Une scène marquante

"L'odeur d'un casino, mélange de fumée et de sueur, devient nauséabonde à trois heures du matin."
Répondre

Quel est votre roman préféré de Fleming

Casino Royale
1
17%
Vivre et laisser mourir
1
17%
Moonraker
0
Aucun vote
Les Diamants sont éternels
0
Aucun vote
Bons baisers de Russie
1
17%
Dr No
0
Aucun vote
Goldfinger
1
17%
Opération Tonnerre
1
17%
L'espion qui m'aimait
0
Aucun vote
Au service secret de sa majesté
0
Aucun vote
On ne vit que deux fois
1
17%
L'homme au pistolet d'or
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 6

Avatar de l’utilisateur
Ytterbium
CJBiste professionnel
CJBiste professionnel
Messages : 669
Enregistré le : 26 oct. 2012, 21:34
Localisation : Royale Les Eaux
Contact :

Une scène marquante

Message par Ytterbium » 14 avr. 2013, 21:21

À l'occasion du 60e anniversaire du premier roman de Fleming, discutons un peu des meilleurs moments de Fleming.
Quel est votre livre de Fleming favoris ?
Vous souvenez vous d'une scène qui vous a marqué et dont vous vous souvenez bien ?

En ce qui me concerne, je garde des sueurs froide de la torture de Bond par Mr Big dans le Harlem Vivre et Laisser mourir : "de quel doigt vous servez vous le moins".
Cette scène, et la partie de Baccara où Bond est menacé par la canne / fusil d'un homme de main de Le Chiffre en pleine partie dans Casino Royale sont deux moments qui reviennent souvent en mémoire

Avatar de l’utilisateur
007isbond
Section 00
Section 00
Messages : 1249
Enregistré le : 01 nov. 2011, 21:44
Localisation : Visé, Belgique
Contact :

Re: Une scène marquante

Message par 007isbond » 14 avr. 2013, 22:13

Pour ma part, je suis un grand fan du roman "On ne vit que deux fois".
Je l'ai découvert après avoir lu les rééditions de Bragelonne et le moment où Bond se laisse aller à ses instincts pour étrangler Blofeld m'a vraiment marqué. Le texte illustre merveilleusement bien la violence de l'action.

Cependant, comme beaucoup de monde, la scène de torture dans le roman Casino Royale est presque aussi marquante que celle du film de 2006.
Image

Avatar de l’utilisateur
Sir Godfrey
Section 00
Section 00
Messages : 1872
Enregistré le : 14 juil. 2011, 10:18
Contact :

Re: Une scène marquante

Message par Sir Godfrey » 14 avr. 2013, 22:23

Je n'ai encore ni lu L'homme au pistolet d'or, ni Motel 007 (Je suis un fan qui prend le temps de savourer mes découvertes). Mais pour l'instant mon choix porte sur le début de Goldfinger, la description du Mexicain, sa victime.
Parce que Goldfinger fut mon premier contact avec Fleming, et c'était assez troublant parce que je ne m'attendais pas à cet univers. D'un seul coup, j'ai compris à quel point les personnages étaient différents entre les livres et l'écran. On y voit un Bond à Miami qui repense à son meurtre comme un souvenir ineffaçable même après le double-bourbon qu'il commande.
C'est aussi la raison pour laquelle, j'ai eu du mal avec Fleming au début, je dois le reconnaître. Je trouve que ses romans ne sont pas accessibles à la première lecture, surtout au XXIème siècle ; mais une fois qu'on est plongé dans son style et qu'on comprend son personnage, c'est un ravissement.
Toutes les infos bondiennes sont sur http://commander007.net

Avatar de l’utilisateur
Tiger Tanaka
CJBiste confirmé
CJBiste confirmé
Messages : 358
Enregistré le : 10 avr. 2012, 00:39

Re: Une scène marquante

Message par Tiger Tanaka » 14 avr. 2013, 22:39

Je n'ai pas tout lu non plus, en plus j'ai lu certains romans en anglais et d'autres en français. Ma préférence va aller bien loin des canons habituels, pour se fixer sur Thunderball, et ce, pour des raisons très simples : action, proximité avec le film, apparation du Spectre, organisation criminelle capitalistique. Quoique ex aequo, je mettrais aussi Moonraker, complètement atypique par rapport à la saga. Pas de scène marquante, à cause d'autres chocs littéraires.
Memento audere semper

fredo_du_13
Nouveau CJBiste
Nouveau CJBiste
Messages : 1
Enregistré le : 31 janv. 2019, 21:13

Re: Une scène marquante

Message par fredo_du_13 » 31 janv. 2019, 21:20

Bonsoir, je suis le nouveau.
Ma scène marquante est le moment où Bond, s'évade en ski, du Piz Gloria.

Répondre