The Killing Zone : La traduction française est arrivée

The Killing Zone : La traduction française est arrivée

- in Dossiers, Les Livres, The Killing Zone
2
1504061_10202775285852544_1611472590_n

1504061_10202775285852544_1611472590ghggg_n

Si vous n’êtes pas allergique au mauvais orthographe, ce samedi, une nouvelle aventure commence pour notre agent secret préféré dans le roman de James Hatfield, intitulé « The Killing Zone » ! Publié pour la première fois en 1985, sans les autorisations de Glidrose (Ian Fleming Publications), et ce malgré le fait que celles-ci soient mentionnées dans les premières pages, le roman nous met en scène un James Bond sur les talons d’un trafiquant de drogue, Klaus Doberman, ayant assassiné Bill Tanner… Aujourd’hui, Commander James Bond vous dévoile la version française du roman, traduit(e) par Clément Feutry.

Cliquez ici pour télécharger la traduction française en .pdf.

Le synopsis

TKZ (10)Après avoir démissionné des services secrets britanniques, la retraite de James Bond s’annonçait ensoleillée en ravissante compagnie des îles Vierges. Mais qui aurait cru que ce vieux bougre de M lui rendrait personnellement visite pour lui annoncer la disparition tragique de plusieurs agents dont son vieil ami Bill Tanner ?

Le coupable, un certain Klaus Doberman dont la richesse n’a d’égale que sa cruauté, règne au grand jour depuis sa forteresse dans les montagnes de la Sierra Madre sur un cartel de drogue qui s’étend de l’Amérique à l’Europe. Est-il réellement intouchable ? Pour venger la mort de Tanner, James Bond sera entrainé dans une mission plus complexe qu’il ne l’avait imaginée où il devra affronter les autorités locales, l’armée personnelle de Doberman, son garde du corps asiatique (autrefois son ami), ainsi que de veilles connaissances…

Aidé par son vieux copain Felix Leiter et une jolie blonde téméraire, Bond devra utiliser tous les moyens et gadgets nécessaires pour neutraliser ses adversaires lors d’une chasse à l’homme sans merci à travers le Mexique; dans un dédale de violence, de sexe, de ruses, d’embuscades, de poursuites et de suspens… Bond pourra-t-il s’en sortir vivant une fois de plus ?

Un roman particulier

Comme nous l’avons mentionné auparavant, The Killing Zone est loin d’être un roman officiel, bien que la rubrique copyright et remerciements nous laisse penser autrement ; sa date de publication, 1985, peut également susciter le doute puisqu’il s’agit de la seule année où l’écrivain officiels des romans de James Bond, à l’époque, John Gardner, n’a pas sortit de nouvelle aventure. En réalité, Jim Hatfield à fait auto-éditer son roman avant de le vendre à ses connaissances ; on ignore encore combien d’exemplaires ont étés imprimés, à ce jour, seulement deux copies ont étés retrouvés. C’est grâce à une version électronique postée sur un site Russe, en 2002, par un mystérieux « N » que le livre est connu de la communauté. Depuis, le roman à eu le droit à une traduction espagnol par Eduardo Giménez González.

Cependant la mention à Glidrose n’est pas le seul élément qui cloche avec ce livre, la couverture elle-même contient de nombreux mystères et est contrefaite : certains auront reconnu des éléments puisés sur celle de James Bond : The Authorized Biography ou d’un autre livre de Frederick Downs, étrangement intitulé : The Killing Zone: My Life in the Vietnam War Arriére corigée

Plus surprenant encore, des dialogues des films et de romans de la saga ont étés repris mots pour mots tout au long du roman, Pourquoi ? Tout comme le livre lui-même, cela reste un mystère !

L’auteur lui-même à eu une vie des plus tumultueuses et l’histoire derrière cet homme est des plus intéressantes. Outre le fait que James Hatfield ait été condamné plusieurs fois pour cambriolages, détournement de fonds, fraudes à la carte de crédit, tentative de meurtre à la voiture piégée ; il est l’auteur d’un livre provocateur intitulé Fortunate Son sur George W. Bush où il allègue entre autre, que le Président élu en 2001 à été arrêté en 1972 pour possession de cocaïne, qu’il à échapper à une affectation au Vietnam, etc… Hatfield à été retrouver mort dans un motel en 2001, apparemment des suites d’une overdose. Selon la Police, il s’agissait d’un suicide.

Un documentaire sur l’auteur est également sortie en 2002. (Voir notre article complet sur l’auteur)

Si l’histoire derrière ce roman peut s’avérer « particulière », son contenu s’inscrit dans las romans de James Bond. Hatfield, en bon biographe, maîtrise parfaitement la chronologie des James Bond et les éléments évoqués dans les romans et les plus étonnamment films, auxquels il fait de nombreuses références. L’auteur à également le sens du détail Flemingesque : les voitures, les armes sont toutes décrites jusqu’à leurs moindres détails (Voir notre article sur ce que nous réserve le roman). Et bien que le roman s’inscrit parfaitement dans les aventures de l’époque et aurait plus être leurs suite logique, il vous réserve quelques surprises dans son histoire ainsi que beaucoup de suspens…

Et cette traduction française ?

 TKZ (2)

Après presque un an de travail, des tas et des tas de fichier textes, e-mails, problèmes techniques et fichiers perdus, la traduction française commencée par Clément Feutry (Moneyofpropre) le 8 janvier 2013 est enfin prête ! Ce n’est pas moins de de 245 pages qui ont été ajoutés au fur et à mesure pour former un fichier PDF sur le roman, incluant la traduction de ce dernier, mais également un dossier complet sur l’auteur, The Killing Zone ainsi qu’une page de Liens !

Cette traduction aura aussi nécessité l’aide de plusieurs membres de la communauté Bondienne française pour arriver à ce qu’elle est aujourd’hui, et que je tient à tous remercier encore une fois : Alex Engel (Alex007) qui a fait la correction orthographique complète du roman, Pierre Rodiac (Cesari) qui a fait la refonte des trois premiers chapitres, Stéphane Tron (007art.free.fr) qui a crée la couverture avant ; et Alexis Landry (Sir Godfrey) pour son grand soutient et ses idées de mise en pages. Merci également aux personne ayant soutenues le projet sur les forums, et à Ytterbium pour la possibilité d’héberger la traduction et d’en parler sur CJB.

Permis de lire
TKZ (1)

Vous pouvez dés aujourd’hui lire et télécharger (voir imprimer) gratuitement la version française de The Killing Zone en format PDF à cette adresse : The Killing Zone en français. (pour télécharger, faites un clic droit sur ce lien > enregistrer la cible du lien sous)

Une version ebook, au format Epub et Mobi (pour ceux possédant une kindle), vous sera également proposée par Ytterbium dans les prochain jours, ainsi que d’autres articles sur le roman et sa traduction.

Vous pouvez retrouver nos l’intégralité de nos articles sur The Killing Zone à cette adresse et en discuter ici sur le forum.

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

 

About the author

Clément Feutry
Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

2 Comments

  1. Après toutes ces années, quelle idée géniale d’avoir enfin publié ce roman en Français. Un grand MERCI Clément !! Je vais le dévorer pendant les fêtes …
    Alain

    1. Merci

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

[Bond 25] Léa Seydoux de retour et un Bond en Norvège ?

Des têtes connues de retour La première rumeur