[Canada] De nouvelles aventures officieuses de 007 ?

La nouvelle est tombée il y a peu : les romans de Ian Fleming sont passés dans le domaine public au Canada (ainsi que dans d’autre pays) ! Mais alors, qu’est ce que cela signifie ?

Selon les lois canadiennes, les œuvres qu’un auteur a publiées durant sa vie, ainsi que les personnages qu’elles comprennent, tombent dans le domaine public 50 ans après sa mort. Or Fleming est décédé le 12 août 1964, ce qui signifie en théorie que n’importe qui au Canada peut rééditer ou publier une aventure de James Bond s’il le souhaite. Ce n’est cependant pas la porte ouverte à tout : seuls les œuvres de Fleming et leurs contenu sont concernés ; il est interdit d’utiliser des éléments qui ont été inventés dans les films ou les romans de continuations.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que ChiZine Publications, éditeur indépendant de Toronto, annonce sa volonté de publier de nouvelles aventures de James Bond. Il s’agirait là d’une anthologie de plusieurs nouvelles qui seraient regroupées dans un recueil dont le titre parle de lui-même : Licence Expired: The Unauthorized James Bond.

« Nous voulons des histoires originales et revolutionnaires ancrées dans le monde de l’agent des services secret 007. Nous espérons que nos contributeurs associeront le plaisir-coupable de l’excitation qui émane des romans de Fleming, à une approche critique et moderne de ceux-ci. »

Madeline-Low-Res-02-e1348636903481« Voici une opportunité pour commenter l’univers de Bond de l’intérieur. Nous recherchons particulièrement des auteurs et des histoires qui pourraient faire se retourner Ian Fleming dans sa tombe », ajoute l’éditeur Madeline Ashby. Ceci pourrait faire écho à des propos qu’elle à tenus sur son site où elle relève notamment le fait que le James Bond littéraire est un personnage raciste, sexiste, homophobe… (Voir également cet article de la La Dépêche intitulé : James Bond est-il un beauf ?)

Les éditeurs n’excluent pas d’utiliser le SMERSH, Moneypenny, Felix Leiter ou encore le SPECTRE pour ces nouvelles histoires. Dix “auteurs” ont déjà confirmé leur participation à Licence Expired: The Unauthorized James Bond, qui serait prévu pour novembre 2015. Reste à savoir si Ian Fleming Publications, qui couve jalousement le patrimoine du père de 007 va laisser passer cela sans se battre.

Et si aucun problème juridique ne vient s’immiscer, que vaudra vraiment ce recueil ? Il n’est jamais très intelligent de vouloir changer les traits caractéristiques d’un personnage, même si celui-ci est “politiquement incorrect”. Mais après tout, on ne vit que deux fois…

Et pour les petit curieux qui voudraient savoir quand les James Bond de Fleming tomberons dans le domaine public français, sachez que la loi prévoit un intervalle de 70 ans après la mort de l’auteur. Cependant le domaine public français étant un vrai labyrinthe…

Canada 007

Sources : ChiZine Publications et io9

Clément Feutry

Clément Feutry

Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

2 pensées sur “[Canada] De nouvelles aventures officieuses de 007 ?

  • 2 février 2015 à 6 h 00 min
    Permalink

    En d’autres termes, n’importe qui peut désormais profiter d’une oeuvre créée par un au autre pour s’en mettre plein les poches.

    Question : si EON a acquis les droits sur le Spectre et consorts, ces élements malgré tout utilisés en littérature ? Les droits d’EON ne concernent que le cinéma ?

    Répondre
    • 2 février 2015 à 7 h 08 min
      Permalink

      Apparemment en ce qui concerne le SPECTRE, en théorie, n’importe qui là-bas peut l’utiliser car l’organisation car elle apparait à la base dans trois romans de Fleming ; en revanche ils doivent faire très attention de ne pas, par exemple, mettre un chat blanc sur les genoux de Blofeld car ceci est invention des film qui est absent des romans de Fleming (plus d’infos sur io9). Après j’imagine que c’est un vrai bordel à mettre en place en réalité…

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.