Alors que nous attendons d’entendre ce que Thomas Newman a préparé pour nous pour la longue bande son de SPECTRE (plus de 100 minutes de musique), revenons quelques années en arrière à l’occasion de la sortie de Skyfall.

Le partenaire musical du réalisateur Sam Mendes a expliqué au magazine Empire comment il a abordé la bande son de Skyfall, en détaillant certains de ses meilleurs morceaux. On y découvre que la musique, même si moins prégnante que les bandes son de David Arnold, n’en est pas moins parfaitement calibrée pour le film, et on apprend aussi comment se passe la collaboration Mendes / Newman.

newman2

Comment le compositeur américain, collaborateur habituel des films de Mendes depuis American Beauty, est arrivé sur Skyfall:

Je me souviens avoir entendu que Sam Mendes ferait le prochain James Bond. Je l’ai timidement appelé pour lui dire que je serais ravi de m’occuper de la bande son, mais que je ne voulais pas être trop présomptueux ni m’imposer. Il m’a répondu qu’il était justement sur le point de m’appeler, et on s’est retrouvé à déjeuner pour en discuter.

Sur les liens entre sa bande son et celles de John Barry

Malgré mon amour pour la musique de John Barry et Monty Norman et l’expérience bondienne dans son ensemble, passer après est pour moi plus intimidant que séduisant. C’est sans doute lié au thème le plus iconique de tous les temps, et on se demande qu’est-ce qu’on peut y ajouter. L’idée d’un film de James Bond, c’est quelque chose d’impressionnant et un peu effrayant pour moi, en termes d’actions et de personnalités, de ce que je fais d’habitude pour les bandes sons et ce qu’un film de James Bond a réellement besoin musicalement. C’était vraiment un défi à relever.

thomas-newmanskyfall

Skyfall piste après piste

Grand Bazaar, Istanbul (Piste 1)

 

La piste qui ouvre l’album, qui suit Bond dans sa course poursuite avec l’assassin joué par Ola Rapace.

On commence avec une explosion de cuivre, un peu comme un démarrage dans les starting blocks. Nous sommes immédiatement lancés dans l’action, alors qu’il s’agit en fait de Bond arrivant dans un couloir. Mais que va-t-il trouver ? On commence donc d’entrée avec une tension psychologique et quand on débouche finalement dans les rues d’Istanbul, les saveurs de la ville se mettent à nous envahir. Nous sommes absorbés par une immense course poursuite. La scène d’introduction doit non seulement donner au public ce qu’il attend à tous les points de vue, mais elle est aussi montée très tardivement dans le travail de post-production. Je m’étais dis dès le départ que je voulais m’attaquer à cette scène d’introduction dès le début. Je veux savoir avec quelle musique on ouvre le film. Mais en fin de compte, c’est une des dernières pistes que j’ai terminées.

Severine (Piste 4)

 

Le thème suivant l’introduction de la Bond girl sensuelle jouée par Berenice Marlohe, accompagné par des cordes luxuriantes et romantiques. Un réel retour aux anciens James Bond.

C’est probablement une allusion à John Barry, à cause de cette tonalité mineur/majeur, l’usage de la harpe, et cette impression d’obscurité à la fois raffinée et sexy. Et c’est aussi un thème fait en toute bonne fois. Dans le cas de Skyfall, la Bond Girl est présente dans presque un seul chapitre de tout le roman. Il n’y avait pas beaucoup d’opportunités d’utiliser ce thème. Je l’ai utilisé trois fois je crois. Dans cette scène, on devait pouvoir l’entendre entièrement.
Ce n’est pas comme lorsque l’on dit « J’ai besoin d’un thème pour M, j’ai besoin d’un thème pour Severine ». Parfois on en a besoin, mais dans le processus de création, ça ne fonctionne pas vraiment comme cela. Vous trouvez une mélodie, qui en amène une autre. Il y a des éléments de l’histoire, et certains fonctionnent comme des signaux d’entrée, et certains d’entre eux amènent à M, parce qu’elle fait partie de l’histoire. A la fin, on se demande « Est-ce que Silva a un thème ? », ou est-ce plutôt un motif qui s’invite sur la musique qui accompagne le film. C’est faux de penser que un personnage a besoin d’une mélodie qui lui est associée, même si dans le cas de Bond, c’est très souvent le cas.
skyfall

Shanghai Drive (Piste 6)

 

007 arrive à Shanghai pour une nouvelle mission. Newman ajoute quelques éléments inquiétants et absorbants dans l’ambiance.

Ça commence avec une déconstruction, ou plutôt une base de trois cordes : un violon, un alto et une contrebasse, mis dans un contexte rythmique, mais de façon très évocatrice et rythmée. J’ai ensuite juste commencé à y ajouter une petite pulsion derrière. J’aime beaucoup ces situations où je trouve un morceau qui me transmet une impression que je peux y appliquer une image. C’est typiquement la façon dont j’approche l’écriture des films : j’essaie de m’assoir en retrait de façon passive, et d’écouter comme un spectateur et voir si j’aime vraiment ce que j’entends, ou si c’est uniquement parce que je l’ai écrit. C’est un piège dans lequel on peut tomber. Je passe tellement de temps à écrire les musiques que je ferai mieux de les aimer ! Mais ce sample était juste très engageant et provocateur, avec une certaine dose sexy en filigrane.

Silhouette (Piste 8)

 

Une piste envahie de percussions alors que Bond se bat pour sa vie contre Patrice dans une des scènes d’actions les plus visuelles.

J’avais écrit une piste plus longue pour cette scène, mais Sam était vraiment attaché à cette idée que cet affrontement devait être plus stylisé, parce qu’il y avait déjà eu une première baston entre ces deux personnages plus tôt dans le film. L’idée de refaire un autre combat avec les mêmes personnages ne l’intéressait pas. Il l’a donc fortement stylisé et je pense qu’il voulait une musique qui le soit aussi pour augmenter le contraste.

Quartermaster (Piste 11)

 

Une autre séquence d’action plus tard dans le film, quand le Q de Ben Whishaw fait entrer ses compétences technologique dans la poursuite.

Q est un personnage tellement rafraichissant, du fait de son âge et de sa génération, et c’était une occasion d’essayer d’apporter de nouveaux éléments de musique d’espionnage dans le film. C’est une longue séquence, mais il y a toujours cet élément d’espionnage traditionnel au niveau musical. Du fait que l’on est déjà à plus de la moitié du film, comment rafraichir le ton et mettre en valeur l’action telle qu’elle est et telle qu’elle prend place, sans que ça ait l’air répétitif ? Le truc avec l’action est que si on ne l’accompagne qu’avec de grosses envolées de cordes encore et encore, scène après scène, ça cesse d’avoir un effet, et ça devient fatiguant au lieu physiquement engageant. Alors avec cette piste Quartermaster, c’était une façon, je l’espère, de réintroduire l’action avec une certaine dose de fraicheur.

skyfall-soundtrack

Komodo Dragon (Piste 13)

 

Dans la grande tradition des films de James Bond, cette piste, que l’on entend lors de l’arrivée de Bond à Macao, fait fortement référence à la mélodie de la chanson du générique, dans le cas présent à Skyfall de Adele.

La chanson d’Adele a été écrite par Adele et Paul Epworth. Je n’avais rien à voir avec cette chanson, mais je me souviens d’une réunion avec Barbara Broccoli, Michael et Greg Wilson, et Sam, et nous avions discuté de la façon de reprendre la chanson dans le film. Ils ont pensé que ce moment où Bond, qui revient en quelque sorte d’entre les morts, est finalement rasé et porte son smoking, était un moment typiquement bondien, et que ce serait bon et amusant de réintroduire la chanson.

Breadcrumbs (Piste 22)

 

Et oui. On l’attend pendant tout le film, et la révélation de l’Aston Martin DB5 donne à Newman l’occasion de réintroduire pleinement le morceau favoris de tous : le James Bond Theme dans toute sa splendeur.

Même avec l’influence prédominante de Sam Mendes sur le film, comment ne pas reprendre le thème dans ce contexte. C’est juste un moment bondien des plus classiques, il y a cette réplique « on remonte dans le temps », et on voit la voiture, et on entend la musique, qui est une piste iconique qui fait applaudir les gens. L’apparition de la DB5 a cet effet. En tant qu’américain, on espère juste rendre justice au James Bond theme. C’est une institution britannique, et il y a toujours une certaine peur que quelqu’un ne se mette à monter les yeux au ciel d’exaspération au moment où je ne regarde pas.

Skyfall (Piste 23)

 

Une musique d’ambiance, jouée de façon plutôt calme, au moment où Bond et M arrivent en Écosse, dans la demeure de la famille de Bond.

Je ne pensais vraiment pas que cette piste serait utilisée dans le film pour une très bonne raison : c’est une musique d’ambiance assez lugubre. Je me suis dis qu’il y avait eu tellement d’action jusqu’à ce moment, que passer à ce morceau de musique bizarre, presque vocal, serait une façon très engageante d’introduire le dernier segment du film, juste par la vertu du contraste.

thomas

Kill Them First (Piste 24)

 

Bond, M et Kincade préparent l’arrivée de Silva.

Kill Them First est une séquence de préparation. C’est vraiment un passage surprise. D’une certaine façon, on se demande si les choses ne vont pas terminer quand Silva arrive à l’audition de M à Londres, et ce n’est pas le cas. C’est rafraichissant et surprenant. Comment amorcer un nouvel acte ? Comment amener le climax final. C’est un art d’y arriver, de façon à ce que ça n’ait pas l’air d’être une autre scène d’action idiote qui se répète encore et encore.

She’s Mine (Piste 26)

On veut croire en notre héro, en James Bond, et c’est le thème qui le permet. Ce sont les morceaux qui sont des morceaux de force et peuvent devenir des moments de bravoure et de confiance, ce qui nous ramène au motif propre à Bond.

Mother (piste 29)

Une piste que l’on entend à la toute fin. On n’en dira pas plus.

C’est une thème pour M, que l’on entend déjà plus tôt à plusieurs reprises. A chaque fois, dans le cas de M, je ne pense pas que la musique peut être autre chose que stoïque et forte, par opposition aux moments ouvertement émotifs. M ne l’approuverait pas.

Old Dog, New Tricks (Piste bonus sur iTunes)

 

Une piste bonus, disponible sur ITunes, un peu étrange, mais dont l’origine est intéressante.

Il y a un passage de l’album appelé Close Shave, lorsque Eve rase Bond à Shanghai. C’était une scène très difficile pour Sam, par rapport à ce que la musique signifie sur la nature de la relation entre Eve et Bond. Est-elle sexuelle ? Est-ce du flirt ? Est-elle dangereuse ? Et Old Dog, new Tricks était la première piste que Sam a approuvé avant de la rejeter comme bien d’autres morceaux précédents ! C’est une piste qui est allée jusqu’à l’étape de l’enregistrement, et jouée de façon très riche, très bondienne, presque old fashion, et nous sommes arrivés à la fin de la journée, et Sam nous a dit que ça ne fonctionnait pas. C’était trop romantique. Ça penchait trop vers une interprétation. La scène joue à plusieurs niveaux, et la musique mettait Sam mal à l’aise du fait de cette inclinaison. J’ai donc écrit un morceau en staccato pour corde et flute, et Old Dog, New Tricks a été rejeté. Mais on s’est dit qu’on pourrait le rajouter dans l’album d’iTunes.

Source : Empire

Retrouvez tous les dossiers de CJB sur Skyfall en cliquant ici

About the author

CJB - Commander James Bond
Commander James Bond France (Codename : CJB) vous apporte les nouvelles de part le monde sur notre agent favoris. Actualités en live, traduction, interviews... Aucune nouvelle de 007 n'échappe à son œil acéré.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

Quelques anecdotes sur les films…

C’est devenu une tradition, chaque année CJB vous