[007.com] A la rencontre de Zora

A l’occasion des 50 ans de Bons Baisers de Russie, sorti en 1963 dont le tournaga a eu lieu en 1963, le site officiel 007.com publie une interview exclusive avec la Bond Girl Martine Beswick, qui est apparue dans deux films de James Bond. Nous vous proposons aujourd’hui la traduction de cet entretien.

BOND-007Com-Gypsy-Women-650px

Cela fait cinquante ans que Bons Baisers de Russie est sorti sur les écrans, et nous retrouvons l’actrice Martine Beswick pour parler de la scène culte du combat des gitanes.

Il s’agit d’une des scènes les plus frénétiques de Bons Baisers de Russie : Martin Beswick and Aliza Gurs, y interprètent deux gitanes se battant jusqu’à la mort pour un même homme. Née en Jamaïque, Martine Beswisk est l’un des rares exemples de Bond Girl qui apparaît plus d’une fois dans une aventure de James Bond sur grand écran, puisqu’elle joue aussi l’assistante de Bond à Nassau, au destin tragique. Elle discute aujourd’hui avec nous de la bataille des gitanes aujourd’hui culte.

: Même 50 ans après, la scène de combat entre vous et Aliza Gur  semble toujours très intense. Comment vous-êtes vous entrainée pour cette séquence ?

Terence Young dirige la lutte du camps gitan

Martine Beswick : Nous nous sommes entrainées pendant trois semaines, et ça a fonctionné comme une chorégraphie de danse, mais avec des coups de poings. Nous avons appris à tomber et comment esquiver. Le but principal de ces répétitions était de permettre à  Terence [Young, le réalisateur de trois James Bond] de pouvoir venir faire des gros plans avec sa caméra à l’épaule, et nous suivre au plus près, ce qui donne à cette terrible lutte son autenticité.

Q : Comment était-ce de travailler avec Terence Young comme réalisateur ?

MB : il était très direct, mais avait aussi un formidable sens de l’humour, et savait rendre les choses amusantes, même lorsqu’il fallait faire des scènes très sérieuses. Terence état vraiment James Bond : l’homme le plus élégant que j’ai connu.

Martine Beswik dans Opération Tonnerre
Martine Beswick dans Opération Tonnerre

Q : vous avez également travaillé avec Sean Connery sur Opération Tonnerre. Comment était votre relation en coulisses ?

MB : Il y avait cette relation malicieuse entre nous. Un ensemble de taquinements et de clins d’œil. Ca n’avait rien de sexuel. J’ai aussi adoré sa femme Diane Cilento. Elle était formidable. C’était un lien très sympathique qui nous unissait !

: Comment était l’atmosphère sur le plateau de Bons Baisers de Russie ?

MB : C’était vraiment extraordinaire. C’était mon premier gros film, donc je n’avais pas de point de comparaison.   Et puis il y avait un sacré buzz autour du film, de Terence et de tous les acteurs impliqués grâce à Dr. No. C’était vraiment fantastique de faire parti de ce si gros film si tôt. En d’autres termes, j’ai été gatée !

Q : De nombreux fans pense que vous étiez une des silhouette qui dans dans le générique de Dr. No. Est-ce que c’est vrai ?

MB : Non. Je ne sais pas qui a lancé la rumeur. Je n’ai même jamais été près des lieux du tournage. J’ai tenté d’obtenir le rôle d’Honey Rider pour Dr. No, ce qui était ma première grosse audition après mon arrivé à Londres. C’est la que j’ai rencontré Terence et il m’a dit : « Va accumuler un peu plus d’expérience, je te veux dans mon prochain film ». C’est à lui que je le devrais si j’avais dansé dans le film.

source : 007.com

CJB - Commander James Bond

CJB - Commander James Bond

Commander James Bond France (Codename : CJB) vous apporte les nouvelles de part le monde sur notre agent favoris. Actualités en live, traduction, interviews... Aucune nouvelle de 007 n'échappe à son œil acéré.

Une pensée sur “[007.com] A la rencontre de Zora

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.