[Edito] La Jamaïque, le Prince Charles, et le retour de Bond !

Enfin du neuf et de quoi se mettre l’eau à la bouche en attendant Bond 25 !

Après une Conférence de presse ayant laissé tout le monde sur sa faim, et l’équipe de production dans un grand moment de solitude, James Bond est de retour avec deux vidéos des coulisses du tournage : une première avec le Prince Charles visitant les studios Pinewood où se déroule maintenant le tournage et une seconde mettant le ton du prochain film avec de superbes images du tournage en Jamaïque.

Ces deux vidéos viennent à point nommé après une série de bad buzz dont l’internet a le secret : accident de cheville pour Daniel Craig nécessitant une opération et convalescence, explosion mal maîtrisée aux Studios Pinewood ayant fait explosé quelques murs et techniciens en trop, rumeurs que le réalisateur Cary Fukunaga passerait plus de temps à jouer à Red Dead Redemption 2 dans sa caravane qu’à travailler le scénario. Il n’en faut pas plus pour que Bond 25 s’annonce comme un nouveau “tournage maudit” où personne ne sait ce qu’il fait et où l’acteur principal n’est plus à la hauteur physiquement.

j’aimerais bien ne pas être à la hauteur physiquement comme DC

Ces annonces montrent à la fois qu’une communication bien préparée peut tout de suite rassurer le plus mécontent des fans, et qu’un tournage n’est rien d’autre qu’une multitudes de problèmes nécessaire pour des images sublimes et des intrigues prometteuses.

Au service de sa Majesté le Prince Charles

Personne ne l’attendait, mais voila tout d’un coup que le Prince Charles nous ouvre les portes d’un tournage dont on ne pensait rien voir. Au fur et à mesure que l’invité de marque serre les mains et pointe du doigt tout ce qui se met à sa porter, on a le plaisir de découvrir au passage la traditionnelle scène du briefing au MI6 en plein tournage, l’actrice Lashana Lynch en bonne compagnie, faisant penser que son personnage, Nomi, est une employée de M, et surtout le retour, aux cotés de la DB5, de l’Aston Martin V8 (dernièrement vue dans Tuer n’est pas jouer).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je ne sais pas vous, mais voir l’équipe de 007 et ses voitures emblématiques réunies a quelque chose de rassurant : certaines choses ne changement pas et on a hâte de retrouver ces ingrédients fétiches de la saga.

Pour un point du tournage plus détaillé, cliquez ici (attention possible spoilers)

 

En prime, cette visite du Prince a donné lieu à un hilarant article de The Guardian, intitulé “Goldfinger” et qui décrypte les techniques du Cher Charles à pointer du doigt tout ce qui bouge. It’s the midas touch.

“Avec ça tu vas pouvoir planer jusqu’à la Jamaïque”

Q avait raison dans ce détournement de Mozinor : la Jamaïque est idéale pour les aventures de Bond. Après les déceptions de conférences de presse peu bavardes ou de vidéos rabachant les mêmes qualités de la franchise 007 répétées en boucles depuis 50 ans, une personne d’EON a eu la bonne idée de proposer une minute d’image de tournage sans aucun commentaire.

Sur le rythme endiablé de “Boom Shot Dis”, la production joue la carte de l’exotisme, et ça fonctionne ! Bond armé d’un fusil harpon, le retour de ce cher Félix et l’apparition de la magnifique Lashana Lynch, les ambiances sexy et chaleureuses des night clubs jamaicains, et le tout dans une lumière rappelant fortement les décors de Denis Gassner pour Skyfall… On retrouve le monde de James Bond dans toute son glamour.

On pourra s’intérroger sur le rap de Kully B et Gussy G (groupe anglo-américain, aussi jamaicain que je suis russe), mais je maintiens que ce choix musical est parfaitement adapté pour ce retour de Bond : il ancre cette nouvelle aventure dans une musique résolument moderne et légèrement bling bling qui change de la sempiternelle orchestration du James Bond Theme. Ok, cette vidéo fait plus clip musical que les habituelles bande annonces de l’agent 007 rappelant davantage les pub pour des parfums, mais doit on vraiment s’en plaindre ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, rajoutez à cela un hélicoptère, quelques explosions et l’équipe du tournage au travail, cela nous donne 60 secondes suffisant à rappeler que Bond est tout ce qu’il y a de plus moderne.

En revanche, et on le regrettera tous : le titre de Bond 25 est toujours en option.

En bonus !

Ce n’est pas tout dans l’actualité James Bond où le bon(d) goût cotoient des idées plus discutables.

Premièrement, l’annonce que la toute dernière Aston Martin Valhalla s’ajoutera au garage de Bond au coté de la DB5 et de la V8. La seule utilité d’un tel bolide, à mon sens, serait d’être explosée arbitrairement par Bond à la première occasion comme les Ferrarri de Gustave Graves dans Meurs un autre jour.

Ensuite, Daniel Craig rempile aux cotés d’Omaze pour offrir à un heureux gagnant une découverte des studios de Bond 25 en sa compagnie pour une bonne cause (soutien à l’Opportunity Network) : ça a donné lieu à une petite vidéo pleine d’auto-dérision, et une l’irrésistible tentation pour l’équipe de CJB de mettre à profit l’idée périlleuse de Daniel Craig affichant une feuille de papier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et si tout cela ne vous réconforte pas sur l’avenir de Bond 25, rassurez vous, la franchise pourra toujours aider à couvrir les frais du Brexit !

 

Ytterbium

Ytterbium

Webmaster de Commander007.net Ne reculant devant aucun monologue, aucune traduction et aucun codage de site internet, l'Ytterbium ne vit que pour le plaisir de parler de Jamesbonderies... entre autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.