Opération Traduction : les comics Semic pour la première fois en français

Au Danemark, en Norvège et en Suède, des comics de James Bond reprenant les strips du Daily Express sont sortis à partir de 1965 (passant du format strips à comics, les illustrations originales de John McLusky et de Yaroslav Horak furent reformatées en ajoutant parfois brutalement des illustrations lorsque nécessaire, et en supprimant parfois des cases redondantes qui étaient dues à la sérialisation quotidienne). L’éditeur principal était suédois : Semic Press, tandis que les versions norvégienne et danoise ont été publiées par Semic Nordic et Interpresse.

Après la mort de la veuve de Ian Fleming, Ann, en 1981, Semic fut autorisé à créer ses propres histoires originales (ce qu’ils ont fait jusqu’en 1991). D’une qualité variable, certaines de ces histoires d’environ 24 pages tendaient vers la médiocrité en incluant des tas de choses non sérieuses (comme Bond affrontant un androïde qui tire des lasers avec ses yeux ou encore une machine pouvant ressusciter les morts, etc). Les dessins, assurés par des artistes Espagnol, étaient passables voir jolis sur certaines aventures et avaient le mérite de ne pas apparemment subir la censure (il y a notamment de la nudité).

Les comics Bond de Semic avaient généralement de jolies couvertures mais qui la plupart du temps n’avait rien a voir avec l’intrigue, voir même qui ne faisait pas du tout penser à Bond (exemple : cette couverture qui donne plus l’impression qu’on va lire un Rambo qu’un Bond).

Semic a aussi adapté en comics les films d’EON qui sortaient ; ils ont arrêté de publier Bond en 1996. Difficilement trouvables, à ce jour ces comics n’ont pour la grande majorité jamais été traduits officiellement en anglais ou en français.

Comme nous avons plus précédemment le faire pour les Zig Zag, chaque semaine le grand fan belge de comics 007, Guy Eloi, vous proposera chaque semaine sur cet article un scan accompagné d’une fan-traduction française d’un Semic. Il s’agira de fichier texte à ouvrir à part, en parallèle des scans dans lequel vous trouverez une traduction des bulles. Ce n’est certes pas ce qu’il y a de plus pratique, mais comme la dernière fois on espère que cela saura sans doute satisfaire les fans francophones de 007 les plus hardcore…

À moins qu’un de nos lecteurs qui a beaucoup de temps libre se dévoue pour transférer les traductions dans les bulles du comics scannés, il faudra à défaut se contenter de ce système.

D’ailleurs, nous recherchons un lecteur pour écrire un petit (ou gros) résumé des différentes aventures comics que l’on propose ci-dessous.

Les comics originaux et leurs fan-traductions :

Année Titre original Traduction française Traduction anglaise
1982 Den Gyllene Triangeln Le Triangle d’Or The Golden Triangle
1982 Jungle Devils Diables de la jungle Operation Jungle Devils
1983 Octopussy Octopussy (adaptation du film) Octopussy (adaptation du film)
1983 Slavhandlarna Marchands d’esclaves The Slave Traders
1983 Kodnamn Nemesis Nom de code Némésis Codename Nemesis
1983 Operation Burma Opération Birmanie Operation Burma
1983 Likvidera Bond! Liquider Bond! Liquidate Bond!
1983 Den Vita Döden La Mort Blanche The White Death
1984 Dödligt Dubbelspel Double Jeu Mortel Deadly Duplicity
1984 Operation Little Opération Little Operation Little
1984 Den Galne Kejsaren L’Empereur Fou The Mad Emperor
1984 Operation Juggernaut Opération Juggernaut Operation Juggernaut
1984 Operation UFO Opération OVNI Operation UFO
1984 Operation Blücher Opération Blücher Operation Blücher
1985 Levande Måltavla Dangereusement vôtre (adaptation du film) A View to a Kill (adaptation du film)
1985 Kodnamn: Romeo Nom de code: Romeo Codename: Romeo
1985 Den Gröna Döden La Mort Verte The Green Death
1985 Döden På Tahiti Mort à Tahiti Death In Tahiti
1985 Bruden Från Balkan La Mariée des Balkans The Bride From Balkan
1985 Kinesiskt Pussel Puzzle Chinois Chinese Puzzle
1986 Sista paret ut Dernière paire Last Pair Out
1986 Data Terror Data Terror Data Terror
1986 Eksperiment Z Expérience Z Experiment Z
1986 Döden ZI Florens Mort à Florence Death In Florence
1986 Dödlig Dubbelgångare Double Mortel Deadly Double
1986 Greek Fire Feu Grec Greek Fire
1987 Iskallt uppdrag Tuer n’est pas jouer (adaptation du film) The Living Daylights (adaptation du film)
1987 Mördande Musik Tuer la Musique Killing Music
1987 Spionfällan Piège à Espion The Spy Trap
1987 Amazonerna Amazones The Amazons
1987 Dödande Sand Sable mortel Deadly Sand
1987 Tid För Terror Le Temps de la Terreur Terror Time
1987 Den Trettonde Domaren Le Treizième Juge The Thirteenth Judge
1987 Flykten Från Vietnam S’échapper du Vietnam Escape From Vietnam
1987 De Odödliga Les Immortels The Immortals
1987 Intrig I Istanbul Intrigue à Istanbul Istanbul Intrigue
1988 Kommando Kuba Cuba Commandos Cuba Commandos
1988 Dödlig Dos Dose Mortelle Lethal Dose
1988 Med Döden I Sikte Avec la Mort en Vue With Death In Sight
1988 Robo-Killer Robot-Tueur Robo-Killer
1988 Danse Macabre Danse Macabre Dances Macabre
1988 Operation Uboki Opération Uboki Operation Uboki
1988 Levande Död Mort-vivant The Living Dead
1990 Kodnamn: Mr. Blue Nom de code: M. Blue Codename: Mr Blue
1990 Farväl, Mr. Bond Adieu, M. Bond Goodbye, Mr. Bond
1990 Operation Yakuza Opération Yakuza Operation Yakuza
1991 Giftfabriken La fabrique de poison The Poison Factory

Il est à noter que la base du scénario du film norvégien Blücher (1988) s’inspire (très) légèrement du comics bondien de Semic Operation: Blücher (1984) ; on ne peut toutefois guère parler d’« adaptation ».

Mises à jour de la page :

  • 28/09/2019 : Ajout de Opération Birmanie.
  • 05/10/2019 : Ajout de Liquider Bond!.
  • 12/10/2019 : Ajout de La Mort Blanche.
  • 19/10/2019 : Ajout de Double Jeu Mortel.
  • 26/10/2019 : Ajout de Opération Juggernaut.
  • 09/11/2019 : Ajout de Opération Blücher.
  • 24/11/2019 : Ajout de Nom de code: Romeo.
  • 30/11/2019 : Ajout de La Mort Verte.

En savoir plus sur les comics James Bond

Clément Feutry

Clément Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

2 pensées sur “Opération Traduction : les comics Semic pour la première fois en français

  • 28 septembre 2019 à 10 h 59 min
    Permalink

    Il y a quand même certaines histoires qui ne sont pas mal du tout, pour des BD de 24 pages. J’espère que quelqu’un aura envie de créer de vraies BD en français en insérant les textes dans les phylactères.

    Répondre
  • 1 octobre 2019 à 13 h 52 min
    Permalink

    Toujours motivé, pour faire ce travail d’insertion, mais en ce moment, le temps me manque considérablement. Je vais sûrement passer à ces comics après avoir terminé la seconde partie de Casino Royale “Or pour le chiffre” (ZIG ZAG). 24 planches en noir et blanc, ça prend moins de temps 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.