Les États-Unis en crise : Les méchants de James Bond en profitent

Les Etats-Unis connaissent, depuis le 1er octobre, le shutdown (ou “fermeture”) : l’occasion de découvrir l’exposition de Washington consacrée aux ennemis de Bond. En effet, à cause du refus de certains députés de voter le budget pour 2014 proposé par le gouvernement Obama, 800 000 fonctionnaires sont mis en congé et le pays tourne au ralenti. De nombreuses administrations ont donc fermé leur porte et, parmi celles-ci, plus de 400 musées et parcs nationaux.

Serait-ce un coup des méchants de l’univers de James Bond ?

Silva - Skyfall

Depuis 50ans, les méchants de l’univers de James Bond ont tenté à maintes reprises de dominer le monde et semer la terreur. Les États-Unis et Washington ont souvent été la cible de différentes menaces des ennemis de 007 : Blofeld et Largo projettent leurs missiles nucléaires sur Washington et Miami, Kananga et Sanchez inondent le pays de drogue, Goldfinger veut renverser son équilibre financier en détruisant ses réserves d’or, jusqu’au nouveau roman ‘Solo’ où les ennemis de Bond se dissimulent dans la capitale.

Heureusement, jusqu’ici, aucun d’eux n’est parvenu à ses fins, merci James ! Mais ce pourrait-il que cette fois, les méchants aient réussi un coup de maître ?

À Washington, comme ailleurs, les touristes voulant se cultiver sont obligés de se tourner vers les galeries et les expositions privées. Parmi ceux-ci nous retrouvons l’International Spy Museum. Fondé en 2002, le musée consacré à l’espionnage expose des gadgets ayant appartenu à de véritables espions, mais également des faux.

Depuis l’an dernier, le musée organise une exposition au nom plus qu’explicite : Exquisitely Evil : 50 Years of Bond Villains. Celle-ci retrace un demi-siècle de grands méchants dans l’univers de James Bond, du célèbre Dr No (1962) à Silva (2012).

Exquisitely Evil 1

D’après la BBC, le musée des espions a vu ses entrées augmenter de plus de 30% depuis le shutdown ! Il s’agit donc d’une excellente opération menée, à coup sûr, par les plus grands cerveaux criminels de la franchise !

Durant cette exposition, les visiteurs peuvent admirer divers objets collectors appartenant aux plus grands adversaires de l’espion britannique, tels que : les célèbres dents en acier de Jaws (L’espion qui m’aimait – 1977), le pistolet d’or de Scaramanga (L’homme au pistolet d’or – 1974) ou encore la célèbre scie sous-marine ayant découpé Elliot Carver (Demain ne meurt jamais – 1997), et bien d’autres encore. Le tout est mis à disposition par Eon Productions.

Une vidéo compile des photos de ce que vous pourrez voir lors de cette exposition ci-dessous :

Bond-exhibit

Si vous vous rendez à Washington, n’hésitez pas à visiter ce musée. D’autant plus que vous pourrez également y voir une exposition relatant l’histoire derrière le film de Ben Affleck, Argo.

De quoi patienter jusqu’au prochain James Bond, prévu pour octobre 2015.

Source : adapté de l’article de Première

Gregory Bertrand

Gregory Bertrand

Rédacteur en chef de Commander007.net. Réalisateur de court-métrage et montages en tout genre à ses heures perdues. Il a découvert 007 sous les traits de Timothy Dalton il y a maintenant une dizaine d'années et n'a jamais cessé d'accroître sa collection bondienne depuis. Sa quête ultime s'est récemment achevée avec la découverte du Teaser préventif de "Tuer n'est pas jouer" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.