Tuer sans compter…

deathLes fans ont l’art de s’intéresser à des choses totalement futiles, auxquelles aucun esprit sain n’aurait songé. Il y a donc des fous qui s’amusent à compter le nombre de meurtres perpétrés par 007 au cours des films, et certains encore qui se rendent compte qu’il ne servait à rien de compter, puisqu’un autre site s’y était déjà amusé. C’est donc après m’en être rendu compte que je me suis dis qu’il fallait au moins faire quelque chose de ces chiffres. Voici donc la première (en tout cas, je l’espère) étude statistique sur les meurtres de Bond.

Le nombre de meurtres calculé sur le site MI6.co.uk diverge de celui que j’ai trouvé. Les films vont vite, et il n’est pas évident de savoir si les macchabées sont correctement refroidis (Commanderbond.net s’y est aussi essayé). On ne compte bien évidemment que les morts qui résultent directement de Bond, celles visibles à l’écran et non les explosions finales, ou les coups de points innombrables qui ont dut mener à pas mal de traumatismes crâniens.

Nombre de personnages tués par Bond, par films
Nombre de personnages tués par Bond, par films

La moyenne de ces deux séries de chiffres nous donne donc les résultats moyens suivants :

  1. Dr No : 7
  2. Bons Baisers de Russie : 19
  3. Goldfinger : 9,5
  4. Opération Tonnerre : 19
  5. On ne vit que deux fois : 20
  6. Au service secret de sa majesté : 6,5
  7. Les Diamants sont éternels : 7,5
  8. Vivre et laisser mourir : 6,5
  9. L’homme au pistolet d’or : 1
  10. L’espion qui m’aimait : 15,5
  11. Moonraker : 15
  12. Rien que pour vos yeux : 13
  13. Octopussy : 14
  14. Jamais plus Jamais : 4
  15. Dangereusement vôtre : 5,5
  16. Tuer n’est pas jouer : 2
  17. Permis de tuer : 12
  18. Goldeneye : 19,5
  19. Demain ne meurt jamais : 28
  20. Le monde ne suffit pas : 18
  21. Meurs un autre jour : 23,5
  22. Casino Royale : 11,5
  23. Quantum of Solace : 15

On se rend compte au final, que Bond ne tue pas tant de personnes que ça au regard du nombre de balles tirées, du nombre d’explosions et de coups de poings distribués. On peut même voir que la plupart des morts se produisent dans les grosses batailles finales, et que le taux de mortalité des adversaires de Bond au cours de la mission reste modéré (Bond n’étant pas le Terminator qu’on pourrait croire).

On arrive tout de même à un total de 293 morts en 23 films (Jamais plus Jamais compris). Cela revient à une moyenne de 12,74 meurtres par films. Le nombre maximal étant détenu par la tuerie de Demain ne meurt jamais, et le nombre minimal étant décerné à l’homme au pistolet d’or (le personnage éponyme étant la seule victime du Walther PPK). On s’aperçoit aussi que c’est par période que la propension à tuer de Bond augmente ou diminue.

Si l’on s’intéresse maintenant au score par acteur, on obtient les résultats suivants :

Mais évidemment, le nombre de films aide à booster ce score. On remarquera quand même qu’en 4 films, Brosnan a dépassé le score de Sean Connery obtenu en 7 films. Le grand écart est opéré par Roger Moore qui a pu passer de 1 mort (TMWTGG) à 17 (l’espion qui m’aimait), et ce en l’espace d’un film. On peut mettre ça sur le compte des habitudes de l’époque. On ramenant le nombre de morts total de chaque acteur, au nombre de film dans lequel il a joué. on arrive à ce résultat qui est plus parlant sur les habitudes des interprètes :

On voit donc que si Brosnan détient toujours la moyenne de victime la plus haute (22,25), celle qui suit n’est autre que celle de Daniel Craig (13). M n’a donc pas tord quand elle lui dit qu’il risque de battre le record de cadavres. Connery n’est pas loin derrière (12,29), et Lazenby et Dalton sont de même envergure (7).

Tout cela pour conclure que… que en fait pas grand chose en fait. La qualité prime sur la quantité, et après tout, c’est le job de 007 de tuer. Reste que d’un point de vue statistique, il y a un personnage qui trouble les estimations :

samedi

Lire plus bas le commentaire de Dexter qui analyse cette propension à tuer de Bond  par film.

Des Jamesbonderies... entre autres

Des Jamesbonderies... entre autres

Avant de devenir webmaster du site, Yvain / Ytterbium faisait vivre son blog "Des Jamesbonderies... entre autres". Un monde de chronique et de dossiers plus ou moins pertinents aujourd'hui disponibles sur CJB !

20 pensées sur “Tuer sans compter…

  • 17 août 2009 à 16 h 50 min
    Permalink

    Euuuh, soit il manque quelque chose à votre conclusion sur le “fameux personnage qui trouble les estimations” …
    soit le screenshot avec un black maquillé doit nous évoquer quelque chose d’évident et de subtil mais là c’est raté …de quoi voulez vous parler cher Ytterbium ???? Eon production ? des Broccoli ? les américains ? Enfin dites le nous clairement…
    En fait contrairement à vous, je pense que le nombre de tués révéle pas mal de chose, cela traduit le fait que le Bond-film oscille entre 2 tendances avec des nombres de tués ” typique” …entre film d’action ( actioner musclé ou hypermusclé type Schwarzy de la grande époque avec des pluies de cadavres à chaque apparition du héros ) et film d’espionnage encore dit ” à suspens” ( donc à ambiance discrête et feutrée type ” le rideau de fer ou forcément on ne doit pas suivre à la trace le héros qui doit éviter d’ empiler les cadavres derrière lui ) .
    On voit à ce titre que le parti pris de l’ère Brosnan était le ” Kolossal Spectacle” avec le budget ad hoc et le nombre de morts correspondant .Ce qui correspond à une main assez lourde pour relancer la machinerie BOND auprès du public ( Schwarzy a toujours eu plus de succés que David Lynch quoiqu’on en dise … ) .
    On note aussi que le coté ” cup of tea” amené par Roger Moore et le coté ” infiltration ” emmené par Dalton se traduit par un nombre de morts bien moindre, et donc une volonté des producteurs de faire quelque chose de “différent ” ,de moins viril aprés le passage poilu de notre Sean bien aimé ….mais bon ils se sont bien plantés..
    Devant l’échec et la déchéance progressive de la franchise Bond au cours de l’ère Moore et Dalton, l’arrivée du pourtant trés minet Brosnan s’est fait à coup de Schrapnel et de grenades à fragmentation dans la face pour bien rameuter les fans ….Comme quoi la violence d’un Bond et le succés au box office sont bel et bien liés même si l’un peut aller sans l’autre pour d’autres genres de films.

    Et on constate qu’en seulement 2 films d’appel ( donc servant à planter un Bond qui pour l’instant reste en devenir ), Craig tape trés trés fort et traduit bien la volonté des producteurs actuels de pas faire dans la dentelle .

    Enfin, on peut faire un parallèle entre le nombre de tués et l’importance ( la grandiloquence ? )du péril du Bond ( le pitch quoi ).
    Même si en apparence il ne devrait pas y avoir un lien entre la taille de la menace et le nombre d’ennemis tués par Bond ( et non pas par la menace ), on peut quand meme y trouver une certaine logique :
    – si dans l’homme au pistoler d’or , la menace la plus grave pése finalement uniquement sur Bond et pas sur le monde, il est logique qu’il n’y ait qu’un seul mort, et à l’opposé quand on est un fou mégalo disposant comme dans DAD d’un satellite meurtrier, notre espion préféré fait une véritable hécatombe.
    Le pourtant vieux ” opération tonnerre” et ses armes atomiques se traduit par un nombre de mort quasiment du triple plus élévé que le pourtant fabuleux Goldfinger et son trafic d’or et son attaque de banque de la même époque! idem pour le péril venu de l’espace d’On ne Vit que 2 fois…
    Pour les films plus récents, un fou dirigeant Véolia et piquant l’eau du monde entier ( QoS ) fait forcement plus de morts de la part de Bond qu’un banquier en costume sombre ( C.R )venu jouer aux cartes avec des amis .
    Quand au meilleur exemple, il revient à TND qui illustre bien que la plume est plus forte que l’épée et Bond le prouve en tuant plus que dans tous les autres films et périls quelqu’ils soient ( satellites,armes atomiques, fous en tous genres, tueurs etc )

    Donc la tendance ne devrait pas s’inverser pour le prochain Bond et les cadavres devraient continuer à pleuvoir de plus belle sur notre écran préféré .UN pronostic pour le prochain ? Personnellement je dirais : 20 morts dans le prochain Bond .

    Répondre
  • 18 août 2009 à 4 h 55 min
    Permalink

    ” Screen shot avec un Black maquillé ” …
    Euh…Le Baron Samedi grimaçant en toute fin de ‘ Live And Let Die ‘ en prend un bon coup dans les incisives , là …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 11 h 29 min
    Permalink

    ben je ne vois toujours pas ce qu’il vient faire dans la conclusion, en plus je visais ses gencives, pas trop ses incisives …la magie noire hein..ça se soigne toujours à coup de desert eagle dans la mouille ( ben non le Walter PPK c’est trop petit ). UNe idée Smiert Pro ?

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 18 août 2009 à 17 h 16 min
    Permalink

    Moi je vois l’utilisation de cette image d’un gars qui se fend la poire comme une ultime pirouette de l’auteur du dossier ( pas trop sérieux en lui-même , quoique fort intêressant ! ) …

    Eh oui, il s’avère que ce cher Ytterbium semble doué d’un redoutable sens de l’humour …

    Répondre
  • 23 août 2009 à 18 h 04 min
    Permalink

    …qui tombe parfois à l’eau comme c’est le cas ici.
    Tenir et conclure un article sur le nombre de morts dans un James Bond est assez périlleux vu l’importance de son utilité (^^), et le baron Samedi qui est mort mais qui finalement ne l’est pas me semblait une bonne porte de sortie (et qui évite d’avouer la futilité de comptage de morts).
    Même s’il est vrai qu’un coup de Walther dans la gueule simplifie les choses.

    En tout cas, merci à Dexter d’avoir fait une petite analyse des chiffres et de ce que ça reflète des évolutions de l’époque. Ça complète efficacement les statistiques.

    Une autre chose qui mérite d’être remarquée, c’est que les derniers films avec Moore présentent beaucoup d’explosions, mais 007 ne fait pas trop de morts malgré les assauts des repères des méchants.
    Les combats finaux sont souvent mis sous forme de combats entre les forces du bien et celles du mal où Bond ne se mouille pas beaucoup (sans oublier la violence édulcorée à coup de pistoles Lasers, ou des clowns d’Octopussy qui tapent les méchants indiens enturbannés). On est loin de Tomorrow never dies où Bond tue un par un toutes les sentinelles du bateau.

    Répondre
  • 23 août 2009 à 23 h 30 min
    Permalink

    Merci Herr Ytterbium pour cette réponse ^^, désolé de ne pas avoir été aussi subtile pour cette conclusion, hem ..d’ailleurs vous avez tout à fait raison de souligner un élément salvateur des nouveaux Bond et qui explique sans doute le choix de Craig dans le role de BOnd : la violence est directe et brute ! Bond cogne dur , il ne tue pas avec un gadget ou un laser “ou un phaser “, ça fait mal là ou il passe et là ou un Pierce Brosnan n’impressionnait guére par son “punch de top modèle efféminé “, Craig gagne en crédibilité et en efficacité par sa tronche de tueur décidé et ses muscles de machine de guerre, a tel point qu’il faut reconnaitre que pour l’instant, la différence entre le méchant et Bond est minime sur ce plan et on a parfois envie de dire ” euuuh James stop la violence avec les méchants hein, ils ont aussi une famille … ^^ “

    Répondre
  • 24 août 2009 à 10 h 17 min
    Permalink

    C’est vrai que là où tout les autres Bond donnaient des coups de poings magiques qui éliminaient le méchant, ils sont moins présents avec Craig qui préfère des méthodes plus expéditives. À l’exemple du garde de Gettler qui monte la garde dans CR, qui au lieu de se faire assommer comme d’habitude se prend une balle. Fini le joyeux temps où les sous-fifres avaient le droit d’être endormis par un geste magique. J’ai même mal pour “l’ami” à moto de bond qui se prend un méchant coup de pied.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.