Commander James Bond France

Mourir peut attendre : analyse du release script

Comme nous en parlions dans le dernier Point Promo, en vue des remises de prix comme les Oscars, United Artists a lâché en ligne ici un script du film dans le but de mendier quelques récompenses.

Ce n’est pas un « shooting script », mais plutôt ce que l’on pourrait appeler un « release script » : basiquement quelque chose que l’on aurait essayé de modifier afin de coller le plus possible au film fini (tout en perdant dans le processus toute la saveur que ce script aurait plus avoir). Du coup, pas d’indications sur des scènes coupées, ni grand chose de bien intéressant dedans… Voyons tout de même ce que nous réserve ce script de 146 pages signé Neal Purvis, Robert Wade, Cary Joji Fukunaga et Phoebe Waller-Bridge.

Tout d’abord, dans la partie norvégienne du pré-générique, on remarque que le CD est censé jouer de l’ « électro-punk français des années 70 ». Le script nous précise que Madeleine a 12 ans et les dialogues en français sont écrits en anglais (il est toutefois précisé qu’ils seront prononcés en français).

Arrivé au moment où Madeleine (cette fois adulte) remonte à la surface en Italie, il y a la première apparition de Bond décrite comme : « BOND se dresse comme Adonis sur un lido surplombant la mer ».

Plus loin sur le pont, la personne qui tire depuis la Maserati ne touche pas Bond. Le saut en moto est provoqué par un simple « Bond monte des escaliers de la piazza ». On remarque que « Spectre » est typographié ainsi dans le script et qu’il est demandé à ce que Blofeld ait un « accent allemand ». La poursuite en DB5 est pauvrement décrite ; ce qui sera des miniguns dans le film est seulement décrit comme des « armes avants » dans le script (rien n’indique qu’il s’agit d’une version 2.0 du gadget habituel de Goldfinger).

Après le générique, l’immeuble où se trouve le laboratoire secret semble être nommé « C Minus Two » ou « C-Minus-Two » et les casques des hommes du commando de Primo est décrit comme semblables à ceux des Spetsnaz russes.

Arrivé en Jamaïque, le script précise que le nom du bateau de James Bond est l’« Happenstance » (traduction : Coïncidence/Hasard). On nous dit que Bond « est visiblement détendu, marchant au rythme d’une île. Un Bond que nous n’avons jamais vu auparavant ». L’apparence de sa maison n’est pas décrite. Lorsqu’il voit le cigare, il est écrit qu’il examine l’étiquette (mais les scénaristes ne précise à aucun moment qu’il est écrit « Delectado » sur ladite étiquette).

Le script nous précise, allez savoir pourquoi, que la « voiture de location » de Felix Leiter et Ash est une « Ford Mondeo » (ce sera une Toyota Corolla dans le film).

Dans la boite de nuit, le script précise que le jeu auquel jouent Bond et Felix est nommé « Spook ». Nomi est quant à elle décrite physiquement comme seulement « une femme » (et c’est tout). Après avoir quitté le club, Bond est un un stand où il finit un morceau de poulet avant de se diriger vers son vieux Land Rover.

Dans le Q-lab, il est à noter que l’Aston Martin Valhalla est désignée sous son ancien nom de code, « DB003 » (l’AM-RB 003).

À la fête de Spectre à Cuba, « Bond étudie [ce qui l’entoure]. Il est au milieu de nains, de femmes enceintes, chats sauvages et fêtards dansant avec ferveur religieuse ».

Oui, il y a bien des nains.

En revanche on ne trouve pas de Dr Vogel (ou le personnage joué par Clem So) dans le script, juste des « agents de Spectre » anonymes.

Lorsque Obruchev dit à Paloma : « êtes-vous mon escort ? », on nous dit qu’il « réalise qu’elle n’a pas été envoyée par Safin ».

Plus loin, dans les toilettes de la prison de Belmarsh, Nomi « pense » que Madeleine s’applique du parfum « pour Bond ». Lorsque Madeleine quitte la pièce et qu’elle répond « à la maison » à la question « où va-tu ? » de Bond : « Le message le frappe. La porte se ferme. Elle est partie. Pourquoi le message ? ».

Plus loin en Norvège, Nomi est bien dans une « Aston Martin DBS » (ce script précise aussi la marque du 4×4 de Madeleine, le Land Cruiser).

Durant la poursuite tout terrain, pour les 3 Defender + 3 motos : « comme une charge de cavalerie, ils dévalent la pente raide » et à un moment « Bond oblige [une moto] à sauter une rive élevée, envoyant le motard voler ».

Dans la forêt embrumée, un motard essaye d’écraser Bond et Mathilde avant que Madeleine ne lui tire dessus (dans le film le motard s’arrête et dégaine à la place d’essayer de les écraser). Lorsque Bond essaye de tuer sur Ash mais que son chargeur est vide, il y a une phrase que l’on n’est pas de savoir trop comment traduire : « Ash smiles like a fox eating shit from a wire brush ». La manière dont la mort de Ash sera filmée n’est pas précisée dans le script, il est juste dit qu’il fait tomber le Land Rover, ce qui l’écrase (rien n’est donc précisé comme quoi la mort du personnage sera hors champ).

Arrivé à la scène du C-17A Globemaster, le script précise que Q porte un haut de pyjama sous sa veste quand Nomi lui dit « désolé de vous avoir tiré du lit ». Le gadget « QDAR » est orthographié ainsi.

Sur l’ile de Safin, il est écrit que des « ouvriers restaurent le bâtiment et son jardin à leur gloire d’antan ». La grande pièce où des gens en tenue hazmat rose travaillent est nommée « ferme acide à bactérie », le script ajoute que « des véhicules pod électriques transportent des travailleurs à travers l’espace » de la pièce.

Plus loin, il est précisé que Madeleine dit un « mensonge » lorsqu’elle dit à Primo que la fleur de son thé rend aveugle. Bond rejoint Safin et Mathilde dans ce que le script appel la « salle de jeux » (games room) (l’équipe technique avait expliqué que c’est parce que c’est là que la famille de Safin faisait des jeux de leur vivant).

La description de quand Safin s’enfuit par la trappe avec Mathilde et que Madeleine rejoint James : « Bond still has his gun pointed at the trapdoor. He looks up. FUCK ».

Les scènes d’action qui suivent quand Bond va ouvrir les portes sont peu détaillées (tout est expédié en quelques lignes) du genre : « Bond monte les escaliers, il COMBAT DES GARDES tout au long de la monté, c’est un job brutal, il est blessé, poignardé et frappé par des grenades en cours de route ».

La mort de Bond est décrite ainsi :

Bond : Je sais.

Bond lève les yeux et voit les missiles se diriger droit sur lui.

Bond : Je sais.

De longues traînées de fumée s’étendent au loin jusqu’à des dizaines de points blancs de lumière, se déplaçant de plus en plus vite vers lui.

Les missiles se divisent en groupes à mesure qu’ils se déploient pour un effet maximal. Bond sait qu’il n’a plus que des millisecondes. Il semble trouver la paix. Il respire profondément, trouvant un peu de calme avant…

Une vague massive d’explosions se dirige vers Bond dans un nuage de lumière stroboscopique et clignotant.

De loin, l’île a été réduite en poussière.

INT. C-17A GLOBEMASTER – EN VOL
Q réagit.

INT. MI6
M, Moneypenny et Tanner sont silencieux. Ils regardent les signes vitaux aplatis de Bond.

EXT. ÎLE PROCHE
Madeleine voit l’île baignée dans la fumée.

FONDU EN BLANC :

Enfin, on nous dit que le final avec Madeleine et Mathilde a lieu « un mois » après que les membres du MI6 aient bus à la mémoire de Bond.

Madeleine : Son nom était Bond. James Bond.

Mathilde sourit.

Nous suivons la Vantage d’en haut alors qu’elle serpente dans les montagnes. Le bruit du monde s’estompe.

« We have All The Time in the World » de Louis Armstrong commence à être joué. Les crédits roulent sur la voiture en train d’être conduite.

La voiture entre dans un tunnel. La caméra la piste.

Le tunnel forme un iris de ténèbres qui se referme lentement, nous plongeant dans le noir.

FIN.

(Pas de « JAMES BOND WILL RETURN » à la fin du script).

Retrouvez plus de scripts et autres éléments méconnus dans la section Les scripts !
(Et si jamais vous en avez que l’on a pas encore traité, contactez-nous !)

Clement Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Commenter

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Nos amis du groupe Facebook Planète 007

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Nos amis du groupe Facebook Planète 007

%d blogueurs aiment cette page :