SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Tout sur le nouveau James Bond (actuellement en salles)
Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Sir Godfrey » 12 nov. 2015, 11:17

Deuxième visionnage de SPECTRE. Je maintiens ma note de 8/10. J'ai continué à être déçu par certaines choses mais d'autres m'ont énormément plu.

Je vais directement préciser ce qui mérite d'être relevé :

-Je commence à aimer le personnage de Ben Whishaw. Il me fait beaucoup penser à Benji dans MI mais Q a ce petit truc en plus. SPECTRE le montre très professionnel, inventif et souvent enfermé dans son labo (tout seul, j'aime bien l'idée) à bricoler ces trucs. Je dois avouer que je n'étais pas spécialement partant du retour des gadgets dans SPECTRE (ceux de SKYFALL me suffisaient largement) mais ça passe plutôt bien avec le personnage de Whishaw. J'ai remarqué également qu'il adoptait les mêmes mimiques que Desmond Llewelyn, sa manière de poser ses mains sur ses hanches par frustration.
Juste deux points qui m'ont un peu dérangé : la réplique sur son emprunt immobilier avec les deux chats qu'il doit nourrir, c'est n'importe quoi et sa phobie présumée de prendre l'avion (dans SF) alors qu'il n'a pas vraiment peur du téléphérique (et j'imagine de prendre l'avion pour aller en Autriche de Londres en si peu de temps...)

-Ralph Fiennes n'a pas été gâté. Ce film devait être celui dans lequel il allait prouver au monde qu'il est un acteur sérieux pour remplacer l'incroyable Judi Dench qui n'avait qu'à nous fixer dans les yeux pour imposer son autorité. Dans SP, M se fait un peu tabasser de partout à cause essentiellement du programme de Denbigh. S'ajoute à cela le recadrage de son personnel qui agit un peu comme Bond le leur demande. Finalement on a un peu l'impression que Fiennes n'est pas à la hauteur de diriger le MI-6. Il manque de charisme je trouve. Même Judi Dench qui était dans les embrouilles jusqu'au cou dans SKYFALL avait réussi à garder cette dignité et ce tempérament qui, je crois, sont propres à un chef des services secrets.

-J'étais assez enthousiaste par rapport au générique la première fois. Ça passe beaucoup moins la deuxième. Les plans s'enchaînent sans vraiment de lien entre eux, Kleinman m'a beaucoup moins impressionné que d'habitude.

-Concernant Waltz c'est un peu une synthèse de ce qui a été dit. Le personnage est mauvais, mal écrit, mal revelé, mal utilisé avec des répliques assez moyennes parfois. Et comme Olricc, je ne suis pas sûr que faire de Blofeld le frère adoptif de Bond eut été nécessaire. Néanmoins, je reconnais que Waltz a essayé de faire ce qu'il pouvait dedans et je ne lui en veux pas du tout. Si son personnage devait revenir, il faut à tout prix le faire revenir avec un scénario béton pour effacer un peu ce qu'on a vu de lui dans SPECTRE.

-J'avais été sévère au sujet de la musique. Elle passe beaucoup beaucoup mieux avec les images. J'ai eu le regret de constater qu'il manquait beaucoup de pistes sur le CD (comme pour SKYFALL). J'espère qu'on aura une version étendue ici

-Daniel Craig joue bien. C'est un acteur du tonnerre. Mais j'ai vraiment l'impression qu'il commence à s'ennuyer à jouer Bond. Je l'ai tout de même trouvé assez formidable dans la scène de torture, dommage qu'elle eut été balayée d'un coup par un moment de super-héroisme en deux minutes chrono. Comment expliquer qu'après avoir subi ça, le mec arrive à shooter d'une balle des mecs à 400 mètres ?

-L'histoire entre Bond et Madeline m'a plutôt convaincu (sous réserve de se balayer de la tête Vesper). Petite réserve sur la fin du film mais qui est assez osée donc pourquoi pas ?

-Les gags. Yen a beaucoup dans ce film plus ou moins subtils. Je les mets dans un même panier et je fous tout ça à la poubelle. D'abord parce que ça ne me fait pas rire et ensuite parce qu'il existe des Marvel si on veut se fendre la poire devant des blockbusters. Je suis pour l'humour dans un Bond, lorsque Sean abat Dent après que celui-ci vide son chargeur, ou quand Dalton balance son "problem eliminator". Brefs, les gags qui ne font pas rire les gamins de 10 ans. (Je suis un peu difficile sur ce dernier point, je vous l'accorde).
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Commander Bond
CJBiste vétéran
CJBiste vétéran
Messages : 1444
Enregistré le : 11 juil. 2011, 15:42
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Commander Bond » 12 nov. 2015, 12:36

C'est étrange j'ai trouvé au contraire Fiennes tout à fait correct dans le rôle de M. C'est sans doute lié au regard porté sur le personnage de Judi Dench. Ceux qui l'appréciaient semblent porter un avis critique sur Fiennes et inversement.
Once is happenstance, twice is coincidence, three times is enemy action.

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par fananar » 12 nov. 2015, 13:54

Voilà, j’ai pris un peu de temps. Je vous fais donc ma critique de Spectre.

Drôle d’impression à la sortie de la salle. Je me suis ennuyé ou pas (gros doute) ? Je deviens trop exigeant ou tout est téléphoné, pas inspiré ? Ça va vite mais c’est mou, non ? Il n’est pas trop petit le costard de 007 dans la chambre mexicaine ? Craig se fait un peu chier, non ?

J’ai mis la note de 3/10 à l’issue de la projection. Je confirme. Y a même de quoi rire par moments.
Ce qui sauve le film de la débâcle : le montage ! Malgré sa longueur et la platitude de tellement de moments, les monteurs ont fait un super job. Bravo à eux ! :D

Le générique : plus inspiré que les derniers. Certaines images sont très belles, l’idée de la pieuvre est peut-être facile mais ça en jette. Par contre, ils n’étaient pas obligés d’inclure Craig torse nu en mode « calendrier du stade Français ». :mrgreen:

Le scénario : je le connaissais avant. Ça ne s’arrange pas à l’arrivée. A part l’idée de base (plutôt bonne), le reste est une succession de situations déjà vues, limite ridicules, du prémâché. Mentions spéciales pour :
- la scène de la réunion du Spectre. Un Best Of de poncifs qu’Austin Power n’aurait pas renié.
- le dialogue dans le train. « Ah ! Donc elle n’aime pas les armes mais elle sait s’en servir mais comme elle a tué quelqu’un pour sauver son père quand elle était petite… ».
- la succession des photos de tous les anciens personnages importants sur les murs : z’ont que ça à foutre les méchants ? De la tapisserie ? :D
- Et bien sûr, LA motivation de BLOFELD : « je suis devenu le plus grand méchant de la planète parce que mon père t’aimait plus que moi ». J’adoooore… :shock:

Le casting - les personnages :
Daniel Craig (5/10) :
Minimum syndical. L’envie n’est plus là et ça se voit. Reste ces qualités comiques (c’est vrai qu’il est drôle) et un physique travaillé sérieusement.

Léa Seydoux (2/10) :
LA BLAGUE. L’intérêt de son jeu d’actrice n’a d’égal que la pauvreté des dialogues de son personnage. Faut engueuler sa costumière aussi.

Monica Bellucci (9/10) :
Parfaite. Elle était Bond Girl avant même le film. Et qui de mieux qu’elle pour jouer une Magnifique veuve italienne ? Peu de temps à l’écran et tellement marquante pourtant (la scène de la piscine et cette peur affichée… superbe).

Naomie Harris (4/10) :
Elle a des répliques qui sont un cauchemar. A part une blagounette sympa sur M, le reste est calamiteux. Et franchement, elle ne joue pas très bien.

Christoph Waltz (2/10) :
Il n’est pas content et ennuie tout le monde dès qu’il parle. Mads Mikkelsen m’a beaucoup manqué…

Andrew Scott (?) :
On s’en fiche. De la 1ère à la dernière minute. Même sa mort est naze.

Ralph Fiennes (4/10) :
Il ne sait pas où il est garé. Il est un M paumé, à l’histoire personnelle inconsistante.

Ben Whishaw (8/10) :
Il est bon. Et comme son perso a les meilleures répliques, ça aide. Après, qu’est-ce qu’il fout à rejoindre Bond sur le terrain ... ?

Rory Kinnear (?) :
Il est dans le film ???

David Bautista (7/10) :
David est costaud et ça se voit. Il fait le job. Il n’a que 7/10 parce qu’il aurait pu être encore plus impressionnant mais ce n’est pas de sa faute. (cf La Réalisation).

L’équipe technique :

La réalisation (3/10) :
Sam, si ça ne t’intéresse pas… Ne le fais pas ! On dit de Mendes qu’il est bon dans les scènes intimistes. Pas pour Spectre (les jeux de regards interminables…). Déjà que Mendes ne se préoccupe pas des scènes d’action, maintenant il laisse tomber le reste. Longueurs dans les dialogues, silences pesants avec jeux de regards de 30 secondes, personnages figées et cadrages clichés, etc… J’entends beaucoup parler de sa virtuosité... Mouais...

Les effets spéciaux (5/10) :
Avec un budget de 350 Millions de Dollars, on peut penser que tout sera parfait. Et bah non ! Au Mexique, le saut de 007 au-dessus du toit qui s’effondre est mal fait. Dans l’hélicoptère, ils jouent sur fond vert et ça se voit. Mais ce n’est pas le plus gênant. Quelqu’un a prévenu Mendes qu’on allait entrer dans le Livre Des Records avec la plus grosse explosion réelle dans un film ? Non ? Parce que j’ai l’impression d’une maquette en carton qu’on a mollement cramée au chalumeau !

Les décors (2/10) :
Jamais grandioses. Beaucoup de pompage sur les précédents films (Skyfall en tête mais ça tire dans tous les sens) et pas beaucoup d’inspiration. Un grand bravo pour la salle blanche de la torture sûrement filmée à l’hôpital Necker et au décorateur d’Eyes Wide Shut pour la scène de « la réunion ».

La musique (1/10) : c’est quoi cette musique d’ambiance ? Aucun intérêt. Comme Sam Mendes (et Craig), Thomas Newman a signé un contrat. On est content pour lui. Heureusement, Sam Smith nous offre une bonne chanson (  )… Je déconne !!! :D

La photographie :
z’ont voulu faire comme dans Skyfall. Y a même une scène où j’ai cru revoir le
Métro londonien.

Pour conclure, je n’aime pas le travail de Sam Mendes sur SKYFALL et je confirme avec SPECTRE. Cela débouche sur le film de trop pour Daniel Craig. A tout casser : 45mn potable sur 2h30 de film. :|

Avatar de l’utilisateur
Olricc_
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 501
Enregistré le : 18 oct. 2011, 22:43

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Olricc_ » 12 nov. 2015, 21:01

T'es bien sévère fananar dis donc. On remarque qu'on est quand-même tous d'accord sur le travail de Monica Bellucci. Je fais donc mon mea-culpa par rapport à la critique virulente que j'avais faite a priori : Monica Bellucci c'est l'élément de grâce du film, la figure poétique de l'oeuvre qu'on aurait aimé voir d'avantage. Et, en même temps, c'est mieux comme ça. Ça rend la beauté du personnage et du passage exceptionnelle. Je me ferai joie de le contempler à nouveau.

Commander Bond a écrit :C'est étrange j'ai trouvé au contraire Fiennes tout à fait correct dans le rôle de M. C'est sans doute lié au regard porté sur le personnage de Judi Dench. Ceux qui l'appréciaient semblent porter un avis critique sur Fiennes et inversement.


Je serai pas aussi dur que fananar mais, très honnêtement, je m'attendais à l'inverse. C'est pour ça que l'affect' pour Dame Judi, je crois pas qu'il joue beaucoup sur mon opinion. Fiennes est un acteur que j'aime bien et je me préparais déjà à me sentir coupable de le préférer lui, a posteriori. J'étais tout sauf bougon, le contraire même en vérité, pas comme quand j'avais été voir Casino Royale et que je me disais mécontent du successeur de Pierce Brosnan. Là, il a beau bien jouer et avoir de la bouteille, il fait clairement petit joueur à côté d'elle.

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Ytterbium » 13 nov. 2015, 00:13

Olricc_ a écrit :
@Olricc_ Je crois que faire revenir Blofeld était le rêve que la production avait depuis plus de 40 ans. Considéré de plus comme le seul adversaire principal qui revient à plusieurs reprises, ils ont voulu se permettre un tel come-back. Et finalement, quand un film s'appelle SPECTRE, c'était inévitable. Dommage que cela ne t'aies pas plu.
Par contre je suis assez d'accord sur ta critique concernant la menace qu'il affiche bien inférieure à celle qu'il est censé porter.


J'ai pas détesté non plus. Il y a des choses qui me plaisent. Maintenant voilà, est-ce qu'il fallait que l'organisation s'appelle Spectre absolument ? Est-ce qu'il fallait qu'il soit précisément Ernst Stavro Blofeld ce "méchant" ? Ne pouvait-on pas avoir une réminiscence de Blofeld juste sans le nom, avec un nouveau méchant récurrent indépendant ? Fallait-il qu'il soit de surcroît le frère d'adoption de Bond ? Je veux dire.. c'est gros partout. Tout est lourd. Et je trouve que c'est un aveu de faiblesse de tout reprendre comme ça. Ça fait deux films de suite et je ne compte pas les trois précédents qui sont déjà bourrés de clins d’œil. James Bond ne vit plus par lui-même depuis 1999 en fin de compte.

Moi aussi, dès le départ, j'aurais voulu avoir un Bond qui laisse tomber les origines de James et nous propose du jamais vu en termes d'histoires;

Manque de chance, l'idée de base de Mendes, c'est explorer les racines de Bond, et faire revenir le SPECTRE avec un lien personnel avec Bond. Ce n'est pas ce que j'aurais fait, mais je ne m'en plains pas; C'est pas moi qui ai réalisé le film, et je ne vais pas bouder parce que ce n'est pas ce que j'aurais fait, sinon, je n'apprécierai rien du film. Je préfère voir comment Mendes prend une mauvaise idée et en fait un film avec.

bon, je ne suis pas complètement convaincu de la plusvalue qu'il y a de rajouter une dimension fraternelle entre Bond et Blofeld. Pour moi, Blofeld a toujours été le méchant sans état d'âme et uniquement préoccupé par son plan, ce qui le rend glaçant et insaisissable.

Mais est-ce que c'est vraiment une trahison ? Blofeld a toujours été différent que ce soit Dawson, Pleasance, Savalas, Gray ou Max Von Sidow. Le Blofeld de Waltz est juste une nouvelle interprétation du mythe de Blofeld, et ça pourrait aller... si il n'y avait pas cette cicatrice copiée sur You only live twice. Pourquoi ? Pourquoi ne pas donner l'occasion à Waltz de faire son propre méchant, sa propre cicatrice, et tomber dans le piège de l'origin story ?

Je crois que c'est la première fois que la nouvelle saga de 2006 récupère ouvertement quelque chose de la saga initiale (et pas que une Aston Martin). Les membres du MI6 sont juste réintroduits. Ca ne change rien à leur caractère.
C'est bizarre, même si j'aime bien l'histoire de SPECTRE. C'est juste cette foutue (et très belle) cicatrice qui me dérange pour ce nouveau Blofeld.

Faudra voir ce qu'ils feront de Blofeld dans Bond 25, mais on va sur une pente très savonneuse.
En fait, ils auraient gardé Oberhauser dans le rôle d'Oberhauser, en charge du volet espionnage et revanche du SPECTRE (comme Largo), ça aurait fait un méchant tout à fait bien qui n'aurait pas eu à vivre dans l'ombre d'un Blofeld qui risque de se casser la gueule dans Bond 25.

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par John 007 » 13 nov. 2015, 01:27

Ytterbium a écrit :Mais est-ce que c'est vraiment une trahison ? Blofeld a toujours été différent que ce soit Dawson, Pleasance, Savalas, Gray ou Max Von Sidow. Le Blofeld de Waltz est juste une nouvelle interprétation du mythe de Blofeld, et ça pourrait aller... si il n'y avait pas cette cicatrice copiée sur You only live twice. Pourquoi ? Pourquoi ne pas donner l'occasion à Waltz de faire son propre méchant, sa propre cicatrice, et tomber dans le piège de l'origin story ?

Je crois que c'est la première fois que la nouvelle saga de 2006 récupère ouvertement quelque chose de la saga initiale (et pas que une Aston Martin). Les membres du MI6 sont juste réintroduits. Ca ne change rien à leur caractère.
C'est bizarre, même si j'aime bien l'histoire de SPECTRE. C'est juste cette foutue (et très belle) cicatrice qui me dérange pour ce nouveau Blofeld.

Faudra voir ce qu'ils feront de Blofeld dans Bond 25, mais on va sur une pente très savonneuse.
En fait, ils auraient gardé Oberhauser dans le rôle d'Oberhauser, en charge du volet espionnage et revanche du SPECTRE (comme Largo), ça aurait fait un méchant tout à fait bien qui n'aurait pas eu à vivre dans l'ombre d'un Blofeld qui risque de se casser la gueule dans Bond 25.


C'était le souhait de la production de faire revenir à tout prix le Spectre, et l'ennemi juré de James Bond. Donc, ça se serait forcément fait.
Maintenant, pour la cicatrice, je suis totalement d'accord avec toi. C'est bizarre qu'il se la soit faite à cause d'une explosion. Dans ce cas, pourquoi est-ce qu'il n'a pas toute la partie droite de son visage brûlée ?
C'est vraiment dommage d'avoir repris ce point, et ça n'est en rien original.
"Regardez, nous avons fait revenir les spectres du passé".
Mais, pourquoi le faire ?

Et là, c'est quelque chose que je ne comprends vraiment pas, et j'ai un peu de mal à suivre les producteurs.
Je m'explique : Casino Royale repartait sur une bonne base, en effaçant tous les éléments du passé. Plus de Q, plus de gadgets, plus de Moneypenny, une histoire d'amour avec la James Bond girl principale qui fini par mourir, un méchant qui se fait tuer bien avant la fin du film (et pas par Bond)... Quantum of Solace suit, faisant de même (et accentuant ce renouveau).

Et là, boum : Skyfall. Q revient, Moneypenny aussi, on réintroduit des éléments d'anciens Bond, avec notamment l'île du méchant, etc etc
Et dans Spectre, on continue en faisant revenir Blofeld, accompagné de sa balafre.
POURQUOI ?
Il m'a fallu du temps pour apprécier Casino Royale, car il s'agissait là d'un grand changement (je ne l'avais pas aimé du tout au début). Mais une fois que j'ai fait table rase dans ma tête et que j'ai assimilé la nouvelle direction prise par les films, pourquoi revenir en arrière avec Skyfall et Spectre ? Je ne comprends vraiment pas le jeu des producteurs...
Et ce jeu-là m'énerve. En tant que fan, on connait tous les James Bond. On les apprécie. Et on n'a pas forcément envie que l'on nous resserve des plats qui datent de 50 ans, et ce même s'ils sont bien cuisinés.
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
lordguy
CJBiste interessé
CJBiste interessé
Messages : 58
Enregistré le : 25 oct. 2012, 01:00

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par lordguy » 13 nov. 2015, 06:14

La réponse a toutes vos questions légitimes est simple: LE FRIC !!!

En effet les producteurs ne mettent pas en chantier chaque film en se disant, hummm on va surprendre les fan hardcore en faisant de l'anti Bond à chaque film, ils l'ont fait 2 fois (Casino Royale/ Quantum of Solace) et ça leur a suffit niveau prise de risque, maintenant que la machine est bien relancée ils veulent juste que chaque opus rapporte plus que le précédent et pour faire venir la masse dans les salles et bien ils donnent au peuple ce qu'il attend: filles sexy, courses poursuites, bagarres, lieux paradisiaques, gadgets, méchants mégalomanes...et c'est ce que t'attend 90% du public de Bond, ils s'en foutent de savoir si c'est vrai que Blofeld avait pour nom Oberhauser ou pas et qu'il était (ou pas) le demi-frère de 007, ils veulent voir BLOFELD et sa cicatrice, et les producteurs leur auront donné et leur donneront encore ce qui est resté dans l'imaginaire collectif. Longue vie à James Bond ;-)

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Sir Godfrey » 13 nov. 2015, 10:19

Si vous voulez mon avis, et pour rebondir un peu sur vos commentaires, je pense que le reboot de l'ère Craig est un semi-échec. Pris indépendamment, les films sont super mais dans la continuité, ça ne marche pas.
On nous a promis en effet dans Casino Royale puis dans Quantum of Solace un nouveau Bond, une recréation du personnage bien plus préparé à faire face au monde actuel et finalement depuis l'arrivée de Mendes, on est retombé dans les clichés qui ont fait la désuétude du personnage.
Aujourd'hui, après avoir vu SPECTRE, je me dis peut-être qu'avoir fait revenir Moneypenny, Q et maintenant Blofeld ont été une erreur. Certes leurs personnages sont intéressant mais ça ne fait que confirmer cette idée générale (qu'on avait crue disparue en 2006-2008) que Bond = gadget + voiture +martini + méchant mégalo.
Et c'est bien quelquechose que m'énerve.
J'ai adoré le côté introspectif des films de Craig qui ont énormément fait évoluer son personnage. Les films auraient du être centrés autour de Bond, de M et des méchants. Avez-vous remarqué le nombre de personnages dans SPECTRE ? Je suis curieux de ne pas encore avoir lu l'avis d'un spectateur qui n'a rien compris à cause de cela...
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

fananar
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 188
Enregistré le : 14 déc. 2012, 15:24

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par fananar » 13 nov. 2015, 11:08

Hello :) Oui, je suis effectivement sévère dans ma critique, je vous l'accorde. Mais vous avouerez qu'il y a un "je ne sais quoi" de Fake dans tous ça.

C'est comme si on avait fait trouvé une idée de départ, Le retour du Spectre, puis on a fait la liste des éléments obligatoires pour un 007 dit "classique". Sans surtout rien omettre !
Ce qui donne un film totalement neutre et, disons-le, une Commande de studio. La réalisation sent la commande, même le jeu de Craig contribue à cette impression. Si on ajoute les rebondissements cousus de fil blanc et l'histoire de Blofeld qui ressemble à l'épisode d'un mauvais soap... ça commence à être chargé, non ?

Durant la séance, je me suis dit : "Oublie l'histoire, au moins tu vois 007 et tu vas avoir droit à 2/3 séquences d'action bien balèzes". Et non. Tout est fait sans inspiration, sans énergie. Je ne retiens que la scène de baston du train dans ce registre. Excellente. Mais pourquoi faut-il que ce soit Madeleine qui le sauve ? truc téléphoné au milieu d'une bonne séquence...

Suite à ma critique négative, je vous fais la liste de mes "bon moments"(même avec défauts) :
- le prégénérique mexicain. De l'entrée de Bond en passant par l'hélicoptère, c'est vraiment une bonne séquence.
- Le prégénérique (pas la chanson) : Il est beau. Bien dans l'ensemble.
- La période Monica Bellucci. Un air du parrain qui n'est pas pour me déplaire.
- Le jeu de Craig lors de la course-poursuite dans Rome. Pas de quoi entrer au Panthéon mais le côté décalé de 007 luttant avec les commandes pendant la poursuite m'a bien plu.
- Le train.La baston de From Russia with love sauce 2015. :)
- La photographie. C'est globalement beau. Un peu Old School mais tellement mieux que la réalisation et les décors.
- Le montage. pas génial mais comme il sauve le film...

Au fait, ça fait 2 jours que je cherche quel est le (nouveau) rôle de Miss Moneypenny ? En fait, c'est Yoda : "Starded, you just getting". :)

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Ytterbium » 13 nov. 2015, 12:46

Faudrait savoir ce qu'on veut : Après Skyfall on se disait "marre de la genèse de Bond, on veut un Bond classique". Et maintenant on se plaint d'avoir un Bond trop classique et on veut de l'iconoclaste :mrgreen:

Je pense que le gros problème, c'est que ça fait 10 ans que Bond est à son meilleur : on a eu Casino Royale qui é révolutionné la façon de voir Bond, Quantum qui malgré ses défauts, a pris le risque d'une suite et d'une réalisation musclée à la Jason Bourne vraiment neuve pour Bond (en tout cas, niveau action, je pense que Quantum dépasse la plupart des Bond). On a eu Skyfall qui a fait de Bond non seulement un super hit, mais un film très réussi, personnel, apprécié par la plupart des gens.

C'est forcé qu'à un moment, la machine à faire des chefs d'oeuvre retombe à un rythme de croisière normal, et profite des éléments introduits et pioche dans ce que la saga a déjà de disponible.

On s'était habitués à du très bon très maitrisé (même si on aime pas, Casino Royale et Skyfall étaient très très solides comme film), et là on est perdu parce que SPECTRE n'essaie pas de dépasser Casino Royale et Skyfall en proposant du nouveau Bond, mais en revenant à la franchise classique, ce que nous demandions tous il y a 6 mois.

Avatar de l’utilisateur
John 007
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 478
Enregistré le : 09 nov. 2011, 18:32
Localisation : Quelque part sur Terre.

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par John 007 » 13 nov. 2015, 20:48

Voici enfin ma critique de ce Bond tant attendu.

Trois ans après le succès planétaire de Skyfall, James Bond était attendu au tournant. Personnellement – et je ne l’ai jamais caché – je ne suis pas un grand admirateur de Skyfall. Certes, je lui reconnais ses qualités qui lui sont indubitables comme sa mise en scène parfaite, sa lumière classieuse, ses acteurs plongés dans leurs rôles respectifs, son ambiance très sombre et psychologique, et une volonté de parler de l’origine du personnage principal. Mais, encore aujourd’hui, je n’arrive pas à adhérer complètement à l’histoire.
En fait, c’est tout simple : à la place de Skyfall, j’attendais Spectre. L’histoire du dyptique Casino Royale/Quantum of Solace m'avait tellement passionné que je souhaitais qu’elle soit poursuivie dans un troisième opus. Et enfin, Spectre est arrivé.

Comme toutes les critiques l’ont souligné – même celles qui n’ont pas aimé le film – le prégénérique de Spectre est formidable. Hyper spectaculaire et d’une classe indéniable, elle se permet le luxe de se pourvoir de deux plans séquences absolument fabuleux qui nous impressionnent par le nombre de figurants lors de la reconstitution du jour des morts, au Mexique. Le tout, accompagné de la musique de Thomas Newman Los muertos vivos estan, qui vient parachever le tableau. Si je devais résumer la scène en un mot, je dirais : grandeur.
Dès le début, on est entrainé dans l’intrigue de Spectre avec des morts qui s’agitent fébrilement dans les rues, tandis qu’un vivant – Bond – est en route pour apporter la mort. Oui, la mort est un des thèmes du film.
C’est après une fantastique bagarre dans un hélicoptère que commence le générique, sur la mélodie dramatique de la chanson de Sam Smith. Bien que mitigée à l’écoute de la chanson lors de sa sortie, je dois aujourd’hui dire qu’elle fait partie de mes préférées. Et avec le générique de Daniel Kleinman, il s’agit d’un passage d’exception, d’autant plus qu’en montrant Vesper et le Chiffre, il m’a fait comprendre qu’il s’agissait bel et bien de la suite que j’attendais depuis sept ans.

Le retour de Q et de Moneypenny est un point qui ne m’avait pas énormément plu dans Skyfall, mais je dois dire qu’ils sont ici parfaitement à leur place. Il a été dur de se débarrasser de la M de Judi Dench qui l’incarnait avec hauteur depuis des années, mais moins dur grâce à l’excellent Ralph Fiennes – quelqu’un avec qui on n’aimerait pas trop avoir à faire, même s’il semble au premier abord moins stricte que la M de Dench.
Mais, passons, et embarquons pour Rome ! Bien qu’assez brève, la scène avec Monica Belluci a été très remarquée. Très « bondienne », très classe.
Et enfin, Bond pénètre dans la réunion du Spectre. Bien qu’un poil longue, elle nous permet de voir la dangerosité de l’organisation et ses ramifications… Sans oublier d’introduire le cruel Hinx dans une scène assez violente (qui a fait réagir certains spectateurs environnants), jusqu’à la découverte de Bond avec un excellent monologue prononcé par Franz Oberhauser, l’homme dans l’ombre.
Je ne l’ai pas encore dit, mais dans ce film plus que dans aucun autre, j’ai eu peur pour la vie de Bond. Comme le disait Lucia Sciarra : « Si vous allez là-bas, vous passerez dans un monde qui ne connait pas la pitié ».

La course-poursuite en voiture n’est pas la meilleure scène d’action du film. Il n’y a pas vraiment d’évènement important et rien qui ne mette directement la vie de Bond en danger (pas de coups de feu). Elle est de surcroit moins bonne que celle de Quantum of Solace, cette dernière étant beaucoup plus vivante. Par contre, et rien que pour la musique de Thomas Newman Backfire et son envolée lyrique, elle vaut le détour. Néanmoins, il est un point que je n’ai pas apprécié : l’humour. Depuis Skyfall, l’humour si caractéristique des James Bond est de retour après deux épisodes beaucoup plus sérieux. C’est un choix que je n’aurais pas pris, mais que je respecte. Sauf que, attention, il ne faut pas retomber dans les travers de la période Roger Moore ! Et c’est un peu en cela que la scène où Bond pousse la voiture d’un autre homme pour aller plus vite ne m’a pas plu. Je trouve qu’elle ne convient pas au Bond de Craig (bien qu’elle soit en elle-même plutôt marrante).

En ce qui concerne les gadgets, je remercie la production de ne pas en avoir trop mis. Avec Daniel Craig, il était bon de voir un agent se débrouiller seul plutôt que de compter toujours sur ses gadgets qui le sauvent de toutes les situations. Ainsi, je n’ai pas été choqué par les options de l’AstonMartin DB10, ou même par la montre Omega explosive. On reste dans la limite du raisonnable.
Par contre, je trouve quand même dommage d’essayer de faire du neuf avec du vieux.

Enfin, Bond retrouve la piste de M. White, mon second rôle préféré dans la saga Daniel Craig. Et là, on découvre une profondeur insoupçonnée au personnage : il s’est détaché de Spectre au moment où ils ont commencé à faire des trafics d’humains, et il a une fille qu’il essaie de protéger.
J’ai bien aimé le fait de le faire revenir en lui donnant plus d’importance que s’il était simplement le lien entre Bond et l’organisation.
Non, il est celui qui avait sauvé Vesper par le passé, qui avait observé la détresse de Bond lorsqu’elle est morter, et il est celui qui, par sa fille, va lui permettre de guérir de ses blessures.

Et la fille de M. White n’est autre que Madeleine Swann, jouée par Léa Seydoux. Je dois dire que j’étais sceptique quand la production avait sélectionné cette actrice (ceci à cause de films dans lequel elle avait joué), mais je dois maintenant dire qu’ils ont fait un excellent choix : outre le fait qu’elle est vraiment belle, elle incarne très bien une femme tiraillée par ses choix. Après Vesper Llynd, il s’agit probablement de ma James Bond girl préférée.
Et on en vient à la seconde scène d’action, l’originale poursuite entre un avion et des Range Rover. Pour moi, il s’agit d’un des moments forts du film, mais il est dommage que Thomas Newman ne soit pas parvenu à le sublimer avec un thème fort…

La scène à Tanger, Maroc, était étrangement absente des bandes-annonces et photographies. Tant mieux tellement il s’agit d’une des plus belles scènes du film ! Le paysage chaud et oriental change du grand froid Alpin. Et nous permet de nous plonger dans le passé de Madeleine et M. White grâce à la fameuse pièce secrète. Par ailleurs, j’aime beaucoup le moment où Bond dort assis sur la chaise tandis que Mlle Swann est allongée sur le lit. Sans oublier le « Vesper Llynd – Interrogatoire » inscrit sur le dos d’une cassette, rappelant avec douleur la perte du premier véritable amour de notre espion.
Mais le temps est au voyage, avec la scène du train et le dialogue de Bond et Madeleine (dans sa belle robe) faisant écho à la scène du train entre James et Llynd dans Casino Royale, mais également à la scène du restaurant.
Vesper : « Vous déconnectez toujours aussi vite ? Ça ne vous fait rien de tuer toutes ces personnes ? »
Madeleine : « C’est vraiment ça que vous voulez ? Vivre dans l’ombre ? Traqué, traquant les autres… et toujours seul. »
Et comme dans Casino Royale, pas le temps de se détendre, car Hinx est là. Et c’est la seconde fois du film où j’ai eu peur pour la vie de Bond. Il faut dire que la bagarre est très violente, brutale, et Hinx paraît une montagne fasse à Bond qui n’arrive pas à repousser ses attaques. Pour moi, la meilleure scène de bagarre du film et peut-être de l’ère Craig…

Venons-en à la scène du cratère, la plus étrange du film. Elle nous présente la planque secrète du Spectre, qui est quand même beaucoup mieux que la cache sous le volcan dans On ne vit que deux fois.
Et là, révélation : Franz Oberhauser est en fait Ernst Stavro Blofeld ! Les acteurs et l’équipe du film ont tellement menti au sujet de l’identité de Christoph Waltz que ce fut une vraie surprise pour moi. Bien que je ne désirais pas au début le retour de Blofeld (assez de faire revenir les éléments du passé !), je dois dire que le personnage est plutôt bien réintroduit.
Parlons maintenant de la scène, je veux bien sûr parler de la fameuse scène de torture. Sans tergiverser, je l’ai trouvée choquante. Vraiment choquante. Certes, Casino Royale nous montrait un Bond se faisant torturer, mais pas se faire forer la tête ! C’est pour cette raison que je ne sais pas encore si j’aime la scène ou pas. Le jeu de Craig y est exceptionnel, et pour la troisième fois, on craint vraiment qu’il ne meure.

Mais, je n’ai pas parlé du personnage de Waltz ! Personnellement, je le trouve beaucoup mieux que Silva, mais il est évident qu’il n’a pas assez de temps à l’écran pour être vraiment emblématique. Son plan est d’avoir un contrôle sur le monde, et sa phrase « Je suis l’auteur de tous tes malheurs » est justifiée par le fait qu’il est le patron de l’organisation contre laquelle se bat Bond depuis ses débuts. Peut-être qu’il est prévu que Blofeld revienne dans le futur… Ainsi Waltz pourrait montrer toute l’étendue de son talent.

La scène qui suit la torture nous montre un Bond quasi super-héroïque qui parvient à s’échapper des griffes du Spectre en tuant tous les hommes de mains en vue. Elle paraît certes étrange après les supplices que Blofeld lui a fait subir (et assez irréaliste, de ce fait) mais après le choc, rien de mieux que de voir Bond exploser tout le monde – y compris la base dans de magnifiques gerbes orangées.

Durant tout le film, on voyait le MI6 faire face à Max Denbigh. J’avoue que j’en avais au début marre de faire des allers retours entre Bond et Londres, mais cela prend tout son sens à la fin.
Et je trouve l’idée de confronter Bond à son passé dans le QG même du MI6 remarquable, faisant un parallèle avec la fin de Skyfall et le manoir. Et tout comme ce dernier partit en flamme, le MI6 est lui partit en fumée.
Je me rappelle qu’en voyant Skyfall, j’avais qualifié de « petite » l’explosion au MI6. Là, j’en ai eu pour mon compte.

Quant au face à face final entre James Bond et Blofeld, une partie de moi souhaitait qu’il le tue tandis que l’autre désirait qu’il le livre au MI6 – comme il l’a finalement fait. Et la fin est pour moi la meilleure qui soit : enfin guérit de ses blessures après avoir neutralisé l’homme à qui il les devait, il est soigné par l’amour de la belle Madeleine Swann avec qui il va vivre. Enfin une fin heureuse pour le James Bond de Daniel Craig.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé Spectre. Il est le Skyfall que j’attendais, la conclusion que je désirais. La réalisation est impeccable, les acteurs tout autant, et la BO de Thomas Newman – bien que sans véritable thème marquant – est bien meilleure que celle de Skyfall. Douce, sombre, tragique, elle est à l’image du film : un véritable défilé d’émotions, de sentiments et de psychologie au service d’une histoire mêlant le réel et la fiction. Indéniablement un grand James Bond. :D
"Le monde ne suffit pas."

Avatar de l’utilisateur
MFBA
CJBiste amateur
CJBiste amateur
Messages : 49
Enregistré le : 09 déc. 2013, 12:03

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par MFBA » 14 nov. 2015, 02:42

Je me suis dit "wouah" ça c'est du James Bond ! J'étais pas du tout fan de la musique de Sam Smith, et j'ai adorer avec ce générique, avec les souvenirs des tueurs précédents de Bond, le chiffre et j'en passe. Ce James Bond, c'est l'un des meilleurs ! J'étais pas très fan de Skyfall, il manquait quelque chose, et ce Spectre avec Christoph Waltz en toute sa splendeur qui est en faite... Blabla c'est incroyable surtout la fin ! Une scène de torture et présente dans ce film, alors si vous êtes sensible, soyez prudent. Lea Seydoux ne m'a pas du tout intéresser dans la vie d'Adèle et je crois qu'ici elle est parfaite. A propos de Monica Belluci, je trouve la scène très courte en effet, mais que faut-il faire d'autres sur elle ? Je trouve que c'est suffisant comme passage, Dave Bautista qui apparaît sans cesse pour neutraliser James Bond c'était existant, les scènes sont bien travaillé. Les musiques sont bien plus importantes, et prenantes que dans Skyfall, même si Newman à repris ses sources.. Un moment qui m'a fait marrer entre James Bond et son rat, c'était bien marrant, la salle à bien rit 'Pour qui travaillez-vous', James Bond ce n'est qu'un rat voyons. ENFIN ! Nous avons un GunBarrel digne de ce nom au début du film, ce n'est pas le plus beau, mais perfect. J'ai pu savoir qui est en véritable l'unique Franz :D J'aime beaucoup l'humour de Craig dans une scène ou il dit un moment " Je pense qu'il faut être impressionné " je suis un peu curieux du nombre de personnes qui sont dans l'organisation de Spectre qui n'a pas été assez développer.

Vous l'aurez compris, ce James Bond m'a plus et je ne regrette en aucun cas d'avoir patienter si longtemps... Selon moi, ça sera le dernier de Daniel Craig vu la fin.. J'avais envie de parler de la fin, mais je préfère vous laissez la surprise.

Mon classement :

Spectre
Casino Royale
Skyfall
Quantum Of Solace
(Oui, c'est une simple question point de vue)

J'ai tellement hâte de revoir ce James Bond dans mon chez moi, même en faire un montage.. Au final la critique française a juste voulu descendre ce Bond car Skyfall avait fait les millions d'entrées. Quel honte .

Bref, James Bond pour toujours. Merci Sam Mendes !

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Quanthum » 15 nov. 2015, 11:10

Bon je viens tout juste de le voir hier soir et voici mon avis, moment par moment, personnage par personnage!
- Pré-générique (Mexico): Un très bon prégénérique, qui nous met bien dans l'action! J'ai préféré celui de Skyfall, mais ce dernier a été quand même tendu, avec l'hélicoptère surtout!
- Générique: Excellent, comme d'habitude.
- Londres/Rome: Passage intéressant à Londres avec C, le passage avec Q était sympa aussi. Rome avec la fameuse scène de la réunion du Spectre. L'histoire avec Mickey m'a quand même fait marrer pas mal x)
Au final la réunion du Spectre m'a un tout petit peu déçu car on a quasiment tout eu dans la bande annonce, et je n'ai pas trop compris pourquoi l'autre se faisait démonter les yeux, comme ça.
La poursuite dans Rome était vraiment excellente, surtout pour moi qui connait Rome comme ma poche!
- Autriche/Clinique: Le retour de Mister White était très intéressant, ce personnage qui m'avait peu marqué dans Casino Royale et Quantum of Solace, là il était intéressant. Au niveau de la scène de la clinique, c'était intéressant là aussi, rencontrer Madeleine, avoir Q et un peu d'action avec lui. Découvrir Spectre, et voir que tous les méchants y sont liés (Même Silva! Même Silva!).
- Tanger/Train/Maroc: J'ai beaucoup aimé ces scènes là. Celle dans l'appartement de Mr White était intéressante et lourd de révélation. Je suis peut etre le seul, mais revoir Vesper (indirectement) ça m'a fait beaucoup de peine et de mal.
La scène du train était une belle scène de combat, ça permet aussi d'approfondir Madeleine comme personnage et montrer qu'elle sait se battre.
Puis vient l'apparition d'Ernst Stavro Blofeld. The bad guy!
Je sais que beaucoup l'ont trouvé faible ou assez maladroit, mais j'ai beaucoup aimé ce Blofeld. À la moitié entre un cynisme proche de Silva et un sérieux rappelant le Chiffre, je trouve que son Blofeld est assez bon! Il est excellent même! (J'y reviens après)
- Londres: La scène finale m'a coupé le souffle. Entre Madeleine qui dit adieu à James, le crash de la voiture, trouver que Blofeld n'est pas mort (Oui oui je pensais que Blofeld était mort et qu'ils allaient en finir avec C qui était le badguy suprême), la fin dans l'ancien MI6 et surtout sur Westminster Bridge!
Pour vous dire j'ai eu les mêmes frissons que la scène finale de Skyfall.

Maintenant par détails et personnages:
- Bond: On a eu un Bond plus humoristique, cynique, ce qui allait plutôt bien. On a aussi un Bond amoureux, un Bond vengeur, on a un bon James Bond.
- Madeleine: Alors ce personnage a posé beaucoup de problèmes. Voir James Bond amoureux d'une autre femme que Vesper ou Tracy ça a posé des soucis à beaucoup. Moi sincèrement j'ai trouvé ça logique. Bond avait tout pour réussir. Une femme (Vesper) et une mère (M). Blofeld a tout fait pour le détruire et au final il a réussi, à la fin de Skyfall, Bond est détruit. Madeleine aussi est détruite dans Spectre, entre la mort de son père et le fait qu'il n'y a visiblement personne avec qui elle soit en contact fort. Deux personnes détruites qui réussissent à aller de l'avant. De plus on a un parallèle assez fort entre le début de Casino Royale (Vesper Lynd) et la fin de SP (Madeleine Swann). Pour moi leur histoire d'amour marche, vraiment.
- Blofeld: Oui je le répète mais moi j'ai beaucoup aimé ce Blofeld. Mis à part un alibi un peu foireux ("Tu as toujours été le préféré de papa") et encore je voudrais réagir la dessus. James a été gardé 2 ans par Hannes Oberhauser, en 2 ans il a tissé des liens avec Franz aussi. Mais c'est juste que 2 ans! C'est quand meme assez peu au final. En tout cas voilà mon idée. Mendes a laissé beaucoup de flou derrière ce personnage de Blofeld. Au final il est là pour pourrir la vie de Bond, et ses réelles motivations, je ne sais pas si on en a vraiment besoin. Je pense que si Blofeld sert le mal, c'est pour assouvir une soif de puissance et c'est tout! James et sa jalousie envers lui n'est qu'une des raisons.
- M: J'aimais beaucoup Judi Dench, mais ce M là il est excellent. Il fait parti de l'équipe Brand New MI6 avec Tanner, Q et Moneypenny, mais ce M là, a une présence en tant qu'ancien agent de terrain, et le fait qu'il soit aussi perdu dans son rôle, car c'est encore "fragile" pour lui (On est dans du Post-Skyfall donc M vient à peine d'etre nommé).
- Q, Moneypenny, Tanner: L'équipe au complet, excellente, comme toujours, plus développée que dans Skyfall, excellent.
- Denbigh: Andrew Scott est un très bon acteur et sincèrement je l'ai bien aimé dans son rôle, au final il n'est ni méchant, ni gentil, il est entre les deux, j'aime bien Denbigh.
- Lucia: Elle n'apparaît qu très peu et au final, je ne sais pas trop quoi dire dessus, je ne l'ai pas trop aimé...
- Hinx: Un bon gros bras
- Spectre: Au final on ne voit que des costumes, mais n'est ce pas là la définition de Spectre...?

+Thomas Newman: Moui on a vu mieux, quoi que certaines musiques réutilisées collaient bien aux scènes.

BILAN
9,75 sur 10, comme pour Skyfall. Il arrive donc à égalité avec Skyfall en première position. Une première partie typiquement Bondesque, une seconde partie excellente et une dernière partie énorme, comme pour Skyfall, je vous remercie Monsieur Mendes, continuez à nous faire rêver!
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Ytterbium » 15 nov. 2015, 15:48

Quanthum a écrit :BILAN
9,75 sur 10, comme pour Skyfall. Il arrive donc à égalité avec Skyfall en première position. Une première partie typiquement Bondesque, une seconde partie excellente et une dernière partie énorme, comme pour Skyfall, je vous remercie Monsieur Mendes, continuez à nous faire rêver!

Impressionnant comme système de notation. Tu as une grille d'évaluation et des notes intermédiaires pour arriver à deux chiffres après la virgule ? :D

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Quanthum » 15 nov. 2015, 16:16

En fait c'est pas tellement ça :D
Prenons mon top 10 des James Bond...

1) Skyfall/Spectre
2) Casino Royale
3) Le monde ne suffit pas
4) Vivre et laisser mourir
5) Goldeneye
6) Demain ne meurt jamais
7) Permis de Tuer
8) Au service secret de sa majesté
9) Tuer n'est pas jouer
10) Opération Tonnerre

Et ensuite avec les notes pour presque tout le monde...

1) Skyfall/Spectre
2) Casino Royale
3) Le monde ne suffit pas (9,5/10)
4) Vivre et laisser mourir (9,25/10)
5) Goldeneye (9,25/10)
6) Demain ne meurt jamais (9/10)
7) Permis de Tuer (9/10)
8) Au service secret de sa majesté (8,75/10)
9) Tuer n'est pas jouer (8,25/10)
10) Opération Tonnerre (8/10)

Je mets des ,25 et ,75 pour ceux que j'estime un peu plus que l'autre, Sachant que mon top 10 s'arrete à 8/10 :D
Et puis comme Casino Royale, Skyfall et Spectre je les adore tellement, ça vaut du 9,70 pour Casino Royale, et du 9,75 pour Skyfall et Spectre.
Un jour arrivera peut etre ou il y aura un 10/10 :D
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Ytterbium » 15 nov. 2015, 21:14

En tout cas, ça fait plaisir de voir Vivre et laisser mourir et le monde ne suffit pas si haut placés ! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
sentenza
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 441
Enregistré le : 05 nov. 2011, 21:54

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par sentenza » 17 nov. 2015, 10:13

Je viens de revenir de la séance de SPECTRE et je comprends très bien certains reproches faits à ce film.

Je vais essayer d'être le plus objectif possible dans ma critique...

Le jeu d’acteurs ne m’a pas déplu. La mise en scène, bien que moins audacieuse que SKYFALL, est propre et soignée, en particulier sur le grand plan séquence du début, qui fait monter la tension de la scène. L’histoire est plutôt intéressante, mais le scénario n’est pas toujours bien écrit.

Je n’ai aucun reproche à faire sur le fait que Bond connaisse son ennemi, ni sur le rapprochement avec un personnage issu des vieux opus. Je pense que beaucoup se fourvoieront sur les motifs d’Oberhauser. Le plus stupide serait de croire qu’il a monté SPECTRE pour se venger de Bond, sous prétexte que papa ne l’aime pas, alors qu’il s’agit plutôt d’une vieille rancœur, mais très annexe dans l’histoire (le fait qu’ils se recroisent est plus dû au hasard qu’autre chose). J’ai adoré le gros bras, M. HINX, et j’étais presque sûr qu’on le reverrait à la fin juste avant le générique.

Pas de reproche non plus du côté de la musique. Je trouve que Thomas NEWMAN a fait une B.O très correcte, car oui, il a repris des thèmes de SKYFALL, mais cette histoire, bien qu’indépendante, est liée émotionnellement à ce qu’il se passe dans les 3 opus précédents, donc ça ne me choque pas plus que ça. Je trouve qu’on reconnait mieux le style habituel de Thomas NEWMAN (à défaut de retrouver le style habituel de MENDES). La chanson de Stan SMITH passe plutôt bien dans le film, mais reste molle pour un James Bond.

Pour ma part, il y a 2 répliques où j’ai levé les yeux au ciel :
• une de Donna Lucia qui nous sort un truc pompeux du genre « si vous allez à cette réunion, vous entrerez dans un monde qui ne connait pas la pitié », ce à quoi j’aurai fais répondre à Bond « merci c******* mais je suis agent secret donc bon… ». Je veux dire… ça peut être cool pour les trailers ce genre de phrase mais ensuite au film, faut couper tout ça.
• un vieil « au revoir James Bond » très manichéen lancé par Oberhauser à la fin du film, pas très adapté au personnage.

Je trouve qu’il y a un petit problème de rythme, sans doute lié au montage, pas assez « cut » à mon goût. Par exemple, rien n’empêchait que l’Americain soit le nom de la résidence secondaire de White. Bond rentre, fouille un peu, tombe sur la carte, fait ses déductions : durée de la scène = 3 min. Là dans le film ça n’apporte rien d’en faire un hôtel et c’est même plutôt bancal.

Ensuite une chose m’a dérangé, c’est la scène de torture. Bien qu’elle soit un clin d’œil à Casino Royale évident, j’ai été sidéré par le manque d’enjeu de la scène. Ça aurait pu être terrible du point de vue de la mise en scène que les tortures laissent des séquelles ponctuelles comme par exemple, un aveuglement, une paralysie, un effet d’éblouissement, des acouphènes. Ça aurait rendu l’échappée de Bond beaucoup plus intéressante, filmée en partie à la première personne. Là rien ! On le torture : pas de séquelles, échappée en 2 minutes. Donc scène à fort potentiel mais sans conséquences.

Et enfin pour terminer, je n’ai rien contre le fait d’intégrer les précédents méchants comme des agents de SPECTRE, mais ça aurait pu être pu subtil. PAS BESOIN DE NOUS LE MARTELER A LONGUEUR DE FILM : ON A COMPRIS !!! Cela dit Silva comme agent de SPECTRE, je ne vois pas trop l’intérêt.

En bref, pour moi c'est un film moyen : j'ai vu mieux et j'ai vu pire, un peu comme un "Diamonds Are Forever" après le génial "On Her Majesty's Secret Service" !
Image

Avatar de l’utilisateur
Quanthum
CJBiste passionné
CJBiste passionné
Messages : 104
Enregistré le : 07 nov. 2015, 17:36
Localisation : Dans les locaux du MI6

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Quanthum » 17 nov. 2015, 17:03

sentenza a écrit :Je viens de revenir de la séance de SPECTRE et je ne comprends vraiment pas la plupart des reproches faites à ce film.
Je n’ai aucun reproche à faire sur le fait que Bond connaisse son ennemi, ni sur le rapprochement avec un personnage issu des vieux opus. Je pense que beaucoup se fourvoieront sur les motifs d’Oberhauser. Le plus stupide serait de croire qu’il a monté SPECTRE pour se venger de Bond, sous prétexte que papa ne l’aime pas, alors qu’il s’agit plutôt d’une vieille rancœur, mais très annexe dans l’histoire (le fait qu’ils se recroisent est plus dû au hasard qu’autre chose). J’ai adoré M. HINX et j’étais presque sûr qu’on le reverrait à la fin juste avant le générique.

Ensuite une chose m’a dérangé, c’est la scène de torture. Bien qu’elle soit un clin d’œil à Casino Royale évident, j’ai été sidéré par le manque d’enjeu de la scène. Ça aurait pu être terrible du point de vue de la mise en scène que les tortures laissent des séquelles ponctuelles comme par exemple, un aveuglement, une paralysie, un effet d’éblouissement, des acouphènes. Ça aurait rendu l’échappée de Bond beaucoup plus intéressante, filmée en partie à la première personne. Là rien ! On le torture : pas de séquelles, échappée en 2 minutes. Donc scène à fort potentiel mais sans conséquences.

Et enfin pour terminer, je n’ai rien contre le fait d’intégrer les précédents méchants comme des agents de SPECTRE, mais ça aurait pu être pu subtil. PAS BESOIN DE NOUS LE MARTELER A LONGUEUR DE FILM : ON A COMPRIS !!! Cela dit Silva comme agent de SPECTRE, je ne vois pas trop l’intérêt.

En bref, plutôt un film agréable malgré quelques défauts évidents.


J'aimerai revenir sur ta critique sur le point fondamental de l'analyse de ce James Bond. Car mine de rien il fait belle part à l'analyse du personnage de James Bond et à la complexité de son évolution dans l'ère Craig. Beaucoup m'ont sorti "c'est le film de trop, c'était terminé avec Skyfall."
Et j'ai envie de dire non! James était beaucoup plus bas dans son être! Il était au fond du trou dans Casino Royale, il l'est encore plus dans Skyfall. Et il n'est obsédé que par les gens qu'il a perdu ou qu'ils l'ont traumatisé, c'est pour ça qu'ils sont omniprésents. Silva agent de Spectre, oui, j'aurai dis mercenaire de Spectre plutot. Ca me gène pas du tout, je le vois bien tant qu'il a sa vengeance il est tranquille... Surtout qu'on voit comment il a corrompu le monde autour de lui, les policiers etc.... Grace à Spectre? À creuser.
Pour Blofeld, pour moi on a soulevé bien peu de ce qu'est le personnage ^^ Peut etre pour On her Majesty's secret service 2?
Image

"Ma grand mère avait une île, pas bien grand, on en faisait le tour en une heure...." Silva

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par Ytterbium » 17 nov. 2015, 17:06

Content d'avoir ton avis Sentenza ! Je suis d'accord sur tous les points, surtout sur la scène de la torture (mais là, ils ont sans doute baissé la tension pour que ça reste tout public) et le martelage sur Blofeld (mais c'est sans doute pour que le grand public qui a oublié Blofeld fasse comprenne. Idem pour Silva, c'est superflu, mais ça fait le lien avec SKyfall pour le public qui a la mémoire courte.

Par rapport aux deux répliques dont tu parles, ça ne m'a pas géné outre mesure.

Vous entrez dans un monde sans pitié : la pauvre Lucia est étrangère au monde du SPECTRE. Elle avait pas grand chose à dire à Bond à part lui donner l'adresse (tout comme Séverine dans Skyfall de toute façon : "attention, il est très très méchant et très très fort". Ca fait parti de son rôle de Bond Girl de dire des évidences comme ça non ?
"• un vieil « au revoir James Bond »" Ca aurait été cliché si ça avait été un "Au revoir M. Bond". Mais dans le film, c'est un "Bye bye James Bond" assez chaleureux, mais dit avec une voix intense, glaciale, et l'éclairage qui fait peur. Au contraire, je n'avais pas été aussi impressionné par cette réplique depuis Blofeld dans You only live twice quand il est sur le point de flinguer Bond.

Pour la scène de l'américain, ok, elle est un peu longue, mais c'est le seul moment un peu romantique que Mendes avait pour le personnage de Swann (et pour placer les Heineken et les vodka partenaires). Une scène avant elle fait la gueule à Bond, deux scènes après elle est totalement amoureuse. Si on lui avait supprimé cette scène, elle aurait rien eu à dire à part "si nous descendons au sud, nous allons dans un endroit sans pitié" :) (et puis on aurait pas eu la scène de la souris. j'aime bien la scène de la souris)

Avatar de l’utilisateur
sentenza
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 441
Enregistré le : 05 nov. 2011, 21:54

Re: SPECTRE : Critiques avec SPOILERS

Message par sentenza » 17 nov. 2015, 17:20

Y'avait quand même moyen d'enlever selon moi 20 bonnes minutes à ce film, ce qui aurait permis :
1/ de supprimer certaines lourdeurs d'exposition (je parle ici d'explications données au spectateur, qui pourrait très bien comprendre sans) ou lourdeurs de mise en scène du genre la dernière séquence dans le vieux MI6
2/ du coup de gagner en rythme et en efficacité
3/ de travailler cette scène de torture de façon à la rendre plus intéressante

je pense que le film aurait beaucoup gagné en efficacité.
Quand au lien avec SKYFALL, on comprend que le film se déroule quelques mois après la destruction de la maison, puisque Moneypenny apporte le carton de souvenir. Il n'était pas nécessaire de faire de Silva un agent ou un mercenaire de SPECTRE. Ca fonctionne mieux s'il est à son propre compte.
Image

Répondre