[The Daily Beast] Interview de George Lazenby à l’occasion de la première de Becoming Bond

[The Daily Beast] Interview de George Lazenby à l’occasion de la première de Becoming Bond

Becoming Bond Poster

George Lazenby, 77 ans, sera bientôt à l’affiche de Becoming Bond, un documentaire-fiction sur l’acteur et comment il est devenu James Bond dans Au service secret de Sa Majesté. C’était donc une bonne occasion pour un journaliste du The Daily Beast d’interviewer Lazenby. Voici une traduction de leurs entretient ci-dessous :

[Sur le tournage, Diana Rigg (qui joue Tracy) m’a dit] : « Si tu ne touches pas à d’autres filles, toi et moi on pourrait apprendre à se connaître beaucoup mieux ». Un jour, elle se dirigeait vers la réception de l’hôtel, et les cascadeurs avaient une tente juste devant l’hôtel avec tous les matelas et les équipements de cascade dedans. J’étais à l’intérieur, en train de baisé la réceptionniste, et les bâtards ont ouvert un côté de la tente alors que Diana était en train de passer, alors c’était la fin de cela ! ».

Un titre alternatif pour le documentaire aurait plus être There Will Be Threeways (Il y aura un plan a trois/trois façons). « Je pense que j’arrive à la fin de mon temps sur Terre. Je me suis dit, bordel, j’ai eu un documentaire réalisé il y a sept ans en Australie et qui n’est pas encore fini, je veux voir quelque chose pendant que suis encore là ».

Lazenby a volé sa première voiture à l’âge de 6 ans et s’est régulièrement pris des coups de canne pour avoir apporté des serpents et des chauves-souris en classe. Il se souvient avoir perdu sa virginité à 15 ans avec sa voisine de 23 ans, sur un plancher de cuisine. Après avoir travaillé comme mécanicien et ensuite vendeur de voitures à Queanbeyan, en Australie, il a rejoint l’armée avant de se lancer dans la mannequinat.

« Devenir un hippie a joué un rôle important dans mon départ du rôle de Bond. Lorsque vous êtes James Bond, vous avez le droit à la ménagère sophistiquée, mais quand vous êtes un hippie, tout le monde est une cible. Broccoli et Saltzman m’ont offert un million de dollars pour revenir. Mon agent était Ronan O’Rahilly à l’époque, et il a dit : « Clint Eastwood se fait 500 000 $ pour un western en Italie. Tu peux en faire deux et avoir un million ».

« Ai-je eu des regrets ? Seulement quand j’étais fauché. Mais j’ai fait un film de Bond, et c’est tout ce que vous avez à faire. Après que, quand j’étais à sec, j’ai pensé, merde, j’aurais dû en faire un autre. Mais j’ai pensé à ce qu’aurait ressemblé ma vie si j’avais continué, et j’aurais eu trois femmes à Beverly Hills, des manoirs, et serait devenu un toxicomane. J’ai pensé, eh bien, je pense que j’ai pris la bonne décision ».

La Première de Becoming Bond a eu lieu au Stateside Theatre d’Austin (Texas), le samedi 11 mars. Le documentaire sortira sur le site Hulu (USA) le 20 mai 2017.

George Lazenby, le réalisateur Josh Greenbaum et Josh Lawson (jeune George Lazenby).
George Lazenby, le réalisateur Josh Greenbaum et Josh Lawson (jeune George Lazenby).

Source : The Daily Beast

About the author

Clément Feutry
Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

Becoming Bond : le documentaire sur George Lazenby

Entertainment weekly et Hulu viennent de faire paraitre