Les tableaux volés dans Spectre : Blofeld est-il un voleur d’œuvres d’art ?

Les tableaux volés dans Spectre : Blofeld est-il un voleur d’œuvres d’art ?

- in Actualités, Les Films, SPECTRE
0

Tout comme dans Skyfall, quelques remarquables œuvres d’art ont une fois de plus trouvé leur chemin vers un James Bond, avec Spectre. Si l’on regarde de plus près le générique de fin, on peut remarquer qu’elles sont mentionnées par leurs noms. Une peinture en particulier fait même sa seconde apparition dans la saga ! Vous rappelez-vous la scène dans Skyfall où Bond se bat contre Patrice qui vient tuer un riche acheteur d’œuvre d’art ? La peinture expressionniste qu’il regardait était « Woman with a Fan » d’Amedeo Clemente Modigliani. The Bond Bulletin a mené l’enquête, ceci est une adaptation française de leur article :

Le « Woman with a Fan » de Modigliani à travers le viseur de Patrice dans Skyfall.
Le « Woman with a Fan » de Modigliani à travers le viseur de Patrice dans Skyfall.

Le peintre italien Modigliani a terminé cette peinture 100 x 65 cm en 1919, peu de temps avant sa mort, d’une méningite tuberculeuse le janvier 1920 alors qu’il avait 35 ans. Le fait que ce tableau ait été volé au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris en mai 2010, et a supposément fini en Chine selon certains, fait de cette œuvre une pièce parfaite pour Skyfall. Étonnamment, elle apparaît à nouveau dans Spectre, bien que seulement une poignée de spectateurs l’ait remarqué en raison de l’angle de la caméra lors de la scène ainsi que de l’éclairage. Vers 1h40, vous pouvez le voir dans la chambre de Madeleine du repaire désertique d’Oberhauser.

lea

Ce n’est pas la première fois qu’un tableau dérobé ajoute un soupçon de mystère à un James Bond. Dans le premier film, Dr. No (1962), James Bond est étonné de voir le « Portrait du Duc de Wellington », peint par Francisco José de Goya en 1814. Le tableau avait été dérobé à la National Gallery de Londres par un voleur amateur âgé de 60 ans juste avant que le tournage ne commence. Le chef décorateur Ken Adam avait contacté la National Gallery pour obtenir une image de l’œuvre, une copie de la peinture a été réalisée au cours du week-end, avant que le tournage ne débute le lundi. Cela prouve que ce cher Dr. No avait le pouvoir criminel (et financier) d’obtenir une œuvre d’art inestimable pour décorer sa tanière. Vu que « Woman with a Fan » est à la fois apparu dans Skyfall et Spectre, cela donne l’impression qu’Oberhauser est relié à l’assassinat qui a eu lieu à Shanghai. Mais comme nous le savons, Oberhauser est derrière beaucoup de choses…

Bond observe le « Portrait du Duc de Wellington » de Goya dans le repaire du Docteur No.
Bond observe le « Portrait du Duc de Wellington » de Goya dans le repaire du Docteur No.

Dans Spectre, lorsque Bond entre dans sa chambre du repaire d’Oberhauser, nous voyons un autre tableau au-dessus du lit : « Le pigeon aux petits pois » du peintre espagnol Pablo Picasso. Celui-ci a terminé cette peinture 65 × 54 cm en 1911 à l’apogée de sa période cubiste. Et vient maintenant le petit truc intéressant : d’une valeur de 23 millions d’euros, la peinture a également été volée au Musée d’Art Moderne de la ville de Paris en même temps que le « Woman with a Fan » de Modigliani et trois autres tableaux, le 20 mai 2010. Donc deux des tableaux du lot volé se retrouvent donc chez Blofeld…

« Le pigeon aux petits pois » de Picasso dans Spectre.
« Le pigeon aux petits pois » de Picasso dans Spectre.
« Le pigeon aux petits pois » - Picasso
« Le pigeon aux petits pois » – Picasso

Les cinq tableaux volés sont estimés à un peu moins de 100 millions d’euros et ce casse est considéré comme le plus importante depuis celui de 1990 au Gardner Museum Isabella Stewart de Boston (un Vermeer, plusieurs Rembrandt, Degas et autres). Aucune des cinq peintures n’ont été encore retrouvées (et ne le seront sans doute jamais dans l’univers de Bond, puisque 007 a réduit le QG d’Oberhauser en cendres).

Un troisième tableau, « Number III Tiger – 1949 » de Jackson Pollock, est également mentionné dans le générique de fin de « Spectre » mais malheureusement, nous n’avons pas encore en mesure de la repérer dans le film [et personnellement ni dans crédits de fin, pourtant j’ai bien ouvert l’œil]. La peinture expressionniste abstraite 157,5 x 94,6 cm, actuellement exposée au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden de Washington DC, n’a quant à elle pas été volé…

Number 3 Tiger de Pollock
Number 3 Tiger de Pollock

En bonus, si vous arrivez a identifier le tableau de ce concept art, si tenté qu’il existe en vrai, contactez-nous :

Spectre_1227.5

Source : The Bond Bulletin

About the author

Clément Feutry
Fan passionné de l'univers littéraire, cinématographique et vidéoludique de notre agent secret préféré, Clément a traduit intégralement en français le roman The Killing Zone et vous amène vers d'autres aventures méconnues de James Bond...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

Spectre – le plein de concept arts

Que diriez-vous de jeter un œil sur les