent, il y a des chances que Bond 25 garde sa date de sortie.

Une partie de cela dépend si les producteurs reprennent le script que John Hodge a écrit à partir d’une idée de Boyle, ou s’ils reviennent au script écrit par Neal Purvis et Robert Wade.

Le lendemain on peut lire sur Twitter :

Des sources locales à Montréal ayant accès au camp de Vallée ont révélé que Jean-Marc Vallée ne fera pas Bond 25. Trop occupé à préparer un film sur John Lennon et Yoko Ono.

Son fils, Alex Vallée, aurait confirmé aux médias canadiens que son père a bien été approché pour les producteurs de Bond.

Le Daily Mail frappe fort en publiant un article (non écrit par Bamigboye) qui dit :

Il y a eu une réunion avec Daniel, Barbara et Danny Boyle tard l’année dernière au bureau de EON à Piccadilly et tout le monde était plutôt excité par ses plans pour secouer Bond et l’amener dans une direction différente. Ce qu’il proposait était radical, mais ils étaient tous à bord. […] Ça allait être révolutionnaire.

Toutefois le script qui en a émergé ce printemps était trop radical. Les producteurs de Bond pensaient qu’il manquait d’humour et de sensations fortes et sans scénario approuvé par eux, ils n’avaient pas de marché.

Avant d’embaucher Boyle, ils étaient apparemment en discussion avec Guy Ritchie, qui venait de faire le film d’espionnage Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E.

Ce que peu de gens réalisent, c’est qu’avant que Boyle ne monte à bord, un script alternatif pour Bond 25 était déjà bien avancé. Provisoirement appelé Shatterhand, le script de Purvis et Wade était censé être un remake de Au service secret de Sa Majesté.

Gareth Owen, qui dirigeait le bureau de presse de Sir Roger Moore et qui a des bureaux à Pinewood Studios déclare quant à lui :

Il y a beaucoup d’articles et de discussions sur Internet disant que les producteurs pourraient revenir au script Purvis et Wade.

Et si je vous disais que le script que John Hodge était réécrit ? Ce n’était une histoire originale, il y a avait juste quelques un de ses propres éléments dedans. Ça fait du sens, n’est-ce pas, que les producteurs ne donnent pas la main complète à un écrivain qu’ils ne connaissent pas.

Le film est toujours bien placé pour un départ en décembre. Ne paniquez pas, ne paniquez pas !

Archivo 007 rapporte quant à lui qu’une réunion de crise à eu lieu le 24 avec l’équipe de tournage à Londres lors durant laquelle la date des répétitions et de tournage aurait été abordée.

La télévision russe REN TV ajoute que l’acteur et ancien combattant MMA (arts martiaux mixtes), Oleg Taktarov, aurait fait un test il y a un mois pour un rôle de méchants.

Voilà qui conclu l’article, la presse mentionne aussi le nom de Sam Mendes (et il est étonnant que les tabloïds n’ont pas encore pondu une fausse rumeur comme quoi Idris Elba sera le réalisateur) et en conclusion, comme l’auteur de cet article, vous n’êtes pas plus avancé qu’avant votre lecture…

About the author

Clément Feutry
Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

2 Comments

  1. Craig veut une histoire type « Au service secret de sa majesté » et que Bond se marie.
    Il faudra faire avec et réécrire le script de John Hodge à la sauce du script de Purvis et Wade qui allait dans ce sens!

  2. Dans quelques années, quand les archéologues se pencheront sur l’histoire de Bond 25, ils trouveront cette revue de presse et conclueront surement que :
    – personne ne savait de quoi ils parlaient
    – l’auteur de cet article a quand même eu du mérite de filtrer tout ça ^^

    Merci !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

[Bond 25] Les dernières rumeurs

Les rumeurs des deux dernières semaines. Comme toujours