IMGP2738

Commander James Bond France était là pour l’avant-première de l’Exposition James Bond : 50 ans de styles à Paris. Nous avons couvert pour vous l’exposition, et posé de nombreuses questions aux intéressés au cours de la visite organisée par le Club James Bond France.

Suivez le guide !

L’exposition James Bond a donc ouvert ses portes à la Villette, après cinq ans de voyage dans différentes capitales du monde. L’édition française propose donc de découvrir le monde de James Bond à travers différents environnements : glace, casino, gadgets, méchants… Autant de pièces que d’atmosphères !

L’historienne de la mode et commissaire invitée pour l’exposition, Bronwyn Cosgrave, a collaboré avec Lindy Hemming, une des costumières de l’ère Brosnan / Craig pour créer un parcours  de l’exposition qui aura du sens :

Les films de James Bond suivent toujours une structure narrative similaire. Donc, James Bond se rend toujours au bureau de M, puis il va à la section Q pour se voir remettre équipement et gadgets. Il va généralement à un casino, il part en mission dans des endroits exotiques, il affronte de dangereux ennemis et il y a souvent des poursuites de neige dans les films. Alors, nous avons décidé de suivre cette structure narrative et de permettre aux visiteurs de se mettre dans les pas James Bond et afin de vivre une expérience vraiment  authentique.

Une place importante est accordée aux véhicules, qu’ils soient grandeur nature, ou des modèles réduits à différentes étapes de destructions. Des Astons bien sûr, mais également les Lotus, Q Boat, Renault 11, et autres étuis de violoncelle.

Une grande nouveauté est évidemment 007 Spectre qui fait son entrée dans l’exposition, depuis ses squelettes grandeur nature aux petits gadgets de Q, sans oublier une impressionnante quantité des costumes sublimes du pré-générique !

Les costumes sont surtout au cœur de l’exposition, et superbement mis en valeur. On découvre avec eux l’évolution du style James Bond, depuis le bikini d’Ursula Andress aux costumes les plus récents.

Qui dit exposition, dit aussi vernissage. Une inauguration qui a eu lieu le jeudi 14 en présence d’anciens de la Saga : Rémy Julienne, le concepteur de nombreuses cascades de la franchise, Sébastien Foucan qui a fait courir Daniel Craig en ouverture de Casino Royale, sans oublier les anciennes Bond Girls de Moonraker.

 

Visite avec le Club

Le Club James Bond France a pu organiser une visite pour les fans la veille de l’ouverture officielle, l’occasion pour les membres de prendre tout leur temps pour s’émerveiller devant tous les accessoires qui vivent dans nos mémoires. Et quelle meilleure façon que de le faire avec ceux qui ont contribué à la saga en la personne de Rémy Julienne,  Irka Bochenko (la réceptionniste et Drax Girl dans Moonraker) et Sébastien Foucan qui n’étaient pas avares d’anecdotes sur leurs souvenirs de tournage.

Rémy Julienne

Le défi à l’époque était de faire les meilleures cascades possibles pour le public, avec tous les moyens techniques à disposition et sans les effets spéciaux que l’on a aujourd’hui.

_DSC0017

Il ne s’agissait pas que de coordonner des cascades. Quelque soit le talent de l’équipe, il y a certaines cascades pour lesquelles il faut absolument avoir un cascadeur qui a beaucoup d’expérience. Dans Dangereusement Vôtre, la production ne voulait pas me laisser conduire la Renault 11 qui devait se faire décapiter par une barrière, mais j’ai insisté. Et j’ai bien fait ! Il fallait faire un virage très délicat une fois la voiture passée sous la barrière. Mais au moment où le toit était arraché, les essuies-glaces se sont mis en marche et ont commencé à ensanglanter mes doigts sur le volant. Pas l’occasion de perdre les pédales, ou c’était l’accident assuré.

Sébastien Foucan

Je faisais du Free running depuis déjà longtemps, mais c’était ma première expérience au sein d’un tournage. Cela demande d’être conscient des caméras, et de faire confiance à l’équipe qui t’encadre. Il faut aussi exagérer beaucoup de mouvements. A un moment, Mollaka doit avoir l’air essoufflé, et il faut énormément respirer pour que ça transparaisse à l’écran, au risque d’avoir un excès d’oxygène au cerveau.

_DSC0067

Les hauteurs du tournage n’ont également rien à voir avec les hauteurs que je pratique en région parisienne. Quand j’ai aperçu les grues en arrivant sur le lieu du tournage, je me suis dis « Bon sang, c’est haut ! » et j’ai commencé à voir comment préparer la séquence étage par étage. Au 3e jour sur place, nous étions déjà au sommet.

Jany Temime

Nous avons aussi croisé Jany Temime, qui s’occupe des costumes des James Bond (et des Harry Potter) depuis Skyfall qui a pu nous parler de son travail sur SPECTRE.

Dans une scène, Bond devait porter un smoking blanc et Daniel Craig a improvisé et mis un œillet sur le revers de sa veste. J’étais horrifiée. Exposé à la chaleur des projecteurs, un œillet dépérit en cinq minutes. Je ne me voyais dire à Sam [Mendes] d’interrompre le tournage pour que j’aille faire acheter 500 œillets pour la journée ! Alors j’ai demandé à mon assistante d’aller chercher un œillet en plastique mais j’avais la trouille de la réaction de Daniel [Craig]. Daniel est un type adorable mais il est un peu « actor’s studio » et j’avais peur qu’il s’aperçoive que l’œillet était faux, qu’il ne sente pas la scène et qu’il dise qu’il ne peut la jouer. Heureusement, il a été très pro et il a joué le jeu. »

_DSC0092

Et ce n’est pas tout ! Nous avons fait pour vous le plein d’anecdotes et de vidéos lors de l’exposition. Nous préparons tout cela pour vous très vite !

L’exposition est maintenant ouverte jusqu’au 4 septembre. Réservez vos place dès maintenant sur le site de l’expo !

_DSC0006

L’équipe Commander James Bond France / Club James Bond France en mission : Jessy Conjat, Yvain Bon, Eric Saussine et le clan Boissel

About the author

Ytterbium
Webmaster de Commander007.net Ne reculant devant aucun monologue, aucune traduction et aucun codage de site internet, l'Ytterbium ne vit que pour le plaisir de parler de Jamesbonderies... entre autres !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

Expo James Bond à Paris : Demandez le programme !

On vous l’annonçait récemment : Ce weekend le