Des Jamesbonderies à CJB : histoires de blog

Chers visiteurs,

Après avoir hébergé pendant plus d’un mois Commander James Bond France.netne.net sur cette page, l’espace francophone français a maintenant ouvert ses portes à une nouvelle adresse dédiée, à l’abri des fantaisies de son ancien hébergeur.

Au départ de la création de “Des Jamesbonderies… entre autres” le 9 juillet 2008, il y a donc maintenant 5 ans, il s’agissait juste d’une petite page / blog hébergée sur Le Monde. Je l’avais intitulé ainsi, me disant qu’une fois que j’aurais fais le tour du sujet, je pourrais peut-être ouvrir le blog à d’autres thèmes de cinéma. J’avais envie d’y déverser mes considérations sur James Bond qui me passaient par la tête, ne pouvant les exprimer aussi fréquemment que j’en avais envie dans mon entourage (déjà porté à bout par ma bondmania). De fil en aiguille, et n’ayant jamais réussi à faire court, mes petites observations se sont transformées en observations argumentées, puis en longues discussions jamesbondo-théoriques lors de la sortie de Quantum of Solace, avant de se concentrer davantage sur des réflexions sur ce qui fait la construction des films et livres.

C’est surtout avec la sortie de Casino Royale en 2006 que je me suis rendu compte que derrière ma passion pour l’agent secret se trouvait une série de films, qui malgré leur profil grand public, comportait bien plus d’intérêt qu’on ne souhaitait le croire. Le 21e James Bond tourné par Martin Campbell et introduisant Daniel Craig nous a invité, comme nous l’incitait déjà à le faire James Chapman, à prendre James Bond au sérieux. Derrière la figure mythique de l’agent secret jet-setteur se cachait en fait un personnage construit au gré des époques, selon l’ambiance du temps. Cela amenait à devoir constamment réinventer et reconstruire sa figure afin qu’il soit toujours à la pointe de son époque, tout en restant conforme aux canons établis par Ian Fleming et les premiers Bond avec Sean Connery.

Avec l’arrivée de Daniel Craig, 007 est devenu un personnage cinématographique dont la personnalité passe au premier plan de l’intrigue, se mettant sur un pied d’égalité avec les scènes d’actions. On en est alors arrivé à un regain d’intérêt pour cette figure récurrente de nos écrans, qui semblait avoir encore des choses à révéler en tant que héros de films d’actions contemporains. Avec Skyfall, Bond devient aujourd’hui un objet d’analyse cinématographique reconnu à part entière, attirant autant la reconnaissance des critiques que la fidélité renouvelée et exponentielle du grand public. Divertissement et exigence deviennent les maîtres mots d’une saga cinquantenaire, en passant par des expérimentations comme Quantum of Solace et des événements célébrant la saga (comme le 50e anniversaire de la franchise ou le documentaire Everything or nothing) de plus en plus fréquents.

Ma passion quant à elle se renouvelle au fur et à mesure des temps morts et temps forts bondiens, et en fonction du temps libre et de la motivation que je peux y consacrer.

À partir de 2010, je découvre et lis de plus en plus d’ouvrages et de commentaires passionnés et passionnants sur internet qui me donnent envie d’aller plus loin dans l’analyse des jamesbonderies diverses. Je pense alors ouvrir mon blog aux contributions de tout fan ayant envie d’écrire sur l’agent secret et de partager, de façon construite, ses réflexions sur Bond. C’est hélas à ce moment que le forum commander-james-bond.netne.net s’équipe d’un blog qui prend le relais du Club James Bond France et de Jamesbond-fr.com en termes d’actualité en ligne, avec quelques fans dédiés du forum qui décident de s’investir pour partager les nouvelles de la planète bondienne.

Est-ce que je savais, quand j’ai proposé à Commander Bond, 007isbond et Sir Godfrey de donner un coup de main aux publications et au design du site, que j’allais passer plus d’heures, de nuits et de weekend entier à assembler des codes css, php et autres html qu’à vraiment écrire sur James Bond ? Que j’allais devoir me battre davantage avec des hébergeurs sans vergogne que sur des discussions sur qui, de Connery ou de Moore, a le plus vieillit (discussion essentielle sur l’avenir de la saga) ? Probablement pas. Ce n’est cependant qu’une autre façon de vivre sa passion, pas beaucoup plus idiote que la collection de poster sur plaque métallique, la création de Fanart ou la participation à des séminaires bondiens l’autre bout de la France.

M’investir dans l’équipe de CJB m’a permis de m’immerger dans l’actualité bondienne avec des fans plus dédiés que moi. Ça m’a amené à participer à des événements et des marathons James Bond autrement que comme fan isolé, et d’écrire autre chose sur James Bond que des élucubrations décortiquant l’équilibre de la saga. Mais même si je ne publie plus qu’une ou deux analyses ou chroniques par mois, j’ai l’impression de contribuer, au niveau francophone, à ce que j’ai toujours rêver voir : des discussions ouvertes à tous, accessibles et gratuites, afin de faire sortir l’agent 007 à la fois des marchands d’écrans Sony et des “spécialistes” qui se veulent les seules voix autorisées à parler de Bond. Quitte à être, comme on me l’écrivait en 2010Un petit blog qui regorge de métonymies, d’approximations et surtout de grandes tirades à l’emporte-pièces ! […] Bref, un blog pontifiant“, autant le faire avec une équipe de fans tout aussi fous !

Les réflexions les plus intéressantes sur James Bond restent celles des néophytes comme des fans, qui sont les plus sincères et heureuses de partager une passion ou un intérêt. Alors que la date de sortie et le réalisateur de Bond 24 viennent d’être révélées, partager et mettre en commun ces réflexions, nouvelles et informations reste ma première passion… après James Bond entre autres !

Merci pour votre fidélité !

Je tiens à remercier particulièrement les fans et amis rencontrés pour la première fois au Marathon James Bond du Grand Rex en mars dernier, qui m’ont alors dit qu’ils appréciaient particulièrement tel ou tel article que j’avais écris, parfois 3 ans plus tôt. Cette soirée entre fans reste la meilleure raison que j’ai de continuer ce blog !

Des Jamesbonderies... entre autres

Des Jamesbonderies... entre autres

Avant de devenir webmaster du site, Yvain / Ytterbium faisait vivre son blog "Des Jamesbonderies... entre autres". Un monde de chronique et de dossiers plus ou moins pertinents aujourd'hui disponibles sur CJB !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.