Commander James Bond France

À la découverte de quelques magazines James Bond – #1

Bien que je me sois intéressé à Bond sous divers formes (films, romans, BD, jeux-vidéos, ouvrages sur sujets, etc…), je ne me suis jamais trop laissé tenté par les fan-magazines. Ce qui est complètement stupide dans la mesure où les fans de Bond ont du talent et sont capable de produire du contenu de qualité et inédit, le tout avec/par passion. Et ayant fini d’acquérir et lire (presque) tout ce que j’avais en attente et en ayant désormais les moyens financiers, je me suis dit que c’était le bon moment pour y remédier et rattraper mon retard dans le domaine.

Vous trouverez donc ci-dessous mon avis sur une sélection de divers fans-magazines lus ces derniers mois. J’avais prévu d’en lire d’autres que j’ai acquis, mais ce sera pour un prochain article dans la mesure où le nouveau Double or Nothing de Kim Sherwood m’attends (enfin quand un livreur daignera me l’apporter…).

MI6 Confidential #special 3 – The Peter Lamont’s Casino Royale portfolio

Celui-ci est une sorte d’extension du livre The Man with the Golden Eye: Designing the James Bond Films de Peter Lamont, qui a travaillé sur les décors d’un très grand nombre de films de Bond.

Ce numéro spécial de 100 pages du magazine MI6 Confidential propose les souvenirs de Lamont sur son dernier Bond (et dernier film). À cet effet le texte est entièrement écrit par Lamont qui vient nous abreuver d’informations et anecdotes sur les lieux de tournages et accessoires du film, ainsi que la quête pour trouver un autre studio que Pinewood pour celui-ci. On y apprend par exemple qu’il fut à un moment envisagé une course-poursuite avec la Ford Mondeo, que la production a notamment visité l’Afrique du Sud et le Mozambique avant de porter son dévolu sur les Bahamas, que des scènes intérieures censées se dérouler à Miami ont été en réalité tournées à l’intérieur d’un terminal en construction en République Tchèque.

Le tout est richement illustrés de photos de voyages de reconnaissance (y compris dans les lieux qui ne seront pas sélectionnés pour le film), des photos des décors et de concept-arts ; illustrations pour la très grande majorité inédites. Quelques story-boards et images de maquettes (dont celle d’une maison pour un certain Fidele Barbey, personnage abandonné au cours de l’écriture du film) font aussi leurs apparitions.

Se lit facilement et est décomposé dans l’ordre chronologique du film, seul regret : parfois le texte soit un peu court, on aurait aimé que Lamont pousse davantage les détails sur certaines parties.

Le Bond – #64

Le grand moment de ce numéro du magazine du Club James Bond France est sans doute l’interview de Grand L. Bush, a.k.a. Hawkins dans Permis de tuer (vous savez, l’agent de la DEA). Celui-ci revient sur sa carrière et nous raconte les souvenirs du tournage. L’interview est intéressante, notamment quand il nous raconte les blagues que Robert Davi et Benicio Del Toro aimaient bien faire ou quand il nous parle des producteurs.

Jean-Pierre Castaldi revient aussi sur son apparition dans Moonraker et il y a un article sympathique sur la BMW Z8. En dehors de cela l’interview de Brigitte Millard et le résumé du début de NTTD n’ont pas vraiment d’intérêt puisqu’il s’agit de choses que l’ont connaît déjà… La mise en page très soignée du magazine est à souligner.

À noter que c’est le seul magazine rédigé en langue française parmi ceux présentés dans cet article.

MI6 Confidential #64

Numéro 64 (mai 2022) du magazine MI6 Confidential du site MI6-HQ. Au programme des 40 pages : plusieurs interviews, dont une assez « ok » d’Oliver Schneider, une autre « sympathique » d’Anthony Horowitz pour son roman With a Mind To Kill avec des questions bien pensées. La dernière est avec le réalisateur seconde équipe Alexander Witt ; et bien qu’elle puisse être intéressante par moment, elle manque cruellement de profondeur. Par exemple ce passage où on nous dit que sur Skyfall une scène d’action fut revue à la baisse, alors que l’on ne nous ne détaille pas en quoi elle l’a été… Et ça, c’est vraiment dommage, car Witt est une personne qui a sûrement davantage de choses à raconter.

D’autres petites interviews avec l’équipe de No Time To Die et The King’s Man : Première Mission présentes dans ce numéro s’avèrent agréables. Enfin deux articles dans ce magazine : un sur des concepts-arts du jeu Bloodstone et un autre sur le comics-strips Snake Goddess. Les deux n’ont que peut d’intérêt : les concept d’arts montrés étant déjà trouvables sur le net et l’article sur la BD reste un simple résumé de celle-ci.

Dernier reproche que je ferais à ce numéro : les photos illustrant les pages sur Mourir peut attendre ne présentent que peux d’intérêt car non inédites. (Et la couverture fait très papier).

007 Magazine – Special You Only Live Twice 50th Anniversary

Numéro hommage de 126 pages à On ne vit que deux fois signé 007 Magazine. Organisé selon la chronologie du film, il ne s’agit pas d’un making-of de celui-ci. C’est vraiment plus une compilation d’anecdotes et extraits d’interviews sur le film, des intéressantes/inédites, d’autres moins qui rappellent un peu trop les commentaires audio des DVD (ou étrangement qui se répètent).

La mise en page est soignée et contient une pléiade de photos (la plupart en noir et blanc) rares du tournage ou concept-arts de Ken Adam qui font le grand intérêt de ce numéro. Même si le tournage de ce film ne fut pas toujours des plus agréables pour Sean Connery et qu’il était à cette époque probablement pressé d’en finir avec Bond, on voit bien sur les diverses photos du magazine une autre facette de l’acteur s’amusant entre les scènes. Plutôt un bel hommage au film.

MI6 Confidential #special 1 – The Peter Lamont’s Live And Let Die portfolio

Celui-ci est un second (ou plutôt premier) magazine écrit par Peter Lamont, sur Vivre et Laisser Mourir. Ce numéro n’étant plus en stock : je ne l’ai trouvé et lu qu’après celui sur Casino Royale.

La formule est la même, Lamont nous raconte avec « je » ses souvenirs par ordre chronologique du film, le tout accentué d’images rares/inédites comme celles prises lors de repérages. Il nous parle par exemple de Harlem, donne quelques anecdotes sur Harry Saltzman, sur les gardes du corps embauchés par la production, nous dit que la pimpmobile a été louée à un pimp local, ou encore la fois où ils ont coupé sans le vouloir des câbles du téléphone en service. La poursuite en bateaux en Louisiane se voit consacrer une quinzaine de pages à elle seule.

J’ai un peu moins aimé ce numéro comparé à Casino Royale, ayant un peu l’impression qu’il couvre un peu moins de choses (il faut dire que Lamont avait moins de responsabilités sur ce film que sur son dernier). Lamont évoque aussi davantage ses collègues que sur Casino Royale. Dans tous les cas, ça reste un numéro solide et facile à lire.

MI6 Confidential #65

Dédié aux effets spéciaux numériques de No Time To Die, ce numéro fait la belle part à trois intervenants ayant travaillés sur cet aspect du film. Ça se lit plutôt bien et de manière fluide, même si ceux qui auront lu des interviews sur le sujet à la sortie du film n’en ressortiront avec malheureusement rien de bien nouveau ou de croustillant… Tout comme les illustrations, qui étaient déjà disponibles sur le net. De sorte que je suis incapable de me rappeler quelque chose que j’ai lu que m’ait marqué.

Deux articles sur les liens entre le film et les romans de Fleming sont également au programme de ce numéro, qui réjouirons sans doute ceux qui n’ont jamais lu les romans mais qui n’apprendront rien de neuf aux autres.

Enfin, une petite article/interview avec l’équipe de la nouvelle série The Ipcress File vient conclure ce numéro et attiser votre curiosité pour la chose.

Clement Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Commenter

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Nos amis du groupe Facebook Planète 007

Bienvenue sur CJB

Translate the page with Google Translate :


Catégories

Nos partenaires du Club James Bond France

Notre Facebook :

Parce qu’un petit like/commentaire fait toujours plaisir ! 😉

Nos amis du groupe Facebook Planète 007

%d blogueurs aiment cette page :