Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Discutez ici de l'avenir de la saga
Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Sir Godfrey » 03 mai 2016, 17:28

Quanthum a écrit :
Sir Godfrey a écrit :En ayant vu la prestation de Scott dans SPECTRE et dans Sherlock, je met vraiment en doute le fait qu'il aurait pu faire un bon Blofeld. Il a un phrasé et un style de jeu que je trouve, personnellement, insupportables.
Et je n'imagine pas un seul instant le génie du crime qu'est Ernst corresponde à cela.
Pour le coup, je préfère encore Waltz.


Scott aurait joué Blofeld de la même façon qu'il joue Moriarty. Un méchant dérangé et inquiétant par son côté dingue et imprévisible, proche de Savalas à mon avis


Scott et Savalas sont incomparables.
Si Scott avait interprété Blofeld dans la même veine que Moriarty, ça aurait complètement dénaturé l'idée qu'on se fait du personnage. Il me fait davantage penser à un grand gamin frustré auquel on lui a toujours refusé sa sucette plutôt qu'au génie du crime.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Quanthum » 03 mai 2016, 20:50

Mmmh pour le coup je ne suis pas très d'accord avec toi. Moriarty, enfin Scott c'est surtout un esprit génial qui s'ennuie et qui veut s'amuser et jouer avec Sherlock (comme un Joker le ferait avec Batman). Je parlais de Savalas car c'était peut etre le moins "posé" des Blofeld que l'on a pu voir ^^
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Sir Godfrey » 04 mai 2016, 09:37

Ya pas de doute, Savalas est le moins posé mais c'est un bon équilibre.
Tu as raison concernant Moriarty dans la série mais je t'avoue que j'en ai un peu assez de la "jokerisation" des méchants. Ils n'ont aucun but et veulent s'amuser avec le héros en étant totalement imprévisible. Ça rend bien sur le papier mais ça devient lourd au bout d'un moment et surtout, c'est assez paresseux artistiquement : pas besoin de se creuser la tête pour connaître les motivations du personnage, on dit juste qu'il est fou et ça justifie tout et n'importe quoi dans ses actes.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Valentin » 04 mai 2016, 12:13

Sir Godfrey a écrit :Ça rend bien sur le papier mais ça devient lourd au bout d'un moment et surtout, c'est assez paresseux artistiquement : pas besoin de se creuser la tête pour connaître les motivations du personnage, on dit juste qu'il est fou et ça justifie tout et n'importe quoi dans ses actes.


Ça se retrouve dans le développement de Lex Luthor dans Batman v Superman. D'ailleurs je trouve que les "méchants" inspirés du Joker suivent plus ou moins le même schéma, à savoir qu'ils sont présentés comme dingues pour rendre crédible leur façon d'être, leur motifs et leur plans. C'est assez remarquable pour Silva je trouve. Il y aurait eu moyen de traiter sa vengeance de façon moins tarabiscotée que dans le film.
Ce qui est marquant c'est que ce n'était pas le cas du Joker du Chevalier Noir : le centre du personnage était justement qu'il n'avait pas d'objectif. Donc c'est assez intéressant de voir cqu'un personnage créé pour déstabiliser la vision habituelle du "méchant" a été si rapidement déformé pour devenir un quasi-archétype de méchant au cinéma.

Je pense que ce serait une bonne chose que les adversaires de Bond des prochains films de la série n'empruntent pas ce chemin.

(Pour en revenir à Luthor et sa filiation avec le Joker, c'est assez drôle de lire certains avis sur le film. Il y a des fans qui diront "arrêtez de dire qu'ils se ressemblent, ce sont des persos totalement différents", et qui répondent à la question "pourquoi il lâche doomsday en n'ayant aucune assurance de pouvoir le contrôler?" en disant que Luthor est comme le Joker, que ce qu'il veut c'est de tout voir brûler.)
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Quanthum » 09 mai 2016, 19:21

Je pense clairement que Silva si il n'avait pas été aussi exubérant, n'aurait pas eu le même impact. Sincèrement, peu de méchants de James Bond me marquent, mais quand ils me marquent c'est qu'ils arrivent à me faire peur, à être menaçants ou à être impressionnants. Silva avec le Blofeld de Savalas, Eliott Carver et Alec Traveylan font partis de ces méchants que j'aime beaucoup.

Rien que la scène d'intro de Silva. Il est vraiment flippant, et très charismatique
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Valentin » 07 sept. 2016, 15:13

En cherchant à droite à gauche sur le net, je suis tombé sur cette page wikipédia, sur les motifs récurrents dans la série.
https://en.wikipedia.org/wiki/Motifs_in ... ilm_series

On découvre que des gens ont écrit des thèses sur James Bond, et sur les méchantsen particulier, il y en a un qui dit que les trois seuls méchants importants sont Dr. No, Blofeld et Goldfinger, et un autre qui fait une généalogie des méchants.

J'ai un peu de mal à suivre les deux. Déjà restreindre tous les méchants à 3 des tout premiers me semble légèrement réducteur. L'approche généalogique me semble plus intéressante, mais qualifier Eliott Carver de premier "mégalomane moderne" est flou, je ne vois pas ce que Goldfinger ou Stormberg ont à lui envier. De même pour Trevelyan, encore si il avait encore été méchant et un agent du MI6 d'accord, mais là c'est une caractéristique que je ne trouve pas vraiment marquante au point d'en faire une catégorie à part. Puis ne pas mettre dans une généalogie des méchant le Dr. No, ce n'est pas kulturny. Sinon l'approche est intéressante. Si je devais l'améliorer, je procéderai de la sorte :

-Goldfinger est le méchant archétypal, clairement identifié comme l'adversaire de Bond dès le départ. Il agit de son propre chef, il cherche à réaliser un plan et dirige une organisation à cette fin. Bond fait échouer son plan, et il meurt à la fin du film. Je dit que c'est l'archétype, parce que c'est celui qui revient le plus souvent (si on compte, ça donne Goldfinger, Katanga, Stormberg, Drax, Orlov, Zorin, Trevelyan, Carver, Graves, Silva)
-Dr. No est la première variation, assez légère, identique en tous points à Goldfinger, mais il agit sous les ordres quelqu'un d'autre.
-Blofeld : récurrent, la némésis de Bond. La version de 2015 rajoute le fait qu'il veuille directement nuire à Bond, ce que aucun autre méchant ne fait.
-Scaramanga : Il n'a pas d'organisation.
-Kristatos : le premier traître. King en est encore une sous-catégorie, vu que c'est en plus une Bond Girl qui finalement est la méchante principale.
-Sanchez : ne cherche pas à réaliser un plan (il a déjà son empire constitué, même si il cherche à lier un partenariat avec les Japonais, puis l'intrigue tourner autour de le tuer, pas de l'empêcher de s'étendre).

Ça peut être intéressant d'y réfléchir pour essayer de créer des bons méchants pour la suite !
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Ytterbium » 19 sept. 2016, 18:54

Je suis d'accord avec toi.
Plus bas dans la page wikipedia, il y a justement une liste avec les vilains qui changent de ce qu'on voit d'habitude :

Francisco Scaramanga (1974)—Premier méchant indépendant et en solo
Aristotle Kristatos (1981)— Le premier méchant - traitre
Franz Sanchez (1989)— Le premier méchant établi comme méchant et qui n'a pas une face respectable
Alec Trevelyan (1995)— Le premier méchant issu du MI6
Elliot Carver (1997)—Le premier méchant moderne (par rapport aux technologies, etc)
Elektra King (1999)—la première méchante principale.

ensuite, je ne trouve pas bête la typologie avec les 3 types de méchants, même si le problème avec des archétypes, c'est qu'ils ne sont jamais totalement purs, et que chaque méchant oscille toujours entre différents pôles, surtout avec le temps qui évoluent et de nouveau type de motivation/façon de dominer le monde.

Le plus simple, c'est les stéréotypes de méchant qu'on a hérité de James Bond, c'est à dire :
- les méchants dominateurs type Blofeld qui veulent dominer le monde
- les méchants mercenaires qui veulent juste se faire des thunes par des actions néfastes (Goldfinger & Co)
- les méchants terroristes qui veulent juste semer le chaos pour des raisons personnelles ou de vengeance.

C'est encore eut-être ce qui fonctionne le mieux, avec les méchants "économiques" comme Sanchez et Kananga qui oscillent entre les deux premières catégories (entre monopole et mercenaire).


(et d'ailleurs, dsl de pas être plus présent sur le forum et d'avoir pas refait le design du site. Avec les réseaux sociaux et mes autres projets, je me connecte que très rarement hélas).

Hilary Bray
Nouveau CJBiste
Nouveau CJBiste
Messages : 8
Enregistré le : 18 sept. 2016, 22:21

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Hilary Bray » 20 sept. 2016, 11:11

On pourrait rajouter à ces catégories les villains "idéologues", qui veulent dominer le monde pas pour le pouvoir ou l'argent, mais pour leur idéal de société.
On pensera notamment à Hugo Drax et Karl Stromberg, dont l'idéal de société se situe en outer space pour l'un, et sous l'eau pour l'autre, avec évidemment une race humaine supérieure.

Pour ce qui est de la déclaration de Glenn Yeffeth, je suis évidemment en désaccord, et trouve son propos réducteur.
Mais il est clair qu'au yeux du public (pas pour les fans ou les connaisseurs, mais pour le large public), les seuls méchants retenus dans la culture populaires sont en effet, Blofeld, Dr NO, et Goldfinger (avec peut-être une exception pour Requin).

Avatar de l’utilisateur
Valentin
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 122
Enregistré le : 05 nov. 2011, 22:49

Re: Les méchants - écriture, acteurs, plans...

Messagepar Valentin » 24 sept. 2016, 22:41

Je n'avais effectivement pas pensé à l'idéologie, c'est un point intéressant. En fait, dans ma "généalogie", je n'ai pas du tout pris en compte les motivations des méchants.

On va corriger ça de suite, et il n'y a même pas besoin d'aller très loin! Il suffit de regarder le guide de recrutement d'agents de l'OSS :
https://www.cia.gov/library/center-for- ... ASCALS.pdf

Anciennement, ça se basait sur la grille MICE (pour Money, Ideology, Coercion/Compromise et Ego/Excitement), et si ça a évolué pour prendre en compte le fait que les humains sont plus compliqués, ça tient toujours pour décrire les motivations des méchants de Bond (ce ne sont pas des humains :) ). Enfin, sauf le C vu qu'il agissent tous de leur propre volonté (sauf si on considère Vesper faisant partie des méchants). Money est sur-représenté dans la série, Ideology a des bons champions, mais le Ego Excitment...allez, on peut y ranger Silva (tuer M), Blofeld(2015) (détruire Bond) et Blofled(1969) (se faire reconnaître Comte de Bleuchamp) dedans, et le Blofeld du roman On ne vit que deux fois.

Et pou finir, je suis d'accord avec vous, ce n'est pas facile d'avoir un regard détaché sur 007 quand on est soi-même fan, mais que l'on peut s'en approcher en regardant les méchant des pastiches et autres dérivées de Bond. Et là, l'approche de Yeffeth est justifiée. Mais quand il s'agit de créer un méchant pour Bond, je pense qu'il vaut mieux éviter de copier ce qui ont copié Bond.
top 007 : Thunderball, On Her Majesty's Secret Service, For your Eyes Only, Licence to Kill, The World is not Enough, Casino Royale, Quantum of Solace


Retourner vers « Bond 26 et au-delà »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité