Interview de Dame Judi Dench

Dame Judi Dench, alias M, a récemment donné une interview pour le site www.comingsoon.net, dans laquelle elle évoque, bien entendu, sa participation à Skyfall, ses ressentis du tournage, mais aussi son implication à la saga sur le long terme, et l’évolution de son personnage, entre autres… La traduction complète de l’article, ci-dessous. Bonne lecture !

Question. C’est votre septième participation à la saga James Bond, vous égalez ainsi Roger Moore au nombre de films tournés. Aviez-vous encore besoin de lire le script ou votre participation au film était-elle assurée ?
Dame Judi. Non, j’ai juste attendu que l’on me contacte. Mon agent m’a alors lu le script, qui était merveilleux. Et voilà.

Question. Vos nombreuses participations aux films de la saga vous ont-elles permis d’apporter une touche plus personnelle à votre personnage, par rapport à ce que les scénaristes ont pu écrire ?
Dame Judi. Je pense que, comme chaque rôle que vous jouez, vous apportez quelque chose de personnel. Vous savez exactement ce que votre personnage ferait dans telle ou telle circonstance. Je pense en réalité qu’il n’y avait qu’une seule réplique qui sonnait faux pour le personnage, mais c’était sans grande conséquence. En tout cas, les répliques sont très bien écrites, et c’est très excitant quand on vous demande de les déclamer. J’apprécie beaucoup, d’autant plus que mon petit-fils de 15 ans et ses amis adorent ça.

Question. Il y a eu une grande pause après Quantum of Solace à cause de problèmes financier des studios. Pensiez-vous qu’un film de Bond ne reverrait jamais le jour ?
Dame Judi. Oui. Je pensais que nous ne reviendrions jamais.

Question. Qu’avez-vous ressenti lorsqu’on vous a dit “on est de retour et Sam Mendes est à la réalisation” ?
Dame Judi. C’était formidable. C’est un vieil ami, j’avais travaillé avec lui au théâtre dans “The Cherry Orchard”. Il était beaucoup plus strict à l’époque je trouve. (Rires)

Question. Y aura t-il dans Skyfall des références aux autres films de la saga ?
Dame Judi. Non, c’est une histoire totalement nouvelle.

Question. Comment décririez-vous la relation entre 007 et M dans ce film ?
Dame Judi. M sera beaucoup plus impliquée dans ce film que dans les précédents. La relation avec Bond sera donc étoffée, que ce soit au niveau des sentiments ou à propos du passé.

Question. Le film sera donc assez centré sur M, pouvez-vous nous en dire un petit peu plus ?
Dame Judi. Non non non, je ne peux pas. Il y a encore beaucoup de répliques à apprendre, beaucoup de jours de tournage, beaucoup de travail encore avec Daniel (Craig), Javier (Bardem) et Rory (Kinnear), et c’est très amusant car il est le filleul de mon mari. Je le connais donc depuis qu’il est tout petit. Notre relation dans le film va donc être assez réaliste.

Question. Avez-vous découvert de nouvelles choses de votre personnage, des choses que vous ignoriez auparavant ?
Dame Judi. Oui, quelques unes. (Elle rit)

Question. Il semble que M aura des ennuis dans Skyfall. Pouvez-vous nous dire de quel(s) type(s) d’ennuis il s’agira ?
Dame Judi. Non. Je ne peux rien vous dire.

Question. Dans les films précédents, les relations entre M et les méchants étaient peu approfondies. En sera t-il autrement dans Skyfall ?
Dame Judi. C’est beaucoup plus excitant pour moi, notamment grâce à Javier Bardem.

Question. Nous n’avons jamais vu M au coeur de l’action, nous ne l’avons jamais vu non plus utilise des armes. A t-elle un talent particulier que nous n’avons jamais vu ?
Dame Judi. Je suppose qu’elle ne serait pas à la tête du MI6 si elle était incapable d’utiliser une arme.

Question. C’est le cinquantième anniversaire de la saga cette année. Avez-vous toujours été fan des films de James Bond ?
Dame Judi. La saga Bond est iconique. On attend toujours le prochain James Bond, et on va toujours le voir au cinéma. C’était mon cas, il y a des années de cela maintenant. Mon mari est également un fan de la saga, et il était très excité d’être marié à une “Bond girl”. D’autant plus que M n’avait jamais été un personnage féminin. Beaucoup de gens ont dit que c’était l’influence de Dame Stella Rimington, qui a dirigé le MI5, mais je pense que le script était déjà écrit avant son arrivée. Je vais la rencontrer pour la première fois prochainement, je suis très excitée. J’aurai beaucoup choses à lui dire. Elle va me donner des conseils, mais c’est un peu tard maintenant.

Question. Cela vous servira pour le prochain film.
Dame Judi. Qui sait ?

Question. Quels sont les avantages à être “une” M ?
Dame Judi. Cela donne une autre approche au personnage de Bond. Ce n’est plus un homme qui lui donne des ordres, c’est une femme. Des contraintes supplémentaires apparaissent.

Question. Diriez-vous que Silva (le personnage de Javier Bardem) est un bon ennemi pour Bond ?
Dame Judi. Regardez Javier Bardem, il est terrible. (Rires)

Question. Vous avez joué avec Pierce Brosnan et Daniel Craig. Quels sont les points communs et les différences entre ses deux Bond ?
Dame Judi. Ils sont tous les deux Bond, mais il y a des sacrées différences. Daniel est plus un Bond du présent, mais tous les deux font preuve d’auto-dérision, ce qui est très important. Bien plus important que de dire quelque chose d’outrageux et de paraître relaxé ensuite. Ce flegme britannique qu’ils peuvent simuler à tout moment.

Question. Comment comprenez-vous le changement de Pierce à Daniel ? Normalement, quand un nouveau Bond arrive, tout le monde fait comme ci c’était le même personnage et tout continue.
Dame Judi. D’une certaine manière, c’est ce doit arriver, mais tout est subjectif. Imaginons que l’on joue Hamlet ce soir. Je joue Gertrude, et vous (elle montre un journaliste du doigt) Hamlet. On jouerait ainsi la pièce d’une certaine manière, mais si vous (elle montre un autre journaliste) jouez Hamlet demain, même avec la même mise en scène, ce serait différent. Tout le monde joue à sa manière. C’est la même chose pour James Bond. Si Pierce et Daniel disent la même chose, ma réaction serait néanmoins différente en fonction de qui j’aurais en face de moi.

Question. Mais pour Goldeneye, vous étiez la nouvelle M.
Dame Judi. Il était le nouveau Bond.

Question. Vous considérez Bond comme s’il était toujours le même personnage. Mais dans Casino Royale, vous étiez la même M, Daniel était le nouveau Bond, et la dynamique était différente.
Dame Judi. C’est exact. C’est plus une question d’écriture. J’ai simplement considéré que j’avais en face de moi quelqu’un de plus prétentieux, et de plus jeune.

Question. Qu’a apporté Daniel Craig au personnage selon vous ?
Dame Judi. Je ne sais pas. Il le joue à sa manière. Il est un Bond d’aujourd’hui. Mais c’est difficile pour moi car j’ai joué avec les deux acteurs, et bien qu’ils soient très différents, ils ont tous les deux très bien endossé le costume. Ce n’est pas évident je pense. Une fois que vous faites ça, on vous appelle James Bond jusqu’à la fin de votre vie.

Question. Vous avez déclaré que vous être une vieille connaissance de Sam Mendes. Il est aussi le sixième réalisateur avec qui vous travaillez sur un James Bond. En quoi est-il différent des autres ?
Dame Judi. Ils sont tous différents, mais la vraie différence est que je connais Sam depuis longtemps. Il est très calme, très déterminé, prêt à faire de nombreuses prises pour être sûr d’avoir ce qu’il veut.

Question. Comment décrieriez-vous votre productrice, Barbara Broccoli ?
Dame Judi. Elle est une amie, c’est difficile de répondre. Elle et Michael (Wilson) sont toujours là. Ils sont très ouverts. Ce ne sont pas des personnes qui s’assoient dans un coin et que vous ne voyez jamais.

Question. Est-ce que M est un rôle plus facile à jouer que du Shakespeare ?
Dame Judi. Pas plus facile, pas plus facile que d’apprendre par coeur des longs discours en pentamètre iambique. C’est juste différent.

Question. Qu’aimez-vous chez M ?
Dame Judi. Ce n’est pas une question d’aimer ou de ne pas aimer. Je ne fais jamais ça avec mes personnages, car il y a trop de choses à apprécier et trop de choses à décrier. J’aime le challenge, le challenge de jouer. Ce que j’aime c’est l’effet que ça produit sur mon petit-fils et ses amis.

Source : http://www.comingsoon.net/

Commander Bond

Commander Bond

Fondateur de Commander James Bond