Une performance (alternative ?)

Ça a été un vrai plaisir de découvrir le dernier album de Dame Shirley Bassey. À 73 ans, l’interprète des chansons titres de Goldfinger, Moonraker et Diamonds Are Forever a toujours une voix formidable, mélodieuse, comme on n’en entend plus aujourd’hui. Certes, on pourra dire que les paroles des chansons qu’on lui a écrites sont parfois répétitives, ou que la musique n’a rien de novatrice. Cependant, la puissance de la voix suffit pour enchanter les 11 titres du CD, et permettre de savourer quelqu’un qui sait chanter “à l’ancienne”, mais tout en restant résolument moderne. Le qualificatif de Diva va comme un gant à la chanteuse britanique.

On retiendra parmi les chansons titres quelques une comme Almost There, The Girl From Tiger Bay, et surtout Performance Of My Life. L’intensité avec laquelle sont chantées ces chansons est fabuleuse.

Dans cet album, on trouvera aussi un titre étrange : “No good About Goodbye”, composé par David Arnold. Un vrai plaisir à écouter, cette chanson aux tonalités bondiennes, rappelle le temps béni où Shirley Bassey interprétait les chansons du générique, avec ici une modernité qui s’adapterait très bien aux films actuels. Ce qui est surtout marquant dans cette chanson, ce sont les notes d’ouverture du thème de Casino Royale associé à Vesper. Ces notes ponctuent toute la chanson, et si on l’associe aux paroles, parlant de consolation (solace en anglais) et de séparation, on l’imagine sans problème utilisée comme chanson titre du générique de Quantum of Solace, dans un registre autre que la composition de Jack White.

Évidemment, David Arnold a démenti le fait que cette chanson puisse être une alternative prévue par lui pour le film, et qui aurait été compromis par le fait que Jack White ait composé lui même la chanson du générique. N’empêche que pour tout James Bond Fan qui a encore du mal à digérer la mort de Vesper, cette chanson rappelle les chansons classiques, mélodieuses, très orchestrées de l’âge d’or de la période bondienne.

Mieux encore, en imaginant que cette chanson ait été utilisée pour le dernier film, cela aurait permis d’intégrer le Bond de Craig dans la lignée des anciens films de 007, et aurait sans doute réconcilié les fans qui râlent contre le titre du duo (que je trouve pour ma part pas si mal). Tel n’aura pourtant pas été la destinée de cette chanson, et c’est peut-être mieux si l’on pense au caractère vraiment particulier du 22e film de la saga.

En attendant, les fans peuvent toujours rêver à l’histoire d’une chanson contrariée, mais destinée à accompagner le deuil que Bond se fait de Vesper. La voix de D.S.B. continue de résonner dans toutes les têtes !

No Good About Good Bye

Des Jamesbonderies... entre autres

Des Jamesbonderies... entre autres

Avant de devenir webmaster du site, Yvain / Ytterbium faisait vivre son blog "Des Jamesbonderies... entre autres". Un monde de chronique et de dossiers plus ou moins pertinents aujourd'hui disponibles sur CJB !