[Goldeneye 1994] il y a 20 ans, Pierce Brosnan

[Goldeneye 1994] il y a 20 ans, Pierce Brosnan

intro

Le 8 juin 1994, à Londres, une conférence de presse un peu spéciale avait lieu : après 4 ans de silence radio et aucun nouveau film, Barbara Broccoli et Michael G. Wilson, héritiers de la licence James Bond, réunissait les journalistes pour une nouvelle importante : Bond avait un nouveau visage.

Devant le crépitement des photographes, Pierce Brosnan, barbu et les cheveux longs, l’acteur irlandais de 41 ans a l’air bien à l’aise devant les caméras. Cela fait longtemps qu’il frôle l’obtention du rôle (coincé qu’il était auparavant par la série Remington Steel).

Le titre du 17e James Bond est aussi annoncé : Goldeneye. « Le film aura lieu dans la Russie d’aujourd’hui, au cœur de la mafia des vendeurs d’armes de Moscou, ou St Pétersbourg« , déclare Martin Campbell. Le réalisateur néo-zélandais aguiche aussi l’audience en parlant du méchant : le trafiquant d’armes britannique britannique appelé Trevelyan. « Le meilleur aspect, c’est que celui-ci n’est pas en train de chercher à dominer le monde. C’est quelqu’un que Bond connait, donc il va y avoir un certain bagage psychologique qui va le rendre d’autant plus intéressant ».

Brosnan déclare que son Bond conserverait beaucoup des caractéristiques emblématiques de l’espion, qui préfère ses martinis au shaker et non à la cuillère, et qui peut émerger d’une combinaison de plongé en smoking en parfait état : « Et il a toujours son permis de tuer, ce qui le rend d’autant plus dangereux !« 

Campbelle en profite aussi pour rassurer les fans sur les piliers de la franchise : M, Q et la loyale Moneypenny seront également dans le film. Il dit espérer aussi que Desmond Llewellyn pourrait une nouvel fois jouer l’astucieux armurier qui fournit Bond avec ses gadgets.

À propos des délais qui l’ont empêché de devenir Bond, au profit de Timothy Dalton, il conclue la conférence de presse en disant : « ça m’a pris huit années pour y arriver, mais m’y voici ! ». Il rassure également les puristes que les cheveux longs, la barbe et la chemise noire seraient également enlevés pour le film.

Pour l’occasion, nous vous offrons une sélection d’article sur Pierce Brosnan, de ses premiers pas en tant que James Bond à sa carrière d’aujourd’hui plus active que jamais !

[FA_Lite id= »8533″]

Source : MI6-HQ, The Pierce Brosnan Files et bien sûr The Goldeneye Dossier : LA référence sur les premiers moments de l’ami Pierce !

About the author

Ytterbium
Webmaster de Commander007.net Ne reculant devant aucun monologue, aucune traduction et aucun codage de site internet, l'Ytterbium ne vit que pour le plaisir de parler de Jamesbonderies... entre autres !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème :

GoldenEye 25 : un fan-remaster du solo de N64 pour 2022

Puisque les détenteurs des droits ne semblent pas