Fanart : L’espion qui m’aimait, Revamped

Fanart : L’espion qui m’aimait, Revamped

- in Fan Arts, Fan Creations
0
fanart

Je n’ai jamais aimé les affiches de l’Espion qui m’aimait. A l’aube des années 1980, il était sans doute intéressant, tant qu’à faire des affiches dessinées, de coller à l’esthétique psychédélique qu’on pouvait trouver au cinéma. The Spy who loved me avait aussi de bonnes idées comme la position des sous-marins évoquant le visage du méchant. Mais il reste que le dessin de Roger Moore est parfaitement moche, et au final, l’affiche évoque peu, à mon avis, l’atmosphère du film.

J’ai donc essayé d’y remédier avec une série de posters inspirés du film ! L’idée : essayer de garder un peu de l’esthétique pop du film et de sa bande son, en la mélangeant avec les affiches digne de ce nom pour les personnages hauts en couleur bien décidés à en découdre les uns avec les autres, et des décors plus grands que nature.

En espérant que ces fanarts vous plairont.

SWLM-revamped1 SWLM-revamped2 SWLM-revamped3 swlm-revamped4

Il y a au final peu de fanarts sur L’espion qui m’aimait. Les meilleurs restent ceux-ci :

Par Goldrush :

Et bien sûr l’excellent Stéphane Tron qui a fait quelques posters que vous pouvez retrouver sur sa page Pinterest :

tron

Par Silver Ferox

silver-ferox

Et ça me fait penser aussi que L’espion qui m’aimait est le premier James Bond que je me souviens avoir vu et un de ceux que j’ai le plus revu, même si ce n’est pas mon préféré.

C’est aussi avec ce film que j’ai commencé mon premier Fanart il y a de cela bientôt 10 ans pour le 007 / 007 / 2007. J’aime à croire que j’ai fais quelque progrès depuis :)

70720072

About the author

Ytterbium
Webmaster de Commander007.net Ne reculant devant aucun monologue, aucune traduction et aucun codage de site internet, l'Ytterbium ne vit que pour le plaisir de parler de Jamesbonderies... entre autres !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

[The Daily Beast] Interview de George Lazenby à l’occasion de la première de Becoming Bond

George Lazenby, 77 ans, sera bientôt à l’affiche